Une exposition sur l'architecture des "villas de stars" à Hyères

Une exposition sur l'architecture des

Caricatures de l'époque avec leurs pistes d'atterrissage privées, les demeures de stars nourrissent l'imagination des architectes: la villa Noailles, à Hyères , leur consacre une exposition.



"House of Superstars", programmée jusqu'au 15 mars 2020 dans ce centre d'art dédié à l'architecture, au design et à la mode, veut "toucher à la fois le grand public et les experts", souligne l'un des commissaires d'exposition, l'architecte Benjamin Lafore.

 

Ces maisons, et leur architecture "caricaturale, grandiloquente", avec colonnes, façades blanches et piscines azur, nous sont coutumières, via les photos des magazines people ou les émissions de téléréalité, souligne-t-il. Dans l'exposition, le visiteur est d'abord plongé dans une pièce tapissée de photos aériennes de ces maisons de stars, dont celle de John Travolta avec ses pistes d'atterrissage qui desservent l'entrée.

 

Dans un extrait d'une émission américaine, Nicole Kidman fait visiter son intérieur. "Ces maisons fascinent malgré leur faible qualité architecturale", mais la rencontre entre une star et un architecte peut aussi être féconde, souligne M. Lafore. Voire "questionner et transformer" les représentations du monde.

 

Carte blanche à de jeunes architectes

 

Pour le montrer, la Villa Noailles présente une série de projets et constructions, comme la maison dessinée (mais non réalisée) par Adolf Loos pour Joséphine Baker, dont la piscine intérieure aux parois transparentes doit permettre de voir le corps de la star depuis chaque étage. Ou une maison entièrement en bois, bâtie sur une île de l'Etat de New York et rachetée par Calvin Klein, entièrement "construite pour le plaisir et la vie en communauté".

 

L'exposition donne aussi carte blanche à de jeunes architectes et designers, dont certains ont par exemple dessiné une maison pour Greta Thunberg, avec agora pour pratiquer la démocratie directe, et sol naturel. L'architecte Octave Perrault, lui, a imaginé une maison entièrement optimisée pour les "influenceurs" les plus suivis d'Instagram, avec escalier monumental et miroirs orientés de façon à offrir les fonds les plus flatteurs pour les selfies.

 

Pas si loin de la réalité: dans le quartier de Calabasas à Los Angeles, où résident selon ses calculs 40% des instagrammeurs les plus suivis, dont la famille Kardashian, il a travaillé pendant plusieurs mois sur les maisons de ces nouvelles stars. Le "walk-in closet", un dressing permettant de montrer l'étendue de sa garde-robe, et la "glam' room", dédiée au maquillage, en sont souvent les pièces les plus importantes.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (423 votants)
Oui
Non
 

Boutique

Isolation thermique extérieure par enduit sur isolant PSE

La ferronerie d'art

Fenêtres en travaux de rénovation Aluminium, bois, PVC