Les revenus de Vinci bondissent, gonflés par de nouveaux aéroports

Les revenus de Vinci bondissent, gonflés par de nouveaux aéroports

Vinci, géant français du BTP et des concessions, a vu son chiffre d'affaires bondir au troisième trimestre, a-t-il annoncé, bénéficiant notamment de l'acquisition de plusieurs aéroports, dont celui de Gatwick à Londres.






Entre juillet et septembre, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 13,1 milliards d'euros, soit une hausse de 12,4% par rapport à la même époque de l'an dernier. C'est mieux que prévu par les analystes compilés par le fournisseur de données Factset : ils tablaient sur 12,5 milliards.

 

Ce bond est en partie dû à de multiples acquisitions, en particulier dans les aéroports, un secteur dont Vinci a fait l'un de ses principaux axes stratégiques ces dernières années. Ses revenus trimestriels y doublent quasiment.

 

L'acquisition récente la plus emblématique reste celle pour plus de trois milliards d'euros de l'aéroport londonien de Gatwick, finalisée en mai, mais ce n'est pas la seule: le groupe bénéficie aussi de l'intégration de l'aéroport de Belgrade et d'un portefeuille comprenant des sites, entre autres, américains. Pour autant, les acquisitions de Vinci n'expliquent pas, à elles seules, la hausse de ses revenus: à périmètre constant, ils progressent de plus de 6% sur le trimestre.

 

Vinci solide sur ses chantiers de BTP

 

Le groupe reste solide sur ses chantiers, activité qui constitue le gros de ses revenus même si elle est nettement moins rentable que les concessions : le chiffre d'affaires y est en franche hausse (+9,6%) et l'avenir s'annonce favorablement avec un carnet de commande en forte progression (+14%) par rapport à un an plus tôt.

 

Seul point noir, les autoroutes ont enregistré une performance en demi-teinte avec une hausse minime des revenus (+1,2%) au troisième trimestre : Vinci l'explique par un trafic en retrait à cause des épisodes de canicule cet été en Europe. Le groupe a confirmé ses objectifs pour l'année: une progression du chiffre d'affaire et du bénéfice, sans cible chiffrée.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par Vibernos
  • 0
  • 0

Le génie civil est ma passion

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (340 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique