Vinci accuse une lourde chute de son bénéfice net annuel en 2020

Vinci accuse une lourde chute de son bénéfice net annuel en 2020

Vinci a accusé en 2020 une chute de 61,9% de son bénéfice net à 1,24 milliard d'euros, plombé par la baisse de ses activités autoroutière et aéroportuaire.






Dans la construction, Vinci vise pour 2021, "hors événements exceptionnels, un chiffre d'affaires en hausse, très proche de celui de 2019", indique le groupe dans un communiqué. Mais dans "les concessions, la visibilité demeure très réduite" actuellement, "l'activité étant dépendante de l'évolution du contexte sanitaire et des mesures restrictives pouvant en découler", selon lui.

 

Lors du premier confinement instauré, "la quasi-totalité des activités du groupe ont été mises à l'arrêt", a commenté Xavier Huillard, PDG de Vinci cité dans le communiqué. Si les métiers de la construction et "dans une moindre mesure" les autoroutes "ont ensuite retrouvé des niveaux d'activité proches de la normale, Vinci Airports est resté très pénalisé par la chute du trafic aérien à l'échelle mondiale", a-t-il précisé.

 

Le secteur du transport aérien a été l'un des plus touché par la crise du coronavirus et le trafic s'est effondré de 60% dans le monde. Sur l'année, le chiffre d'affaires de la branche concessions est en baisse de 31,7%.

 

Pas de perspectives annoncées par Vinci pour 2021

 

Vinci Airports a enregistré 1 milliard d'euros de chiffre d'affaire, en baisse de plus de 60%, et Vinci Autoroutes affiche 4,6 mds € (-17,5%) en raison de la baisse du trafic due aux restrictions de circulation lors des deux confinements.

 

Dans la construction, après un fort début d'année, l'activité a été très faible durant le premier confinement tant dans le bâtiment que dans les travaux publics, soit pendant près de deux mois et a repris progressivement à partir de la fin avril pour retrouver un niveau proche de la normale en juin, selon le groupe.

 

Le chiffre d'affaire de cette branche s'établit à 13,6 milliards d'euros (-8,6%) et la "bonne reprise des chantiers, s'est confirmée au 4e trimestre (+1,5%), selon Vinci. Compte tenu des incertitudes liées à l'évolution de la crise sanitaire, Vinci ne donne pas de perspectives pour 2021 estimant qu'"en tout état de cause", les résultats "ne pourront pas retrouver, dès 2021, leur niveau de 2019".



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (490 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Procédés non traditionnels d’assainissement autonome -  norme 12 566-3 + A1