Bientôt des CEE pour le raccordement aux réseaux de chaleur

Bientôt des CEE pour le raccordement aux réseaux de chaleur

Un texte doit être publié d'ici fin juillet pour aider les bâtiments à se raccorder aux réseaux de chaleur se trouvant à proximité, a indiqué un responsable du ministère de la Transition énergétique.



La France compte aujourd'hui près de 900 réseaux de chaleur, des infrastructures en général publiques et fonctionnant pour 60% avec des énergies renouvelables ou de récupération (géothermie, biomasse, chaleur résiduelle de sites industriels ou de data centers...), le reste marchant encore au gaz.

 

"L'idée est d'instaurer le réflexe 'je veux me chauffer, je réfléchis d'abord au réseau de chaleur'", dit Alexandre Dozières, sous-directeur de l'Efficacité énergétique et de la qualité de l'air au ministère de la Transition écologique, lors d'un échange avec des acteurs du secteur.

 

 

Le raccordement à 1 € par logement mis en place

 

 

Avec ce texte attendu en juillet, l'objectif "est de raccorder d'ici cet hiver un maximum de bâtiments qui sans le savoir sont à 50 mètres d'un réseau: le raccordement à '1 euro' par logement sera mis en place, avec des aides bonifiées via des CEE" (certificats d'économies d'énergie), a-t-il précisé. Il s'agira d'"une prime forfaitaire, par bâtiment, avec peut-être une surprime en fonction du nombre de logements", a-t-il ajouté, évoquant un "raccordement gratuit ou presque, quelques euros ou quelques centaines d'euros" pour les bénéficiaires.

 

Selon M. Dozières, "en termes de distance au réseau, il n'y a pas de critère qui enlèverait l'éligibilité: n'importe quel bâtiment à n'importe quelle distance d'un réseau peut bénéficier de la prime, néanmoins on a cherché a évaluer combien de bâtiments sont à 50 mètres, pour lesquels ce serait assez facile et pas trop cher" et qui permettraient de réduire de 2 TWh les consommations nationales de gaz.

 

Le Syndicat national du chauffage urbain (SNCU) a recensé 3.000 bâtiments non raccordés à moins de 50 mètres d'un réseau. "Ils ont là l'occasion de baisser leur dépendance au prix du gaz, qui fait des bonds de jour en jour, et d'accéder à une chaleur renouvelable", plaide la présidente du SNCU Aurélie Lehericy, qui "espère que les copropriétés vont prioriser dans les prochaines AG ce raccordement express". Selon elle, "cela reviendra entre 200 et 400 euros en moyenne (par logement), et notre expérience montre qu'à moins de 400 euros par logement, le coût est digérable, avec la compensation sur le coût de la facture" d'énergie.

 

 

Priorité donnée aux réseaux vertueux

 

 

Dans un deuxième temps, l'Etat doit présenter une liste des réseaux de chaleur vertueux (fonctionnant à plus de 50% sur des énergies renouvelables, soit environ 500 réseaux à ce jour). Et à compter de juillet 2023, tout bâtiment situé dans le périmètre de ces réseaux et cherchant à remplacer son chauffage collectif, "sera obligé" de s'y raccorder, ajoute M. Dozières, sauf s'il trouve un mode de chauffage encore plus vert (de type géothermie ou solaire thermique).

 

Aujourd'hui, les réseaux représentent 5% du chauffage en France, qui veut à la fois les verdir, les densifier et en construire de nouveaux. Les petites villes suffisamment denses sont également concernées. L'Etat, via l'Ademe, a lancé un appel à projets "une ville, un réseau" visant à encourager les communes de moins de 50.000 habitants à se doter de ces systèmes, pour les aider à sortir du gaz fossile. L'enjeu climatique, économique et géopolitique est majeur. Dans l'Hexagone, le chauffage représente 40% de la consommation d'énergie finale, plus que les transports ou l'industrie, et il n'est décarboné qu'à 20%.



Source : batirama.com & AFP / Photo © Emilie Wood

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
La Maçonnerie et la RE2020

Produits



Oseokit Pro

Votre avis compte

Comptez vous mettre en place des mesures pour réduire votre consommation énergétique ? (79 votants)
Oui, c'est une urgence.
Non, on en fait déjà assez.
 

Articles

Agenda

Boutique


Performance énergétique : les matériaux et procédés d'isolation

Solutions innovantes pour la réhabilitation des maisons individuelles