Les pompes à chaleur aérothermiques confirment leur domination en 2021

Les pompes à chaleur aérothermiques confirment leur domination en 2021

Selon une étude d'Oberv'ER publiée le 28 avril 2022, le marché des pompes à chaleur (PAC) aérothermiques a progressé de 12,4% en 2021 et dépasse désormais le seuil du million d'unités vendues en une année.




Le marché des pompes à chaleur aérothermiques a progressé de 12,4 % en 2021. Il dépasse désormais le seuil du million avec 1 011 410 unités vendues en une année (hors chauffe-eau thermodynamiques). Cette progression est notamment dûe à la dynamique du marché des PAC air/eau qui croit fortement (+ 48,6 %) pour 253 140 unités.

 

Derrière les PAC air/air monosplits, les PAC air/eau deviennent donc le deuxième type de PAC le plus vendu en France. Les aides publiques comme Coup de pouce chauffage et MaPrimeRenov', ainsi que le remplacement des équipements installés il y a une quinzaine d'années, ont porté l'activité en 2021. De son côté, le marché des PAC air/air reste le premier pour les systèmes de chauffage individuel toutes technologies confondues, bien qu'en 2021 les ventes n'aient augmenté que de 3,9 % (758 270 unités).

 

Les acteurs ont observé un recul des ventes en été, rappelant que, sur ce segment, les achats restent très dépendants des pics de chaleur. Enfin, les ventes de chauffe-eau thermodynamiques enregistrent également une très bonne année (+ 40 %) avec 153 300 unités écoulées et cela grâce notamment aux installations faites dans les logements neufs dont les mises en chantier sont reparties à la hausse en 2021.

 

 

Pompes à chaleur géothermiques

 


Avec 3 220 unités vendues en 2021, le marché des pompes à chaleur géothermiques est certes en hausse (+7,2 %), mais il reste en deçà de son niveau de pré-crise sanitaire de 2019 (3 475 unités). Ces équipements sont relativement chers à l'achat, notamment comparés à leurs équivalents aérothermiques, mais surtout ils sont mal connus du grand public. La mise en place de Coup de pouce chauffage, proposant une aide entre 2 500 et 4 000 euros, n'a pas permis au secteur de rebondir.

 

L'étude complète est disponible en téléchargement sur ce lien.



Source : batirama.com / Photo © Freepik

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (35 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits