Matter, le nouveau standard de la domotique, est arrivé

Matter, le nouveau standard de la domotique, est arrivé

Une douzaine d’entreprises mondiales, dont Schneider Electric, Netatmo du Groupe Legrand et Somfy, se sont réunies à Amsterdam le 3 novembre pour lancer la version 1.0 de Matter

FLEXIClean & SKINReflex : les isolants d’EDILIANS, nouvelle génération !


La CSA (Connectivity Standards Alliance), l’organisation mondiale qui développe le protocole de communication Matter, a officiellement lancé la première version de ce nouveau protocole. Matter a en réalité été discrètement mis au monde il y un mois, depuis le site internet de la CSA.

 

En un mois, les spécifications de Matter ont été téléchargées 4 400 fois et le SDK (Software Development Kit) 2 500 fois. Plus de 190 produits sont déjà certifiés Matter.

 

En même temps que la version 1.0 de Matter, le programme de certification des produits et des applications compatibles Matter a été annoncé. Huit laboratoires dans 16 implantations de 9 pays à travers le monde sont en mesure de certifier produits et logiciels.

 

 

Deux mises à jour par an

 

 

Matter, rappelons-le, est une couche applicative, sans couche de transport attachée, à vocation universelle. Matter requiert une couche de transport compatible IP (Internet Protocol) : Ethernet, Wifi, PoE (Power over Ethernet). Matter est compatible avec IPv6 et inclut le protocole BLE (Bluetooth Low Energy) dans sa stack, même si BLE n’est pas un protocole IP.

 

Les premiers produits concernés par la version 1.0 de Matter sont les sources lumineuses, les prises électriques, les interrupteurs, la climatisation, les contrôleurs et passerelles, les téléviseurs, les protections solaires, les sondes diverses, les serrures connectées, les applications et composants software.

 

La prochaine version 1.1, qui sera disponible en février ou mars 2023 ajoutera les caméras, les aspirateurs robotisés, le brun (fours, cuisinières, réfrigérateurs, congélateurs, …), les points d’accès, les vannes de régulation et les compteurs d’énergie, les détecteurs de présence et de mouvement, les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, les sondes de température, d’hygrométrie, d’ensoleillement et de vitesse du vent, les détecteurs de fermeture pour portes, portes de garage, etc.

 

La CSA prévoit deux mises à jour par an : au printemps et à l’automne.

 

 

Netatmo présentait déjà sa solution de détection d’ouverture de porte et de détection de présence compatible Matter, lors du salon IFA à Berlin début septembre. A Amsterdam, Netamo présentait en plus sa stratégie pour Matter. ©PP

 

 

L’offre de Netatmo

 

 

Netatmo, qui appartient au groupe Legrand, lance des produits compatibles Matter, avec une règle : les appareils branchés fonctionneront avec Matter + Wifi, tandis que les produits à pile utiliseront plutôt Matter + Thread. L’entreprise estime que Matter conquiert les esprits et les industriels grâce à sa promesse de compatibilité universelle.

 

Pour les industriels, Matter présente l’immense avantage de développer une fois un produit, dont la compatibilité sera assurée avec l’univers Alexa d’Amazon, avec SmartThings de Samsung, HomeKit d’Apple et avec l’Assistant Google.

 

Les fabricants qui possèdent une base installée importante, utilisant d’autres protocoles de communication, seront en revanche prudents et veilleront à assurer une rétrocompatibilité entre leurs systèmes existants et leurs nouveaux produits en Thread.

 

 

Le détecteur d’ouverture de porte Netatmo fonctionne en Matter sur Thread (protocole de communication sans fil IPv6). L’information est reçue par la Apple TV qui fait office de border router (passerelle) Thread vers Wifi et Apple HomeKit. Il est également possible d’utiliser le NestHub de Google pour recevoir les messages Thread + Matter. Ensuite, la passerelle ZigBee de Netatmo reçoit le message HomeKit Wifi ou Assitant Google Wifi et le transforme en ZigBee pour finaliser l’interaction entre le détecteur d’ouverture de porte et le thermostat Netatmo et l’éclairage Philips Hue, etc. ©PP

 

 

 

Matter peut donc permettre le pilotage d’un même appareil compatible, à la fois par l’AppleTV ou le NestHub, tous deux Matter Wifi.

 

 

A partir de janvier 2023, nanoleaf lance quatre nouveaux produits Matter : trois ampoules et un lightstrip. Dans le cas des ampoules, le contrôleur Matter + Thread se trouve directement dans leur base. Dans le cas du lightstrip, c’est le petit boîtier blanc qui se trouve juste au-dessus. ©PP, Nanoleaf

 

 

 

 

Matter est également intéressant en tertiaire. Tridonic, notamment connu pour ses drivers de Leds et pour ses automates de pilotage de l’éclairage, a produit une toute petite passerelle Matter/DALI. DALI étant le protocole de pilotage traditionnellement utilisé en tertiaire. Cette passerelle peut être incorporé au driver d’un luminaire ou directement ajouté dans un luminaire existant. Tridonic propose des drivers directement Matter CV sans fil pour éclairage ambiant en 35 W, 60 W, 100 W, 150 W, à tension constante ou à tension constante de 24 V réglable par gradation. ©PP

 

 

 

Tridonic propose également des passerelles Matter sans fil/modules DALI pour rendre n’importe quel luminaire DALI Matter-ready et moderniser des installations existantes, pour rendre n’importe quel interrupteur mural Matter-ready grâce à des entrées basse tension et pour faciliter la tâche des concepteurs de luminaires. Cette solution est disponible avec un système d’arrêt de traction et un système DALI PS intégré jusqu’à 50 mA. ©PP

 

 

Silicon Labs, le concepteur et fondeur de microprocesseurs promet pour 2023 un processeur capable de faire tourner simultanément ZigBee et Thread ou alternativement Wifi et Thread ou Wifi et Zigbee. Il envisage également un processeur baptisé Unify qui permettra de piloter des appareils ZigBee ou Z-wave à travers Matter. ©PP

 

 

Schneider Electric choisit l’ouverture

 

 

Schneider Electric a pris le virage de l’ouverture et des protocoles ouverts, tournant le dos aux solutions propriétaires. Lors de la présentation de Matter à Amsterdam, Schneider Electric montrait de premiers appareils Matter, destinés au marché Nord-Américain pour l’instant et annonçait que tous ses futurs appareils seront compatibles avec Matter.

 

 

La passerelle Wiser de Schneider Electric est certifiée Matter, ainsi que ses prises intelligentes. Les prises communiquent avec la passerelle Wiser en Matter sur Wifi. Le coût des composants Wifi a tellement diminué qu’il devient possible de les intégrer dans des prises murales, saillantes ou encastrées. La passerelle Wiser assure la communication entre le nouveau monde Matter et l’ancien monde installé qui parle ZigBee. La dernière version de la passerelle Wiser peut être rendue compatible avec Matter par simple mise à jour logicielle. ©PP

 

 

 

 

L’application Wiser de Schneider Electric est en cours de certification Matter. Schneider Electric développe une stratégie de rétrocompatibilité entre Matter et son système existant fonctionnant sous ZigBee. A l’avenir, Schneider Electric saura déployer des solutions Thread + Matter aux côtés de systèmes Wifi + Matter et d’ensembles existants sous ZigBee, avec une seule application pour piloter le tout. ©PP, Schneider Electric

 

 



Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Votre avis compte

Les aides aux entreprises face à la crise énergétique vous semblent-elles plus claires et faciles d'accès qu'avant ? (3 votants)
Oui, le Gouvernement a simplifié les choses.
Non, on n'y comprend toujours rien.
 

Articles

Nouveautés Produits



Boutique

Plancher Rayonnant Electrique (PRE)