Construction : les hôpitaux ont besoin de 2 milliards de trésorerie

Construction : les hôpitaux ont besoin de 2 milliards de trésorerie

Les hôpitaux publics ont de gros problèmes financiers qui bloquent certains chantiers de construction ou de rénovation et appellent le gouvernement à faire pression sur les banques pour satisfaire leurs besoins de trésorerie.




Les problèmes de trésorerie "sont préjudiciables pour les hôpitaux et les entreprises travaillant sur les chantiers", a indiqué  la Fédération hospitalière de France (FHF).

 

Celle-ci a déploré l'absence de "réponse concrète" du ministère de la Santé aux problèmes de trésorerie des hôpitaux publics, ainsi qu'aux soucis de certains d'entre eux ayant souscrit des emprunts toxiques.

 

Alertes répétées

 

"En dépit des alertes répétées adressées par la Fédération hospitalière de France au ministère de la Santé sur les difficultés croissantes des établissements publics de santé et médico-sociaux à obtenir des crédits de la part des organismes bancaires, aucune réponse concrète n'a pour l'heure été apportée", ont indiqué les dirigeants de la FHF.

 

Le président Frédéric Valletoux et le délégué général Gérard Vincent ont demandé "des décisions urgentes à la hauteur des enjeux" et préconisent "la mobilisation d'un fonds exceptionnel, de même nature que celui créé pour les collectivités locales, afin d'aider les établissements connaissant les plus grandes difficultés de trésorerie".

 

Favoriser l'accès des hôpitaux à l'emprunt

 

Ils réclament aussi "l'intervention des pouvoirs publics (...) auprès des autorités financières en charge de ce dossier pour faciliter l'accès des établissements à l'emprunt". Selon Yves Gaubert, responsable du pôle financier de la FHF, il serait nécessaire de débloquer de 1 à 2 milliards d'euros.

 

"Puisque la Caisse des dépôts va débloquer, à la demande de Matignon, 3 milliards d' euros pour aider les collectivités à surmonter leurs difficultés daccès au crédit bancaire, il doit être possible de dégager des fonds pour les hôpitaux publics", a-t-il déclaré.

 

Emprunts toxique : une responsabilité à partager

 

Pour ce qui concerne les emprunts toxiques contractés par quelques hôpitaux, la FHF estime que "la responsabilité des pouvoirs publics est partagée avec celle des établissements".

 

Elle recommande aux hôpitaux concernés d'assigner en justice les banques qui leur ont proposé ce type d'emprunts, souvent indexés sur les parité de devises.

 

 

Source : batirama.com / AFP

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (192 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits