Une concertation nationale lancée au sujet du mix énergétique à venir

Une concertation nationale lancée au sujet du mix énergétique à venir

Le Gouvernement lance aujourd'hui une concertation nationale sur l'avenir du mix énergétique en France. Chaque citoyen pourra donner son avis jusqu'au 31 décembre 2022.



Comment adapter notre consommation pour atteindre l'objectif de neutralité carbone ? Comment satisfaire nos besoins en électricité, et plus largement en énergie, tout en assurant la sortie de notre dépendance aux énergies fossiles ? Comment planifier, mettre en oeuvre et financer notre transition énergétique ?

 

Ces grandes questions seront posées à tous sur la nouvelle plateforme participative en ligne, qui a été ouverte à l'occasion de cette concertation nationale : concertation-energie.gouv.fr. De plus, un "tour de France" avec des réunions dans chaque région rassemblera le grand public, l'ensemble des parties prenantes locales, des étudiants ainsi que des membres du Gouvernement.

 

 

Forum des jeunesses

 

 

Mi-janvier 2023, un "forum des jeunesses" sera organisé pour permettre à 200 jeunes de 18 à 35 ans de donner leur avis sur l'avenir énergétique du pays. Cette initiative inédite permettra de donner la parole à ceux qui sont les premiers concernés par les décisions de long-terme prises aujourd'hui.

 

Pour encadrer les débats et restituer les observations, arguments et propositions des participants de la consultation, le Gouvernement a désigné un comité paritaire de quatre garants de la Commission Nationale du Débat Public : Floran Augagneur, Ilaria Casillo, Isabelle Jarry et Thierry Lataste. 

 

Cette concertation nationale s’inscrit dans le contexte de révision de la Stratégie Française sur l’énergie et le climat (SFEC), qui constitue notre feuille de route pour atteindre la neutralité carbone en 2050.

 

"Cette concertation est un moment démocratique important. Elle doit permettre à chacun de s’exprimer sur les conditions de réussite et les mesures prioritaires pour réussir notre transition énergétique, c’est-à-dire sortir des énergies fossiles et atteindre la neutralité carbone. Les conclusions de cette concertation seront versées au débat parlementaire, qui se tiendra en 2023, sur la future loi de programmation sur l’énergie et le climat, et alimenteront les choix stratégiques pour notre pays", a déclaré Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique.



Source : batirama.com / Image © Gerd Altmann de Pixabay 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
Hors-série BATIMAT

Produits



Votre avis compte

Les aides aux entreprises face à la crise énergétique vous semblent-elles plus claires et faciles d'accès qu'avant ? (10 votants)
Oui, le Gouvernement a simplifié les choses.
Non, on n'y comprend toujours rien.
 

Articles

Nouveautés Produits



Boutique

Réhabilitation des façades : ravalements, menuiseries, isolation thermique et acoustique

Sécurité et prévention sur les chantiers

Les couvertures en tuiles