Un léger freinage des productions de matériaux de construction en novembre 2021

Un léger freinage des productions de matériaux de construction en novembre 2021

Selon le rapport de l'Unicem de janvier 2022, la conjoncture pour les matériaux de construction en novembre s'annonce peu dynamique.



L'automne avait été meilleur que l'été, mais ce début d'hiver s'ouvre sur un léger freinage des productions de matériaux selons le rapport de l'UNICEM, la mensuelle de conjoncture des matériaux de construction publiée le 10 janvier. Impact des difficultés d'approvisionnement et autres tensions sur l'appareil productif, l'activité peine encore à stabiliser sa tendance dans ce contexte pandémique perturbé depuis près de deux ans. "Pour autant, en 2021, les livraisons de granulats et de BPE devraient quasiment retrouver leur niveau d'avant crise à la faveur d'un contexte conjoncturel plutôt porteur côté Bâtiment", précise le rapport, le climat des affaires demeurant très favorable et la demande ne faiblissant pas. Côté travaux publics cependant, l'activité n'a pas encore retrouvé le niveau de 2019 et les carnets de commandes tardent à se remplir, particulièrement en ce qui concerne la clientèle publique.

 

Léger recul pour les granulats, vers la stabilisation pour le BPE

Les dernières données montrent que l'activité des matériaux de construction a connu un repli par rapport à 2020. En ce qui concerne les granulats, la production aurait reculé de 1,9% par rapport à octobre, et de 6% comparé à novembre 2020. Toutefois sur le trimestre allant de septembre à novembre 2021, le niveau de production a augmenté de 1,6% par rapport aux trois mois précédents. En cumul sur les onze premiers mois de l'année, l'activité a ainsi accéléré de plus de 10 % sur un an.

Côté BPE, les livraisons se sont quasiement stabilisées par rapport à octobre (-0,2%) mais ont reculées de 3,5% au regard de novembre 2020. Sur le trimestre entier, les cubages ont gagné 3,5% par rapport au trimestre précédent. Sur les onze mois de l'année 2021, la production de BPE enregistre ainsi une hausse de plus de 11% et retrouve son niveau de 2019.

 

Le climat des affaires au beau fixe dans le bâtiment

Le moral des chefs d’entreprise du bâtiment ne faiblit pas. En effet, selon l’enquête menée en décembre par l’INSEE, le climat des affaires gagne encore deux points se situant 16 % au-dessus de sa moyenne de long terme. Encore plus optimistes sur l’évolution à venir de leur activité que le mois précédent, les entrepreneurs sont également plus nombreux à juger que le niveau de leurs carnets de commandes est supérieur à la normale. Dans le gros œuvre, avec 9,8 mois de travaux en stock, les carnets surpassent de 3,5 mois leur niveau moyen de long terme.

 

En dépit d’une hausse des effectifs, les chefs d’entreprise sont toujours confrontés à un manque de personnel et les difficultés d’approvisionnement continuent de limiter leur production. Dans le segment du gros œuvre, plus de la moitié des entreprises ne pourrait produire plus s’il en était besoin compte tenu de leurs moyens actuels et 71,8 % éprouvent des difficultés à recruter. Quant aux problèmes d’approvisionnement de matériaux, ils continuent de se durcir : près d’un tiers des entreprises du bâtiment y sont confrontées en décembre, contre un quart d’entre elles il y a 6 mois, soit beaucoup plus qu’en situation “normale” (moins de 5 %).

 

Côté constuction

L'activité de mise en chantier de logements est en légère hausse entre septembre et novembre (0,6%), surtout en raison de la dynamique de la maison individuelle. En cumul depuis janvier, on enregistre une hausse de plus de 13% des logements commencés (cette hausse n'était que de 2,6% en 2019).

 

Les permis de construire ont été moins nombreux au cours des trois derniers mois (-1% par rapport aux trois mois précédents) mais au total, les autorisations de construire des logements augmentent de 21,5% sur un an (+29% pour l'individuel et +15,9% pour le collectif hors résidence). Ces chiffres sont également meilleurs que ceux de 2019 (+5,9% dont 11% pour l'individuel et -0,6% pour le collectif). 

 

Cette dynamique devrait alimenter l’activité constructive en 2022 : dans son dernier scénario prévisionnel, la Fédération Française du Bâtiment table sur une hausse des mises en chantier de 2,1 % en 2022.

 

En revanche, côté non résidentiel, les surfaces de locaux commencés ne devraient guère évoluer en 2022 (- 0,2 % à 25,1 millions de m²). À ce jour, ce segment demeure en crise avec des ouvertures de chantier, certes en hausse de plus de 10 % sur les onze mois de 2021 mais encore en recul de 10,2 % au regard de 2019. Quant aux permis, malgré le rebond de 14,5 % enregistré en 2021, leur  niveau reste en dessous de celui de 2019 de plus de 9%.

 

Peu de commandes en travaux publics

Après un troisième trimestre en repli, l’activité des travaux publics a réamorcé son redressement en octobre mais peine à renouer avec les niveaux d’avant crise. Sur les dix premiers mois de l’année, le niveau des facturations a augmenté de 12,9 % sur un an mais demeure en deçà de celui de 2019. Plus inquiétant encore, le niveau des prises de commandes (- 18,3 % comparé à 2019), notamment de la part de la clientèle publique dont on serait en droit d’attendre un réel rebond plus d’un an après les élections municipales et en réponse au Plan de relance, suggère l'UNICEM.


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
La Maçonnerie et la RE2020

Produits



Votre avis compte

Comptez vous mettre en place des mesures pour réduire votre consommation énergétique ? (79 votants)
Oui, c'est une urgence.
Non, on en fait déjà assez.
 

Articles

Agenda

Boutique

Notices de sécurité incendie : mode d'emploi


La pathologie des carrelages et chapes associées