Exportation de bois en Chine : nouveau record et une aberration écologique pour la FNB

Exportation de bois en Chine : nouveau record et une aberration écologique pour la FNB

La Fédération nationale du bois publie les données statistiques des douanes chinoises de juillet 2021 et constate un triste record d’expédition de grumes de chênes et résineux français.





Premier utilisateur de ressources naturelles mondiales, la Chine poursuit sa politique d’importation de produits stratégiques, dont les grumes de bois, très prisées avec la forte reprise des activités de la Construction dans le monde.

 

A nouveau, la Fédération nationale du bois ne peut que constater ces tendances déjà observées cette année en s’appuyant sur les dernières données statistiques des douanes chinoises de juillet 2021.

 

Selon la FNB, « juillet 2021 constitue le record historique mensuel d’expédition sans aucune transformation de grumes de chêne et de résineux à destination de la Chine jamais atteint par la France ».

 

Exportations sauvages de chêne

 

Les expéditions de chêne pour juillet 2021 sont de 47 181 m3 soit le plus haut niveau mensuel jamais atteint, (source douanes chinoises), relève la FNB.

 

Sur 7 mois (janvier-juillet 2021) les expéditions s’élèvent à 270 310 m3 contre 215 491 m3 en 2020, soit une progression de +25.4%. Il faut ajouter à cela les exportations vers d’autres pays que la Chine. L’hémorragie provoquée par ces exportations sauvages posent de graves problèmes aux scieries françaises dans leur grande majorité, insiste la FNB

 

Hémorragie de résineux et de hêtre

 

Les expéditions de grumes de résineux sans aucune transformation pour juillet 2021 sont de 79 422 m3 soit également le plus haut niveau mensuel jamais atteint pour cette destination. Sur 7 mois (janvier-juillet 2021) les expéditions s’élèvent à 426 322 m3 contre 269 287 m3 en 2020, soit une progression de + 58.3%.

 

Concernant les expéditions de grumes de hêtre sans transformation à destination de la Chine pour Juillet 2021, elles s’élèvent à 5931 m3. Sur 7 mois (janvier -juillet 2021) les expéditions s’élèvent à 92 458 m3 contre 39701 m3 en 2020 soit une progression de 132.88 %.

 

Il s’agit de bois bruts qui partent directement de forêts françaises en chine par containers, reprend la FNB, qui ajoute « qu’ils font défaut aux scieries françaises en manque d’approvisionnement de leurs outils industriels, à un moment où la demande du marché domestique est très forte".

 

Une aberration écologique reconnue par la Loi Climat

 

Cette situation constitue une aberration non seulement sociale et économique, en tant que perte de valeur ajoutée pour la France, mais aussi une aberration écologique évidente reconnue par la Loi Climat, (Ndlr : dans son chapitre 3 "Protéger les écosystèmes et la diversité biologique"),  reprend la FNB.

 

En effet, la Loi climat dans son article 54 modifie le code forestier (article L. 121-1) en ajoutant : « A la promotion de l'utilisation de bois d'œuvre, en favorisant sa transformation industrielle sur le territoire de l'Union européenne afin d'optimiser le bénéfice de son stockage de carbone. »

 

La loi climat ajoute également un second alinéa à l'article L121-2 : « La politique forestière favorise tous dispositifs incitatifs ou contractuels visant à ce que le bois d'œuvre issu de forêts françaises gérées durablement soit transformé sur le territoire de l'Union européenne, contribuant ainsi à optimiser le bénéfice de son stockage de carbone. »

 

L’organisation ajoute que cette question devrait constituer un point fort des Assises de la forêt et du bois qui vont débuter en septembre


Source : batirama.com/ F. Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Dernière revue

BTR N° 499 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (954 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Techniques et pratique du plâtre

Les toitures et terrasses végétalisées