Riester contre un projet de tour sur la Maison du Peuple à Clichy

Riester contre un projet de tour sur la Maison du Peuple à Clichy

Le ministre de la Culture, Franck Riester, s'est dit opposé au projet d'une tour de 99 mètres sur la Maison du Peuple de Clichy (92), jugeant qu'elle "dénaturerait" le bâtiment, un monument historique classé.



"Effectivement, dans l'état actuel du projet, l'Etat ne donnera pas son autorisation car cette tour, telle qu'elle est prévue, dénaturerait le bâtiment", a indiqué un porte-parole du ministère, confirmant des informations du Parisien.

 

Le ministre Franck Riester "a rencontré l'ensemble des élus concernés et se rendra à Clichy prochainement. L'idée est de trouver une restauration respectueuse de l'intérêt architectural majeur de la Maison du Peuple", selon la même source.

 

Le conseil municipal de Clichy devait décider au lendemain des Journées européennes du patrimoine, de sa cession par déclassement des biens du domaine public au profit du groupe privé Duval, épaulé par le cabinet d'architectes de Rudy Ricciotti. Selon le maire de Clichy, Rémi Muzeau, il n'y a toutefois "ni véto, ni annulation du projet". La délibération du conseil municipal "est reportée à la demande du ministre" et devrait avoir lieu en novembre, selon l'élu.

 

Un bâtiment dégradé qui nécessite de coûteux travaux

 

Emblématique de l'architecture de la première partie du 20e siècle et de la "Ceinture rouge", la Maison du Peuple, inaugurée en 1939, a été classée Monument historique en 1983.

 

Oeuvre des architectes Beaudouin, Lods et Prouvé, elle est connue dans les manuels d'architecture pour son mur-rideau, le premier en France, sa modularité et son toit-ouvrant. Le déclassement envisagé ferait suite à un appel à projets lancé par la métropole du Grand Paris début 2017. Le projet retenu prévoit la construction d'une tour de 99 mètres, qui accueillerait un restaurant, un hôtel 4 étoiles, et des appartements de grand luxe.

 

Durant près d'un demi-siècle, le bâtiment s'est dégradé : rouille, modifications du plancher, des menuiseries, problèmes de chauffage, ventilation et éclairage. Malgré plusieurs campagnes de restauration, il nécessite encore des travaux coûteux.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2159 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique