Respecter la règlementation RE2020 en ventilation, les conseils de Ubbink

Respecter la règlementation RE2020 en ventilation, les conseils de Ubbink

Avec la RE2020, la ventilation est contrôlée à réception du chantier. Pour aider les professionnels à réussir ce contrôle et à installer leurs systèmes de ventilation dans les règles de l'art, Ubbink se lance en campagne.




La branche ventilation de Ubbink France, filiale du groupe allemand Ubbink Centrotherm, souhaite venir en aide aux professionnels confrontés à une règlementation plus exigeante avec la mise en place de la RE2020.

 

Au mois de juin, une campagne de sensibilisation qui comportera une web série intitulée "Les chroniques ventilation" va débuter. Avec un épisode par semaine, les professionnels seront sensibilisés sur les bonnes pratiques à suivre pour installer une ventilation dans les règles de l'art. L'idée est de montrer concrètement comment optimiser son réseau ventilation avec des points clés simples à retenir et à mettre en place. Des points où les erreurs sont fréquentes.

 

 

 

 

Si les débits réglementaires à respecter n'ont pas changés depuis l'arrêté du 24 mars 1982, la RE2020 prévoit un contrôle de l'installation à la réception du chantier. Les points suivants sont donc à vérifier afin de s'assurer que le flux d'air renouvelé soit suffisant et qu'il n'y ait pas de perte de qualité dans le temps :

 

  • limiter les pertes de charges du réseau
  • empêcher l'écrasement du réseau
  • avoir la possibilité d'entretenir le réseau par ramonage
  • veiller à l'étanchéité du réseau
  • veiller à l'isolation des conduits dans les zones non-chauffées

 

Des règles de pose simples à mettre en place

 

Ubbink rappelle que les entrées d'air, dans le cas d'une VMC simple-flux, se situent au niveau des pièces de vie (salon, chambre...). Il faut s'assurer que leur nombre est suffisant et qu'elles sont fonctionnelles, non obstruées.

 

A ne pas oublier non plus, le détalonnage des portes, qui permet à l'air de circuler même lorsque les pièces sont fermées. Il faut prévoir 1 cm d'espace entre le sol et la porte pour les pièces d'eau (WC, salle de bain), et 2 cm pour la cuisine (lorsque cette dernière ne compte qu'une seule porte). 

 

Les bouches d'extraction doivent, pour être efficaces, être positionnées en partie haute des pièces d'eau (cuisine, salle de bain, WC etc.) à 1,80 m minimum du sol, et à 20 cm minimum du plafond. Bien entendu, il faut également s'assurer qu'elles ne sont pas obstruées.

 

La position de la centrale est primordiale pour éviter les pertes de charges du réseau. Il faut trouver un bon compromis afin qu'elle soit placée à proximité de la cuisine (là où le débit est le plus fort) et au plus près du terminal de rejet en toiture.

 

 

L'utilisation d'un conduit semi-rigide conseillé par Ubbink

 

 

Enfin, les experts de Ubbink soulignent à quel point l'utilisation d'un conduit semi-rigide à la place d'un conduit souple permet de garantir un meilleur fonctionnement du réseau. En effet, le conduit semi-rigide ne sera pas écrasé ni pendant les travaux initials, ni par la suite, par exemple avec l'ajout d'un isolant. Avec du semi-rigide, le ramonage du conduit est possible, ce qui permet de remédier à l'encrassement, inévitable au bout de plusieurs années d'utilisation. Enfin le réseau semi-rigide permet un dimensionnement optimal et une meilleure étanchéité.

 

Cette campagne est l'occasion pour Ubbink de faire connaître ses solutions, notamment le système air excellent, un ensemble semi-rigide permettant de limiter les pertes de charges du réseau et de s'affranchir d'un dimensionnement spécifique. L'étanchéité du système est réalisée grâce à des joints pour l'ensemble des accessoires. Quant à la partie rejet, les terminaux Ubbink garantissent des performances conformes à la règlementation, notamment au DTU 68.3.




Source : batirama.com / Emilie Wood

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (27 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits