Unicem : tous les indicateurs matériaux sont à la baisse

matériaux de construction (graphique)

La demande de matériaux poursuit sa baisse selon la dernière lettre conjoncturelle de l'Unicem : -6% sur un an pour la production de BPE, - 10 % pour celle des granulats... une chute qui risque encore de s’accentuer.




Tableau du marché des matériaux de 2022 à aujourd'hui

Tableau du marché des matériaux, Lettre mensuelle de l'Unicem, juin 2023. Source : UNICEM / FFTB / SFIC / FIB

 

Il suffit de jeter un œil à ce tableau pour constater l'ampleur du problème : depuis le deuxième trimestre 2022, les indicateurs matériaux sont en baisse. Mais cette baisse, qui était de l'ordre de -3% à -5% en 2022, s'accentue très distinctement au premier trimestre 2023 (-9,8%). Tous les matériaux observés sont en berne : si l'on prend en considération les 4 premiers mois de l'année, l'indicateur général est à -8,8 % et le détail est le suivant :

 

  • -10,7% pour les granulats,
  • -6,3% pour le béton prêt à l'emploi (BPE),
  • -11% pour les tuiles,
  • -16,3% pour les briques,
  • -9,4% pour les produits béton du bâtiment,
  • -10,3% pour les produits béton travaux publics.

 

Est-il encore besoin d'expliquer les raisons de cette chute de la demande ? Depuis plus d'un an, l'inflation des prix des matériaux, poussé par les pénuries et la hausse des coûts de l'énergie, mais aussi la raréfaction de l'offre résidentielle, la hausse des taux d'intérêts, les difficultés d'accès au crédit... font sombrer le secteur du BTP dans la crise.

 

"Les dernières données de commercialisation des logements neufs pour le premier trimestre 2023 font état d'une chute des ventes aux particuliers de -41,1% sur un an, à moins de 19.500 unités, et le délai d'écoulement des stocks s'est allongé de 4 mois et demi en un an pour les appartements (à 4,7 trimestres) et de 7,8 mois pour les maisons (6,2 trimestres)" précise l'Unicem. 

 

Pourtant les carnets de commande sont encore alimentés selon les données de la Banque de France (encore 9,1 mois de travail dans le gros œuvre), mais sont en train de s'épuiser selon l'Unicem qui parle d'une "raréfaction des nouvelles prises de commandes".

 

Il faut donc s'attendre à ce que la demande de matériaux soit encore appelée à se réduire dans les prochains mois




Source : batirama.com/ Image © pch.vector sur Freepik

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (17 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits