Notre-Dame-de-Paris : levage manuel d’une ferme de la charpente de la nef


A l’occasion du levage manuel d’une ferme de la charpente de la nef le 29 juin, reportage en images aux cœur des Ateliers Desmonts, chargés de réaliser les charpentes de la nef et du chœur de la cathédrale.




Perriers-la-Campagne : cette petite bourgade de l’Eure nichée dans la vallée de la Risle abrite un trésor de savoir-faire : les Ateliers Desmonts, spécialisés en charpentes traditionnelles, comptent une dizaine de salariés et un atelier de fabrication de 500 m² qui a dû être agrandi spécialement.

 

Charpentiers sans Frontière

 

Au plus fort de la fabrication, une trentaine de charpentiers venus de tous horizons auront participé à cette fabrication hors-norme, dans le cadre de Charpentiers Sans Frontière, association créée par François Calame.

 

Ils auront tracé les épures, effectué le lignage, le piquage, la taille et le pré-assemblage des bois en atelier, puis réassemblé sur site.

 

Le montage à blanc est une étape nécessaire pour s’assurer de la qualité de l’ouvrage des charpentiers. Il permet de vérifier la bonne exécution des assemblages avant le montage au-dessus des voûtes de la cathédrale, qui interviendra dans les tout prochains mois.

 

Le montage de l’ensemble de la charpente de la nef (longue de 35 m, large de 14 m et haute de 10 m) dans la cathédrale sera achevé en début d’année 2024.

 

La charpente médiévale, tout un art

 

L’équarrissage des grumes est d’abord réalisé à l’aide de haches de dégrossi, par les charpentières et charpentiers.

L'Equarissage des grumes © EJH

 

Cet art de la charpente, à partir de bois vert, naît en France fin 12ème et début 13ème siècle avec la construction de Notre-Dame-de-Paris. Un relevé réalisé il y a une dizaine d’années a permis de reconstituer avec précision les détails des différentes charpentes. 400 assemblages ont été calculés par le bureau d’études des Ateliers Perrault avant de passer à la fabrication des 57 fermes (principales et secondaires) formant 11 travées.

 

Les étapes, visible sur notre vidéo, sont les suivantes :

  • 1200 grumes ont été sélectionnées avec soin dans les forêts françaises. De chevrons de 12 m de long en 18 x 18 cm en seront extraits.
  • L’équarrissage des grumes est d’abord réalisé à l’aide de haches de dégrossi, par les charpentières et charpentiers.
  • Puis la poutre est affinée à la doloire pour obtenir des faces “propres”.
  • Une épure (plan à l’échelle 1/1) est dessinée au sol, pour positionner les pièces de bois à assembler.
  • Ces pièces sont taillées à mesure.
  • Un chef d’orchestre guide les opérations de levage, délicates.
  • Un ensemble de câbles, poulies et chèvres de soutien permet d'effectuer le levage
  • Il s’agit de tirer symétriquement sur les câbles, sans à-coups afin de ne pas voiler la charpente.
  • Mission accomplie : la ferme est calée presqu’à l’aplomb de la ferme précédemment levée ; un léger dévers permet de lever ensuite 4 chevrons-fermes et de poser la lierne haute.

 

Pour plus d'informations, vous pouvez lire notre dossier : Notre-Dame-de-Paris, la renaissance d'une icône, partie 1/2 et partie 2/2.



Source : batirama.com / Emmanuelle Jeanson

L'auteur de cet article

photo auteur Emmanuelle JEANSON
Collaboratrice de longue date de Batirama, elle est journaliste indépendante dans la presse pro du bâtiment et de l’énergie depuis ses débuts dans le métier (qui remontent à la dernière décennie du siècle dernier !). Ses sujets de prédilection : tout ce qui contribue à une construction plus soutenable ; les techniques anciennes remises au goût du jour ; les énergies renouvelables ; aller à la rencontre des artisans et de leur quotidien, mais aussi comprendre les enjeux de l’activité industrielle.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Les plus grands chantiers de France : les autres articles du dossier...

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (14 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits


Synea