Pour Bruno Le Maire, l'artificialisation des sols est un sujet majeur

Pour Bruno Le Maire, l'artificialisation des sols est un sujet majeur

Alors qu'un gel de nouvelles zones commerciales vient d'être décidé, Bruno Le maire rappelle que la lutte contre l'artificialisation des sols demeure un sujet majeur.






"L'artificialisation des sols est un sujet majeur", "il faut qu'on préserve les terres agricoles", a jugé le ministre de l'Economie à l'issue d'une réunion avec des représentants de la Convention citoyenne pour le climat, les ministres de la Transition écologique Barbara Pompili, du Travail Elisabeth Borne et des représentants d'organisations patronales et syndicales.

 

Barbara Pompili a annoncé un moratoire sur les zones commerciales en périphérie, qui se traduit par une circulaire envoyée aux préfets pour leur demander de veiller à la question d'artificialisation dans les dossiers d'autorisation commerciale, avec la saisie au besoin de la commission nationale d'aménagement commercial.

 

Le développement des zones pavillonnaires en question

 

Concernant les centres commerciaux, "la France est allée trop loin", avec une multiplication de ses surfaces en périphérie des villes, "il faut qu'on arrête", a jugé Bruno Le Maire. Il a aussi rappelé que l'artificialisation des sols résulte également du développement de zones pavillonnaires.

 

Ce moratoire n'inclut pas l'implantation de nouveaux entrepôts de commerce en ligne, une idée portée par Barbara Pompili. L'e-commerce fera l'objet d'une "concertation de quelques mois", avait indiqué la ministre, qui a précisé ne pas concevoir "que la France continue à se couvrir d'entrepôts logistiques" pendant ce délai.

 

"Il faut en discuter avant de prendre une décision", a confirmé le ministre de l'Economie. Des projets d'entrepôts logistiques d'Amazon suscitent des oppositions, comme en Alsace.

 

Photo©Fabienne Leroy


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


bronze
  • par ratonus
  • 0
  • 0

Encore des paroles. Depuis de trop nombreuses années, les politiques nous font croire qu'ils vont stopper l'artificialisation des sols. En réalité les zones commerciales et pavillonnaires se multiplient. Tout n'est que question économique.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (58 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Les vérandas