Maisons: le bénéfice net de MFC en baisse en 2019

Maisons: le bénéfice net de MFC en baisse en 2019

Le bénéfice net de Maisons France Confort, premier acteur de la maison individuelle en France, a nettement baissé l'an dernier malgré une hausse des revenus, suite à une accélération de sa diversification.






En 2018, MFC a dégagé un bénéfice net de 24,6 millions d'euros, soit une baisse de 13,7% par rapport à l'année précédente, alors que son chiffre d'affaires, déjà annoncé en février, a augmenté de 6% à 804 millions d'euros. Comme détaillé lors de la publication des revenus, le groupe a pâti fin 2018 du mouvement des "gilets jaunes" qui a provoqué des difficultés d'approvisionnement sur les chantiers, mais cela ne suffit pas à expliquer le recul des bénéfices.

 

"Ce qui a été plus difficile, c'est la rénovation où on a dû investir", a expliqué Patrick Vandromme, PDG du groupe. "On a dû gérer toute cette croissance, mais ça a été volontaire. "La principale activité de MFC reste la construction de maisons, secteur dont il est le premier acteur français, mais ce marché est en plein déclin dans un contexte plus général de recul du logement neuf.

 

Le marché des maisons individuelles en déclin

 

Les ventes de maisons individuelles ont chuté de plus de 10% l'an dernier et MFC suit le mouvement dans une moindre ampleur, avec un recul de quelque 7% de ses prises de commandes. Le secteur, dont M. Vandromme dirige par ailleurs pour quelques jours encore la principale fédération LCA, en tient d'abord responsable la suppression ou la réduction par le gouvernement de plusieurs aides à la propriété dont notamment le prêt à taux zéro (PTZ).

 

Dans ce contexte, "on a voulu accélérer nos relais croissance, la rénovation et la promotion", a insisté le PDG de MFC. "Il a fallu changer de braquet." Ainsi, quand bien même le groupe dégage des revenus en hausse dans la rénovation, sa performance - mesurée par le bénéfice d'exploitation - y a légèrement reculé l'an dernier à la suite de dépenses élevées, en particulier car il a accéléré les embauches.

 

Désormais, le groupe promet de redresser la rentabilité de la rénovation et, plus largement, de faire encore progresser l'ensemble de ses revenus cette année.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits


Gainable Heiwa PRO Essentiel Zen





Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (348 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique