NGE, premier groupe de BTP à mesurer les émissions réelles de CO2 de son parc matériel

NGE, premier groupe de BTP à mesurer les émissions réelles de CO2 de son parc matériel

Le groupe va piloter la réduction de l'empreinte carbone de ses chantiers grâce à une fonctionnalité développée par Hiboo, pour calculer de la consommation carburant de ses engins, a-t-il annoncé le 22 novembre.

FLEXIClean & SKINReflex : les isolants d’EDILIANS, nouvelle génération !


C'est la première fois qu’une major du BTP va tester cet outil, qui s’appuie sur la plateforme unique de données, multimarques et homogène de Hiboo. NGE pourra ainsi collecter 100% des données émises par ses équipements dans le monde entier, soit plus de 2 600 équipements dont 1 500 engins de production.

 

 

Thierry Robert, directeur matériel du groupe NGE, indique : "on ne peut améliorer que ce que l’on mesure. Nous sommes engagés depuis plusieurs années dans une démarche pragmatique et de réalité de terrain. La mesure des émissions réelles de CO2 pour tous nos engins est une étape importante. Elle va nous permettre de travailler sur des scenarii concrets qui profiteront à terme à tous nos chantiers." © DR

 

 

NGE a demandé en effet à tous ses fournisseurs de matériel dans le monde (constructeurs, concessionnaires, loueurs, etc.) de permettre à Hiboo d’accéder aux données émises par l’ensemble des engins de son parc matériel. Hiboo, entreprise française spécialisée dans le traitement des données émises par les équipements, a pour mission de restituer à NGE tous les indicateurs d’exploitation nécessaires (usage, ralenti, consommation, anomalies…) dédiés à l’optimisation de sa productivité par zone géographique et par chantier.


Déjà très avancé sur la collecte et la mesure du taux de ralenti moteur grâce à la plateforme Hiboo, NGE passe ainsi une étape supplémentaire. Il est à noter que BM Rent et Enco sont les premiers loueurs nationaux à soutenir cette innovation en ouvrant l’accès aux données des équipements que loue NGE.


Hiboo va désormais assurer la mesure des émissions effectives de CO2 du parc d’engins de production en temps réel, notamment par catégorie de matériel, par zone ou par chantier, une innovation en rupture totale avec les évaluations calculées a posteriori en fonction des dépenses de carburant.

 

"Les entreprises de la construction détiennent une richesse de données clé pour définir un plan de réduction carbone de leur parc matériel. Notre mission est de permettre l’accès et l’exploitation de ces données afin d’accompagner nos clients, à l’image de NGE, dans leur démarche environnementale", a indiqué Clément Bénard, CEO de Hiboo. 

 

 

Identifier les sites de production les plus émetteurs et y concentrer ses actions

 

 

L’objectif de NGE est d’identifier précisément les sites de production les plus émetteurs, afin de pouvoir prioriser et concentrer ses actions. Ces dernières serviront ensuite pour alimenter des retours d’expériences et diffuser les bonnes pratiques. Cela permettra également de mesurer les baisses de consommation sur chaque machine et pour chaque opérateur à la suite d’une formation écoconduite dispensée par l’entreprise.


Toujours pour innover dans la réduction d’émissions de CO2, NGE a l’objectif d’équiper certains de ses pneumatiques des télématiques déployées par GCS, spécialiste des pneus utilisés pour le génie civil, dont Hiboo traitera les données. S’assurer des bonnes conditions d’utilisation des pneumatiques (pression et température) permet d’augmenter la durée de vie des pneumatiques, de réduire la consommation de carburant et donc des émissions de CO2.

 

 

Le taux de ralenti moteur

 


Le taux de ralenti moteur a un impact sur la consommation de carburant, donc sur les émissions de CO2, et bien évidemment sur l’amortissement des équipements. La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) publie la moyenne française du taux de ralenti, qui était de 35 % en 2021. Sur une machine avec une durée de vie moyenne de 10.000 heures, c’est finalement 3.500 heures à sauver, ou 35 % du coût du parc matériel que le Groupe NGE cherche à optimiser. Avec Hiboo, NGE analyse quotidiennement le taux de ralenti de son parc machines. Le Groupe publie mensuellement en interne les taux de ralenti par région afin d’agir pour le réduire. Tous les directeurs matériels régionaux sont notamment évalués sur cet indicateur. Le taux de ralenti moteur global chez NGE est passé de 32 % à 27 %.

 




Source : batirama.com / Photo © Jürgen Rübig de Pixabay

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Votre avis compte

Les aides aux entreprises face à la crise énergétique vous semblent-elles plus claires et faciles d'accès qu'avant ? (3 votants)
Oui, le Gouvernement a simplifié les choses.
Non, on n'y comprend toujours rien.
 

Articles

Nouveautés Produits



Boutique



Détails et points singuliers Accessibilité des ERP