Les pompes à chaleur individuelles sur air extrait pour le logement collectif

Une pompes à chaleur Nilan Compact P sur air extrait ouverte

Les pompes à chaleur sur air extrait constituent une élégante solution multifonction pour chauffer, rafraîchir, produire l’eau chaude sanitaire et dans certains cas, ventiler individuellement les logements en collectif.




Comme le rappelle la brochure éditée par l’Afpac (Association Française des Pompes à Chaleur) "La Pompe à Chaleur, des solutions disponibles en habitat collectif" , il existe deux types de pompes à chaleur sur l’air extrait :

 

  • Les pac "simple flux" : la pac se substitue au groupe de VMC simple flux individuel. Comme dans une solution de VMC simple flux, l’air neuf entre par les entrées d’air ménagées dans les menuiseries, il est extrait des pièces humides et alimente l’évaporateur de la pac, avant d’être expulsé en façade ou dans une colonne d’extraction d’air.
  • Les pac "double flux" : la pac remplace un groupe individuel de ventilation double flux : une seule entrée d’air, passage de l’air neuf dans l’échangeur double flux, distribution dans les pièces à vivre, extraction dans les pièces humides, nouveau passage dans l’échangeur double flux avant expulsion à l’extérieur. L’évaporateur de la pac est placé dans la veine d’extraction du groupe double flux.

 

Dans les deux cas, les pac sur air extrait assurent la ventilation, le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Certains modèles prennent en charge le rafraîchissement, soit par surventilation, soit par inversion de cycle.

 

Les pac sur air extrait peuvent émettre chaleur et rafraîchissement par vecteur air ou par vecteur eau. La production d’ECS s’effectue par préparateur de 100 à 200 litres, intégré à la pac. En collectif, l’un des principaux intérêts de ces machines est qu’elles suppriment les gaines de ventilation collectives verticales. Prise d’air en façade, rejet d’air en façade, la ventilation devient individuelle.

 

Ces appareils occupent une surface au sol de 0,8 à 1 m² et s’installent dans un placard acoustique.

 

L’offre de Nilan

 

Les offres sur le marché français sont diverses. L’une des plus anciennes est celle du danois Nilan, installé en France depuis une dizaine d’années. Nilan développe des pac sur air extrait depuis 1974.

 

La gamme Compact P de Nilan assure :

  • la ventilation double flux avec récupération de la chaleur,
  • le chauffage et le rafraîchissement par vecteur air,
  • la production d’eau chaude sanitaire.

 

 

graphique illustrant le fonctionnement d'une Compact P de Nilan
Une Compact P offre un débit de ventilation jusqu’à 300 m³/h et récupère plus de 100 % de l’énergie présente dans l’air extrait via un échangeur à contre-courant, combiné à une pompe à chaleur. La pompe à chaleur assure la production l’eau chaude sanitaire et contribue à chauffer l’air soufflé. La pompe à chaleur est dotée d’un circuit de refroidissement réversible qui lui permet, durant l’été, de rafraîchir l’air admis de 10°C environ par rapport à la température extérieure tout en produisant de l’eau chaude sanitaire. ©Nilan

 

 

La Compact P de Nilan vue de l'intérieur

La Compact P de Nilan mesure 900 x 610 x 2065 mm. Elle est à la fois labellisée par le Passivhaus Institut et titulaire d’unTitre V depuis la RT2005, reconduit pour la RT2012, en cours pour la RE2020. Nilan propose également les gammes Compact S. Ces machines utilisent encore du R134a, un fluide dont le GWP important (>4000) condamne son emploi à court terme. ©Nilan

 

La pac sur air extrait NIBE F730

 

Le suédois Nibe, quant à lui, propose sa pompe à chaleur monobloc sur l’air extrait F730.

 

Graphique illustrant le fonctionnement d'une pac Nibe F730 dans une maison individuelle

La pac Nibe F730 est une pac air/eau. Installée à l’intérieur, elle remplace le groupe de ventilation simple flux, assure la ventilation, le chauffage, le rafraîchissement par surventilation, notamment nocturne et produit l’eau chaude toute l’année. Piloté par inverter, son compresseur fournit une puissance de 1,1 à 6 kW (5,35 kW utiles en chauffage). Ce qui la destine à la construction neuve ou aux logements bien rénovés. ©Nibe

Graphique illustrant le fonctionnement de plusieurs pac Nibe F730 dans des logements collectifs

 

 

112 de ces pac F730 sont en cours d’installation chez un bailleur social en Normandie, après rénovation thermique du bâtiment. Équipée d’un ventilateur basse consommation et de la technologie Inverter permettant de s’adapter au plus près du besoin, la pompe à chaleur Nibe F730 intègre un préparateur ECS, un appoint électrique, une pompe de circulation basse énergie, une vanne 3 voies directionnelles et un régulateur. Elle est garantie 7 ans.

 

 

Image de la Pac Nibe F730

La pac Nibe F730 atteint la classe de rendement A+++ en tant que système (avec le régulateur), A++ en chauffage avec départ à 35°C, A pour un puisage d’eau chaude L. Le volume d’eau chaude disponible à 40°C varie de 177 à 220 l. Ses dimensions atteignent 2025 mm (hauteur) x 600 x 610 mm pour un poids de 207 kg. ©Nibe

 

 

Une pac Nibe F730 intégrée dans un placard en bois, dans un logement

Pour l’instant, les pac Nibe F730 utilisent du R407C. Mais la prochaine génération fait appel au R290, le propane, dont le GWP est de 3 seulement. Deux modèles de pac F730 seront disponibles au R290 : 7 kW avec une charge de 400 g de R290 dès juillet à travers l’Europe et 4 kW en décembre avec une charge de 300 g de R290. ©Nibe

 

 

bouche d'aération dans un logement

Le circuit thermodynamique capte la chaleur de l’air rejeté : il faut veiller à bien isoler le rejet d’air pour éviter sa prise en glace éventuelle. ©Nibe

 

 

Si le débit d’air extrait est trop faible pour permettre à la pompe à chaleur de répondre aux besoins thermiques du logement, Nibe propose l’accessoire Nibeoek qui permet un apport d’air extérieur pour compléter le manque de débit d’air extrait.

 

 

La pac Nibe intégrée dans un placard blanc

La pac F730 est rendue communicante à l’aide du système Nibe Uplink, intégré au régulateur couleur (c’est son nom : il est doté d’un écran en couleurs). Il capture les données de fonctionnement de la pac et les rend disponibles sur l’application Uplink, disponible pour Android et Apple. Il suffit que la pac soit connecté à la box internet du logement. Avec l’autorisation de l’utilisateur final, Uplink propose un accès particulier à l’installateur ou à l’entreprise de maintenance pour un diagnostic à distance. L’utilisateur, pour sa part, voit la température de chauffage, le débit de ventilation, la température du stockage d’eau chaude, les zones de chauffage, … Uplink est compatible avec le mode IFTT pour intégrer la pac à des scénarios domotiques.


 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Tout sur les pompes à chaleur : les autres articles du dossier...

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (92 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
PRB RÉVOMUR M


TRAPFEU