Olivier Véran annonce le financement de la rénovation du CHU de Bordeaux

Olivier Véran annonce le financement de la rénovation du CHU de Bordeaux

Le ministre de la Santé a annoncé un engagement de l'Etat de 240 millions d'euros pour la restructuration du CHU de Bordeaux, un projet de 800 millions d'euros sur les 10 prochaines années.





 

 

Cette somme, issue du plan d'investissements de 19 milliards d'euros du "Ségur de la Santé", va financer dix opérations de travaux (90.000 m2 à construire et autant à restructurer) sur les trois sites du CHU, qui accueille un million de patients par an et constitue le premier employeur de Nouvelle-Aquitaine, a expliqué son directeur général Yann Bubien.

 

"La situation du CHU de Bordeaux est paradoxale: il est à la fois classé premier depuis 4 ans dans l'hebdomadaire Le Point et Newsweek l'a même qualifié d'excellent mais il se classe bon avant-dernier en matière de vétusté des bâtiments... Ce qui veut dire que vous savez transformer le plomb en or", a indiqué en visio-conférence le ministre de la Santé.

 

"Dans certains bâtiments des années 70, il y a une douche pour 25 lits. Il était urgentissime de transformer ce CHU pour lui donner les moyens de ses ambitions", a-t-il ajouté. Ce projet, dont des opérations de pré-travaux sont déjà lancées selon M. Bubien, prévoit notamment la restructuration du "tripode", le bâtiment iconique de l'hôpital Pellegrin, principal site du CHU, ainsi que la reconstruction de sa maternité.

 

Cession de terrains et de bâtiments à hauteur de 100 M€

 

Avec environ 6.000 accouchements par an, la maternité du CHU de Bordeaux est la première de France métropolitaine, d'après M. Bubien. La préservation et la restauration des bâtiments historiques de l'hôpital Saint-André, en plein centre-ville, est également prévue, même si ce site va perdre ses urgences, ainsi que des aménagements importants sur les deux sites du Groupe hospitalier Sud à Pessac.

 

Outre les 240 M€ de l'Etat, le nouveau CHU sera notamment financé par des cession de terrains et bâtiments, à hauteur "d'une centaine de millions d'euros" même si le chiffre exact n'est pas encore connu. Les bâtiments récents de Saint-André, datant des années 70 et 80, seront ainsi vendus.

 

A la question de savoir si le Covid-19 avait eu un impact sur le projet, M. Bubien a répondu par l'affirmative. "Des fermetures de lits prévues ne sont plus à l'ordre du jour", a-t-il notamment expliqué. Le CHU de Bordeaux prévoit d'investir 1,2 milliard d'euros sur les 10 prochaines années, dont 800 millions au titre de ce projet.

 

 

Photo©PA-CC BY-SA 3.0, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?curid=8963232



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (892 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Pose collée de carrelage en travaux neufs - NF DTU 52.2


Fenêtres en travaux neufs Aluminium, bois, PVC - NF DTU 36.5