Recticel cible le marché de la rénovation thermo-acoustique via le négoce

Recticel cible le marché de la rénovation thermo-acoustique via le négoce

Recticel Insulation, acteur majeur des solutions à base de polyuréthane, vise le marché de la distribution professionnelle pour vendre ses systèmes d’isolation thermique et acoustique.






Recticel Insulation fait partie du groupe belge Recticel actif dans 4 métiers, ceux de l’automobile, des mousses souples, de la literie et de l’isolation (près de 7500 salariés employés dans 29 pays).

 

Dénominateur commun aux activités : le polyuréthane, couramment nommé PU, qui fait partie de la famille des polymères et plastiques, et qui prend différentes formes (solide ou sous forme de mousse) selon les procédés de fabrication.

 

En France, et dans le métier de l’isolation, Recticel dispose de deux usines : l’une à Bourges, spécialisée en produits d’isolation thermique, et l’autre à Angers, dédiée à la fabrication d’isolants acoustiques.

 

« En 2019, nous avons transféré notre siège social auparavant situé à Gennevilliers, à Bourges, afin d’optimiser l’efficacité de nos services vis à vis des clients » indique Gérard Laurans, directeur commercial France et Europe du Sud, depuis 2017.

 

 

Gérard Laurans, directeur commercial gère 5 équipes commerciales spécialisées par marché (Etanchéité, Distribution Bâtiment, Agricole, Grandes Surfaces de bricolage et Industriel) ©Yoann Vergos

 

Renforcer les parts de marché dans le résidentiel

 

« Notre stratégie consiste à consolider nos positions en étanchéité et à renforcer nos parts de marchés dans le résidentiel » souligne le directeur commercial. « La rénovation fait aujourd’hui partie de nos cibles en raison de la nécessité de lutter contre les passoires énergétiques » ajoute-t-il.

 

Pour convaincre ses clients, le groupe met en avant les avantages de ses produits à base de PU : la légèreté, la facilité de découpe et les bonnes performances thermiques et acoustiques (avec l’un des meilleurs coefficients de conductivité thermique).

 

Et le directeur commercial n’omet pas de citer les efforts de son groupe en matière d’économie circulaire. L’usine d’Angers fonctionne en récupérant les chutes de production de matelas issus d’une usine du groupe spécialisée en Literie. « Ces chutes sont retravaillées pour fabriquer des produits acoustiques vendus en GSB, depuis 4 ans, et vers le négoce professionnel, depuis un an à destination des plaquistes » ajoute Gérard Laurans.

 

 

Recticel distribue auprès du négoce son système Silentwall qui offre avec ses 4 cm (5,3 cm en incluant la BA 13) une solution efficace pour diminuer les nuisances acoustiques. ©Yoann Vergos

 

L’acoustique : une nouvelle problématique traitée avec le PU

 

Cette mousse souple et semi-rigide diminue de 87 % les bruits aériens, selon le directeur commercial. Associée à une plaque de plâtre, et collée sur les murs intérieurs des bâtiments ou les cloisons, elle offre avec ses 4 cm (5,3 cm avec la BA 13) une solution efficace pour diminuer les nuisances acoustiques.

 

Gérard Laurens relève que cette solution (Silentwall) a été primée par le Conseil national du bruit. « C’est un marché récent pour nous, qui a d’abord vu le jour en GSB. Nous le proposons dorénavant aux architectes et à la Distribution professionnelle via notre service de prescription et notre service commercial. Nous avons ainsi été sollicités par les négociants, dont la Plateforme du Bâtiment, Point. P, Samse, Queguiner et Larivière » cite Gérard Laurans.

 

Gain de place avec les solutions polyuréthane

 

En rénovation, le service de prescription et commercial de Recticel s’efforce de faire connaître également les solutions de doublage associant les panneaux isolants en PU et les plaques BA 13.

 

Avantage de ce système : son gain de place grâce à la performance de la conductivité thermique (λ ou lambda) du matériau. Ainsi, le gain de place (1/3 moins épais qu’un système concurrent classique en laine), la légèreté et la durabilité du produit (à cellules fermées) évaluée à 50 ans, sont des atouts à faire connaître aux plaquistes, selon le directeur commercial.

 

Des arguments qu’il fait valoir pour l’ITE, en sachant que la finition prendra la forme d’un bardage (et non d’un enduit) « Dès le mois, de janvier, nous commercialiserons des produits classés au feu D -le classement au feu repose sur une codification de A à F, A étant le meilleur classement- pour tous types de bâtiment » conclut le responsable.

 

De nouveaux produits et une solution basée sur le principe d'isolation sous-vide

 

D'autres lancements de produits sont également prévus cette année. Notons un nouveau produit de sarking à base de PU (Eurotoit Montagne) dédié aux projets neufs et à la rénovation. Doté d’un parement anti-dérapant, il permettra de limiter les risques de chutes des couvreurs équipés de chaussures de sécurité.Un parement mat anti-réfléchissant éviter l’éblouissement des compagnons sur le chantier

 

Enfin, le groupe a prévu de commercialiser en France une solution haute-performance pour les toitures terrasses reposant sur le principe d’isolation sous vide : le produit (Deck VQ) est protégé par un caisson de PU haute densité doté d’un faible lambda (0,008) plus performant que les autres types d’isolants, selon le fabricant. « Ce système fabriqué dans l’usine de Slovénie du groupe résoudra les problèmes de rénovation des toitures terrasses dotées d’acrotères trop bas » termine Gérard Laurans.

 

 

La nouvelle solution haute-performance de Recticel pour les toitures terrasses repose sur le principe d’isolation sous vide (Deck VQ). Avantage : elle résoud les problèmes de rénovation des toitures terrasses dotées d'acrotères trop bas.

 

             

   

Impact de la crise économique et sanitaire chez Recticel

 

En raison d’un prix d’achat fluctuant des composants du PU (notamment le MDI), Recticel préfère évoquer la croissance de son activité en volume. « Le coût des matières premières composant le PU flambe parfois » confirme Gérard Laurans.

 

En 2017, une pénurie de matière première (toujours le MDI) avait déstabilisé le marché et engendré une baisse des ventes des produits. Si l’année 2018, « en demi-teinte », a engendré un faible recul (5 %) des ventes en volumes, l’année 2019, elle, a permis d’enregistrer une croissance de 32 % (toujours en volume).

 

« Le Covid a eu un impact chez nous en 2020, puisque nous enregistrons une baisse de 11% de nos ventes. Une baisse à comparer à la forte croissance des ventes de 2019, et donc à relativiser. « C’est un marché en croissance puisque les isolants en PU connaissent une progression de 5 % par an en moyenne » termine le directeur commercial.

 


Source : batirama.com/ Fabienne Leroy

 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

13 PRODUIT(S) POUR Recticel Insulation







Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (209 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Maisons et bâtiments à ossature bois

La fabrication du bâtiment 1