Le Parlement veut relancer la politique du logement en Outre-mer

Le Parlement veut relancer la politique du logement en Outre-mer

Le Parlement a adopté via un ultime vote unanime du Sénat, une proposition de loi PS visant à relancer la politique du logement en outre-mer, en y facilitant "la sortie de l'indivision successorale".





Le texte avait été adopté en première lecture à l'Assemblée nationale il y a presque un an, en janvier 2018, puis dans une version modifiée au Sénat en avril. Il a été adopté en deuxième lecture la semaine dernière à l'Assemblée et voté dans les mêmes termes au Sénat.

 

Le texte, qui "vise à lutter contre les situations d'indivision inextricables", propose pour l'outre-mer "un dispositif dérogatoire et temporaire de sortie d'indivision applicable jusqu'au 31 décembre 2028", a expliqué Thani Mohamed Soilihi (LREM), rapporteur de la commission des Lois.

 

"L'enjeu n'est pas anodin. Dans la majorité des outre-mer, la question foncière est une problématique ancienne dont chacun mesure au quotidien les effets négatifs sur le développement économique et social", a souligné la ministre des Outre-mer Annick Girardin. "Les causes de ces difficultés sont multiples (...) mais presque tous partagent le fardeau de l'indivision".

 

26 % du foncier privé géré en indivision en Martinique

 

Mme Girardin a pris l'exemple de la Martinique, où "26% du foncier privé est géré en indivision et 14% supplémentaires correspondent à des successions non ouvertes". "En résulte à chaque fois un foncier gelé, des immeubles à l'abandon, des appropriations abusives, un désordre réel".

 

"Pendant trop longtemps, aucune solution à ce problème n'a été proposée", a souligné la ministre, saluant "l'audace au sein de chaque chambre, mais aussi au ministère de la Justice" qui a permis d'aboutir à un texte "équilibré", respectueux du droit de propriété.

 

En accord avec les parlementaires polynésiens, les dispositions relatives à la Polynésie française ont été retirées du texte et renvoyées à un projet de loi propre à ce territoire, dont l'examen devrait avoir lieu au premier semestre 2019.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1560 votants)
Oui
Non
 

Boutique



Les vérandas