Tours Duo : une livraison prévue à la fin de l'année 2021

Tours Duo : une livraison prévue à la fin de l'année 2021

Conçues par Ateliers Jean Nouvel pour l’investisseur Ivanhoé Cambridge et construites par Bateg, une filiale de Vinci Construction France, les deux tours Duo transforment déjà la skyline de l’Est Parisien






Les deux tours Duo sont en cours d’achèvement à Paris, dans le XIIIe arrondissement, entre le périphérique et le boulevard des Maréchaux, au bout de l’avenue de France.

 

Toute cette zone, baptisée Paris Rive Gauche, entre la gare d’Austerlitz, la Seine, les voies d’Austerlitz et le boulevard Périphérique, est aménagée par la Semapa, l’une des nombreuses sociétés d’économie mixte de la ville de Paris.

 

 

 

Les tours Duo montent peu à peu, tout au bout du territoire Paris Rive Gauche, dans le quartier de la Gare. La Semapa souhaitait une signature forte pour clore la perspective de l’Avenue de France. Mais voilà, la parcelle n’est pas exactement dans l’axe de l’avenue. Jean Nouvel a donc décidé de pencher les tours de 5°, un peu plus que la tour de Pise, pour qu’elles soient bien visibles dans la perspective de l’avenue. ©PP

 

Des travaux ralentis pendant le confinement

 

Si tout se déroule bien, il se sera passé dix ans entre le concours et la livraison. La demande de permis de construire a été déposé en mars 2014, l’enquête publique a suivi en 2015 et le permis a été accordé en Septembre 2015. Les travaux ont commencé en Mars 2017. La Pandémie de la Covid-19, mais sans doute pas seulement, a retardé la livraison initialement prévue en 2020. Les tours Duo seront livrées fin 2021.

 

Les travaux n’ont pas été interrompus par la pandémie. La construction des façades, notamment a continué. Mais les travaux ont été ralentis par des défauts d’approvisionnement. Juste avant le premier confinement, 600 personnes travaillaient sur le chantier. Au début du confinement, ce nombre est tombé à un peu moins de 100 personnes, avant de remonter à 120, puis à 150 personnes durant la seconde partie du confinement.

 

Pour redémarrer, il a fallu redimensionner les bases vies pour mettre en œuvre les mesures de distanciation préconisées par le guide de l’OPPBTP. Initialement, la base vie était conçue pour 1000 personnes, sans distanciation naturellement. En appliquant les mesures de distanciation, sa capacité est descendue à 600 personnes. Il a donc fallu augmenter la base vie pour qu’elle retrouve sa capacité d’accueil initiale.

 

Ce qui fut fait au cours de l’été et de l’automne 2020. Début juin 2020, 600 personnes s’affairaient sur le chantier. Durant la première semaine de janvier 2021, 650 ouvriers étaient présents sur le chantier, puis 800 à la fin de la seconde semaine de janvier. Fin février 2021, 1000 personnes seront au travail sur le site.

 

 

 

Les tours Duo se trouvent précisément à l’angle de la rue Bruneseau, une petite rue qui descend et passe sous le Périphérique, et du boulevard du Général d’Armée Jean Simond. Elles sont construites sur une passerelle de 6450 m² en bordure des voies ferrées de la gare d’Austerlitz. ©PP

 

Deux tours de hauteur inégale

 

Cette opération de 95 000 m² de surface utile, 140 000 m² Shab, se répartit entre deux bâtiments. La tour Duo 1 atteint 180 m de hauteur et 39 étages et se présente en trois parties : un corps, un cou et la tête. Ce sera le troisième plus haut bâtiment de Paris, derrière la Tour Eiffel (324 m) et la tour Montparnasse (209 m). La tour Duo 2, avec ses 27 étages, culmine à 122 m de hauteur.

 

Duo 1 offre 69 000 m² de bureaux avec des plateaux de 2000 m² environ, un auditorium de 274 places, un restaurant d’entreprise et des commerces. Au 30e étage, au niveau de la 2e partie de la tour, soit le cou, qui marque un changement d’inclinaison, se trouveront une réception, de la restauration et des terrasses accessibles.

 

Duo 2 contiendra 19 000 m² de bureaux, en plateaux de 1050 m² du rez-de-chaussée au R+6, un restaurant d’entreprise, des commerces, un hôtel de 139 chambres entre le 17e et le 24e étage, un restaurant aux 25e et 26e étages, et un bar panoramique, « Sky Bar » au 27e étage. Un demi-étage au 26e et au 28e sont des locaux techniques.

 

En dessous des deux tours, se trouve une infrastructure commune de 9 niveaux de parkings pour 511 voitures et 121 deux-roues, d’archives et de locaux techniques. Le local abritant les vélos, d’une surface de 2 200 m², contiendra aussi des douches. A la surface, un espace paysagé de presque 3 000 m² sera planté de 150 arbres.

 

 

 

Philippe Stark est responsable du design de l’hôtel, du restaurant et du Sky Bar au sommet de la tour Duo 2, d’où, sans doute, ces arches vénitiennes que l’on peut apercevoir. ©PP

 

Les tours ont déjà trouvé preneurs

 

Ivanhoé Cambridge conserve les tours dans son patrimoine. Natixis louera la totalité de la tour Duo 1, tandis que la BPCE occupera les bureaux de la tour Duo 2.

 

L’hôtel sera aménagé par le Groupe Laurent Taïeb, dessiné par Philippe Stark et exploité sous l’enseigne MGallery by Sofitel. A terme, le site sera desservi par l’extension da la ligne 10. Au pied de la tour Duo, un volume est réservé pour la future sortie de métro. Il sera utilisé comme espace commercial, en attendant l’arrivée du métro prévue vers 2030.

 

Les tours abriteront 5 commerces, 2 dans la tour Duo 2, 3 dans Duo 1. Les tours sont multi-certifiées : HQE Exceptionnel, LEED Platinum, Effinergie+ (ce qui signifie un coefficient C = RT – 40%). Elles bénéficient également du Label Well Platinum et de la Wirescore Certification. Notre second article sur les Tours Duo portera sur leur construction et leur équipement

 

 

 

Enfin, les tours Duo ont servi de pilote pour caler le nouveau Label R2S porté par la SBA. ©PP

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (490 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Les couvertures en tuiles


Isolation en sous face des planchers bas - NF DTU 27.1