Revêtements de sols : recul du chiffre d'affaires de Tarkett sur ses marchés phares

Revêtements de sols : recul du chiffre d'affaires de Tarkett sur ses marchés phares

Tarkett a enregistré un recul de 14,4% de son chiffre d'affaires au 3e trimestre, avec ses marchés des bureaux, salles de sport et hôtellerie très touchés par la crise du Covid-19.






Le chiffre d'affaires de Tarkett a atteint 776,9 millions d'euros, selon un communiqué."Au troisième trimestre, nous avons augmenté notre rentabilité par rapport à l'année dernière, tout en nous désendettant et en maintenant un niveau de liquidité élevé", s'est félicité Fabrice Barthélemy, président du directoire.

 

Le groupe a réalisé une "réduction des coûts significative de 34 millions d'euros, incluant 16 millions d'euros d'économies structurelles", selon le communiqué. Il maintient ses objectifs de marge d'Ebitda (excédent brut d'exploitation) ajusté pour 2020 "globalement" conforme à celle de 2019, qui était de 9,4%.

 

Il indique avoir également bénéficié "de coûts d'achat en baisse de 16 millions d'euros au troisième trimestre, reflétant les baisses du cours du pétrole au deuxième trimestre", selon le communiqué. Mais la reprise de la pandémie et les mesures de confinement partiel "continuent à affecter les décisions d'investissement et le comportement de consommation des clients", note Tarkett.

 

Bureaux, salles de sport et hôtellerie : des marchés très affectés

 

Les marchés des bureaux, des salles de sport et de l'hôtellerie ont été particulièrement affectés, tandis que la santé et le résidentiel "sont plus dynamiques", selon le groupe.

 

Si Tarkett confirme ses objectifs à moyen terme, il souligne qu'à plus long terme l'impact de la pandémie n'est pas connue et que certains segments de marché -bureaux ou sport-, "devraient rester pénalisés au moins sur la première partie de l'année 2021".

 

Au 30 septembre, le groupe disposait de 1,1 milliard d'euros de liquidités, dont 825 millions d'euros de lignes de crédit confirmées non tirées et 258 millions d'euros de trésorerie.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (210 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

La fabrication du bâtiment 2