Le marché des portes d’entrée à fin 2020 : la tendance du connecté s’affirme

Le marché des portes d’entrée à fin 2020 : la tendance du connecté s’affirme

TBC Innovations vient de publier une nouvelle étude de marché sur les portes d’entrée en France qui subit la moindre dynamique des chantiers de maisons individuelles.





Les professionnels du secteur témoignent que l’année 2020 a été chaotique pour le marché des portes d’entrée de maison individuelle. En 2020, la crise sanitaire et le confinement ont ralenti l’activité en neuf et en rénovation.

 

Après une chute de l’activité en mars lors du premier confinement, les professionnels confirment un rebond à partir des mois de mai et juin avec de larges efforts des entreprises pour rattraper la perte d’activité du confinement. La demande est toutefois restée soutenue et la seconde partie de l’année a été plus dynamique.

 

Les projections sur l’ensemble de l’année 2020 portent le recul du marché des portes d’entrée de maison à près de -5%. Le marché des portes d’entrée de maison en France passe sous la barre des 500 000 unités en 2020.

 

Au cours de l’année 2020, 148 900 maisons individuelles et maisons groupées ont été mises en chantier. C’est un recul de -7% par rapport à 2019. On peut déplorer un manque à gagner de 11 600 chantiers de maisons qui n’ont pas commencé l’an dernier. Cela aura sans aucun doute un impact sur la dynamique 2021 pour le marché des portes d’entrée en neuf.

 

La rénovation : un marché porteur pour les portes d’entrée

 

Pour la rénovation, le contexte est un peu plus porteur avec l’appui de la TVA à 5,5%. Si ce débouché a été impacté par l’arrêt des chantiers lors du confinement de mars 2020, les entreprises interrogées lors de notre enquête confirment un effet de rattrapage sur le reste de l’année. Le changement de portes d’entrée en rénovation demeure un débouché essentiel pour le marché français.

 

Aujourd’hui les portes d’entrée de maison se veulent design et contemporaines. Les professionnels confirment que la demande va vers des « produits plus modernes, contemporains ».

 

Les portes pleines aux formes épurées sont appréciées. Les modèles plans, pleins, avec inserts inox et embouts se développent. Les professionnels soulignent que leurs clients apprécient aussi de pouvoir coordonner l’esthétique de leurs portes d’entrée, portes de garage, portail et clôtures tant sur la forme que la couleur.

 

En hausse constante depuis plusieurs années, 60,2% des portes d’entrée de maison, posées en 2020 ont un design contemporain.

 

La tendance des portes connectées

 

Dans une société où les objets connectés se développent rapidement, la porte d’entrée n’échappe pas à cette tendance. De nombreuses offres de portes et serrures connectées voient le jour.

 

Ces portes connectées sont associées à des offres de box domotiques et applications smartphones qui permettent de piloter intelligemment la maison : déverrouillage des portes, connexion avec l’alarme, contrôle d’accès… Autant de fonctions qui permettent de simplifier la vie des utilisateurs qui n’ont plus besoin de clé pour déverrouiller leur porte.

 

11% des professionnels installateurs de portes d’entrée ont déclaré lors de l’enquête de TBC avoir installé durant l’année 2020 des serrures connectées. La pénétration de ces solutions est en progression. En 2019, moins de 4% des professionnels avaient installé des serrures connectées.

 


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (588 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Techniques et pratique du plâtre