Le cimentier Vicat demeure optimisme pour l'année 2020

Le cimentier Vicat demeure optimisme pour l'année 2020

Le groupe cimentier Vicat a vu ses ventes progresser de 6% au troisième trimestre, profitant d'un rattrapage après la levée des mesures de restriction prises au printemps pour affronter la crise sanitaire.






De juillet à septembre, son chiffre d'affaires s'est ainsi élevé à 762 millions d'euros, soit une croissance de 12% à périmètre et changes constants. "La performance du groupe Vicat sur les 9 premiers mois de l'année 2020 démontre sa résilience et sa forte capacité à saisir les opportunités de croissance qui se présentent sur ses marchés.

 

L'impact Covid sur la rentabilité opérationnelle (...) a été gommé fin juillet", s'est félicité son PDG, Guy Sidos, cité dans un communiqué. Ainsi, alors que le cimentier s'attendait cet été à une "baisse modérée" de son excédent brut d'exploitation (Ebitda) en 2020, il espère désormais une "croissance marquée" à périmètre et changes constants.

 

Fin septembre, cet indicateur atteignait 403 millions d'euros, soit une progression de 8,1% sur un an (+11,7% à périmètre et changes constants). Vicat explique son optimisme par "la reprise de l'activité, notamment en France et en Inde" et par le "dynamisme des régions Amériques et Afrique".

 

Réduction de 28 millions d'euros des coûts de structure pour Vicat

 

Le groupe, qui a déménagé son siège social de La Défense, près de Paris, à l'Isle-d'Abeau (Isère) en octobre, met également en avant le recul des coûts de l'énergie et son programme de réduction des coûts de structure évalué à 28 millions d'euros.

 

Sur les neuf premiers mois de l'année, son chiffre d'affaires a légèrement grimpé, de 0,3%, pour s'établir à 2,1 milliards d'euros (+2,1% à périmètre et changes constants). En France, son principal marché qui représente près du tiers de ses ventes, le chiffre d'affaires a reculé de 5,8% (à périmètre constant) de janvier à septembre à 713 millions d'euros, malgré le dynamisme du troisième trimestre (+7,7%).



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (364 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Les couvertures en tuiles