Soprema défend sa ouate de cellulose

Soprema défend sa ouate de cellulose

Alors que l’AQC vient de mettre en observation tous les isolants à base de ouate de cellulose, Soprema, un des leaders du marché avec sa marque UniverCell monte au créneau pour défendre ses produits.




 

Depuis 2006, le groupe Soprema a investi dans la recherche de solutions isolantes naturelles pour le bâtiment. Il s’est positionné comme un acteur majeur sur ce marché en créant une usine en France fabriquant une gamme d’isolants naturels à base de ouate de cellulose sous la marque Univercell®.

 

Malmené aujourd’hui par la mise en observation de tous les isolants à base de ouate de cellulose par la commission Prévention Produit mis en oeuvre dépendant de l'Agence Qualité Constructio (lire ici), l’industriel réagit.

 

« Depuis, la R&D et l’usine du groupe se sont adaptées aux exigences techniques et sanitaires en faisant évoluer notre formulation pour proposer aujourd’hui la première et la seule ouate française sans sel de bore commercialisée sous Avis Technique et certifiée Acermi : UniverCell® Confort Vrax, confie t-on chez Soprema.

 

« Certaines communications sur internet font état de quelques chantiers isolés dans les combles en ouate de cellulose ayant déclarés des dégagements d’odeur ammoniaquée (lire ici).

 

Ce problème d’émanations d’ammoniac n’est pas propre aux ouates de cellulose de qualité. C’est le fait de certaines ouates de cellulose produites par des industriels dont la formulation à base de sels d’ammonium posent quelques problèmes (remplacement du sel de bore proscrit depuis le 7 aout 2011 car classé en catégorie 1B en tant que substance CMRCancérigène, Mutagène et Reprotoxique).

 

La ouate que nous commercialisons aujourd’hui, Univercell® Confort vrac, comprenant des sels d’ammonium, n’est pas concernée par ce risque de dégagement d’odeur ammoniaquée. En plus de nos propres autocontrôles, les mesures réalisées à la demande du MEDDE avec le concours de l’INERIS attestent la fiabilité de notre ouate. »

 

Pas de risque incendie lié au produit lui même

 

Soprema garantit que la formule de son produit  Univercell® Confort vrac est ignifuge et présente un classement de réaction au feu de type M1.

 

« Dans les conditions de pose conformes à nos Avis Techniques, Univercell® Confort vrac ne présente  aucun risque incendie si les précautions de mise en œuvre sont respectées, en particulier au droit des points chauds (conduit de cheminée, spots…). Il existe d’ailleurs des réponses techniques fiables pour chacun de ces points singuliers. »

 

Ces précautions sont les mêmes que celles imposées à tout autres types d’isolants posés en combles perdus. « Des millions d'habitations sont isolées avec de la ouate de cellulose depuis des années (en Europe et aux Etats Unis). Un taux de sinistre élevé n’aurait pas manqué pas de faire réagir les professionnels si la ouate présentait un risque incendie plus élevé que d’autres isolants. »

 

Une décision jugée démesurée

 

« Nous venons d’apprendre que la C2P (Commission Prévention Produits) vient de mettre sous observation les ouates de cellulose dans leur ensemble et sans distinction. Nous sommes surpris de cette brusque décision alors qu’à ce jour notre assureur n’a reçu aucune déclaration de sinistre mettant en cause notre produit !

 

Cette décision nous paraît démesurée et nous avons d'ors et déjà pris rendez vous avec la C2P. Nous souhaitons faire valoir la qualité de notre produit et toutes nos démarches d'information et de formation afin que nos AT soit remis au plus vite en liste verte (liste des produits sous AT qui ne sont pas ou plus sous observation).

 

Enfin, nous tenons à préciser que cette mise sous observation ne remet pas en cause l’assurabilité des chantiers mis en œuvre en ouate de cellulose. »

 

Source : batirama.com

 

En savoir plus

 

Une association qui milite pour les isolants naturels

 

Soprema est un des membres fondateurs de l'ASIV (Association Syndicale des Industriels de l'Isolation Végétale) dont la mission est de représenter la filière dans tous les organismes importants et d’être le porte parole des fabricants. Elle s’attache à défendre les intérêts de la filière en toute objectivité. Elle milite largement aujourd’hui pour les produits sans biocide à base de sel de bore

1 Commentaire
logo
- -
  • par maic-legris
  • 28/01/2013 09:35:51

Nous venons de prendre connaissance du communiqué de presse de SOPREMA dans votre média. Nous sommes en accord avec cette société. Nous reprécisons que SOPREMA a été le seul fabricant à produire une FDES pour son produit. Par ailleurs, nous jugeons, aussi, démesurée la position de la C2P et de l’AQC. Les risques majeurs de désordre dont les incendies sont, souvent, dus à des mises en œuvre douteuses : · Les réservations autour des conduits de poêles et de cheminées non respectées. · Les réservations au-dessus de spots encastrés. · Soufflage dans des combles perdus en enlevant tuiles ou ardoises qui peut conduire à ensevelissement de moteurs de VMC dans le produit. · La non-préservation des lames d’air dans la toiture. de la part de certaines entreprises qui ne voient qu’une forte rentabilité à court terme sur cette technique ou de particuliers, louant des machines, pour faire ce travail sans une totale connaissance des risques. Nous pensons qu’il est temps que tous les acteurs de la filière : producteurs, applicateurs, organisations professionnelles, ECIMA, CCFAT, CSTB, ACERMI, … se mettent autour d’une table pour calmer le jeu, redéfinir des règles nettes et précises afin de ne pas condamner un produit qui est, à ce jour, performant en termes de cout et de qualité d’isolation.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (91 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

TELEREP VERTIG’OVATION