Un 49.3 qui balaye l'espoir de 12 milliards d'euros en plus pour la rénovation énergétique

Un 49.3 qui balaye l'espoir de 12 milliards d'euros en plus pour la rénovation énergétique

Avec un nouveau 49.3, la Première ministre Élisabeth Borne a engagé sa responsabilité devant l'Assemblée nationale hier afin de faire adopter la seconde partie du Projet de loi de finances 2023.




Des militants écologistes ont bloqué la circulation hier, mercredi 2 novembre, devant l'Assemblée nationale pour demander de conserver dans le budget 12 milliards d'euros supplémentaires pour la rénovation thermique des logements.

 

Elisabeth Borne a mis fin aux espoirs de ces militants en engageant en fin de journée le 49.3 pour faire adopter sans vote l'ensemble du projet de budget 2023 de l'Etat en première lecture. La ministre a expliqué qu'elle ne reprendrait pas les amendements EELV et PS sur le sujet. "On ne peut pas multiplier par sept du jour au lendemain les travaux de rénovation thermique", a-t-elle déclaré.

 

Vêtus de gilets orange et entourés d'un important dispositif policier, une vingtaine de militants du collectif "Dernière rénovation" s'étaient assis boulevard Saint-Germain devant le Palais Bourbon à la mi-journée en réclamant le maintien de ces amendements. Certains se sont même collé les mains sur le bitume avec de la glu sur le quai de la Seine. Neuf personnes, selon la préfecture, ont été interpellées vers 15h après plus de deux heures et demie de blocage. Elles ont été placées en garde à vue pour "entrave à la circulation ou organisation d'une manifestation non déclarée", a indiqué le parquet de Paris.

 

"Dans les médias, vous avez entendu parler 'd'écoterrorisme' (mais) les jeunes sont anxieux, en colère pour les générations à venir. Nous avons le pouvoir de changer les choses", a exhorté l'un des orateurs. "Aller en garde à vue ou risquer un procès, pour moi, ce n'est rien par rapport à ce qui nous attend" à cause du réchauffement climatique, a souligné auprès de l'AFP Rachel, militante de 20 ans déjà interpellée lors d'une précédente action.

 

 

Le quatrième recours au 49.3 en quinze jours

 

 

Il s'agit du quatrième recours au 49.3 en 15 jours. A moins de l'adoption d'une motion de censure, le projet de loi de l'ensemble du PLF 2023 sera donc considéré comme adopté en première lecture par l'Assemblée nationale avant d'être examiné par le Senat.

 




Source : batirama.com & AFP / Photo © Dernière Rénovation - Twitter

.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (31 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
TRAPMETALE

MONTANTID4-48