Câbles: le chiffre d'affaires de Nexans profite de la hausse des cours du cuivre

Câbles: le chiffre d'affaires de Nexans profite de la hausse des cours du cuivre

Le fabricant de cables Nexans a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 15,2% au premier trimestre 2021, gonflé notamment par l'explosion des cours du cuivre sur les marchés des matières premières.





De janvier à mars, les ventes de Nexans ont atteint 1,756 milliard d'euros, contre 1,614 au 1er trimestre 2020  Sur une base comparable, hors effet de variation des cours des métaux, la hausse du chiffre d'affaires dit "standard" de Nexans n'a été que de 1,4%, à 1,5 milliard d'euros.

 

Le groupe, qui a annoncé un virage stratégique en février, avec le recentrage sur ses activités liées à l'électrification - quitte à abandonner des secteurs comme les télécoms ou l'industrie afin d'améliorer sa rentabilité - a salué le "dynamisme de la demande" au 1er trimestre.

 

Depuis le 4e trimestre 2020, l'ensemble des activités sont en croissance, sauf le secteur haute tension. La construction en particulier connaît un "fort rattrapage des commandes" après l'interruption des chantiers durant la pandémie. Il progresse de 2,8% à 615 millions d'euros par rapport au 4e trimestre 2020. Mais il recule de 2% sur un an, essentiellement à cause de la fermeture de l'usine de Chester aux Etats-Unis en juin 2020.

 

Infrastructures télécoms : retards des projets

 

L'activité Industrie et Solutions progresse de 5,8% sur un an, à 344 M€ à cours des métaux standard. Le bond est de +10,9% par rapport au dernier trimestre 2020, porté par un trimestre record dans le domaine des harnais automobiles pour habitacles, grâce à la croissance de la part de marché sur les véhicules électriques.

 

L'activité télécoms et données progresse de 2,2% par rapport au dernier trimestre 2020, mais recule de 4,2% sur un an, le segment infrastructures télécoms étant pénalisé par des retards de projets et la stabilité de la demande de fibre optique à domicile.

 

Les télécommunications sous-marines sont en hausse de 12,1% par rapport au dernier trimestre 2020.Le secteur haute tension et projets, à 147 M€, baisse de 14,7% par rapport au 4e trimestre 2020, et de 24,7% par rapport au 1er trimestre 2020 qui était alors exceptionnellement élevé.

 

Electrification des îles grecques et des projets à New York

 

Le groupe a indiqué que notamment la réalisation des projets clé en main d'électrification des îles grecques Crète-Attique ou Lavrion-Syros "progressaient", et souligné avoir été choisi comme fournisseur préférentiel pour l'électrification de l'Etat de New York par le raccordement des fermes éoliennes offshore Empire Wind au réseau terrestre.

 

Enfin, les ventes de fil de cuivre ont affiché une hausse de 25,9% à 323 millions d'euros sur un an (hors effet de cours), reflétant surtout "la forte demande de fils de cuivre en Amérique du Nord".



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits





Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (655 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Installations électriques et de communication des bâtiments d’habitation

Isolation de combles

Les escaliers