Le coût du chauffage est de plus en plus élevé selon 92% des Français

Le coût du chauffage est de plus en plus élevé selon 92% des Français

L’étude révèle que les Français estiment que le coût du chauffage est de plus en plus élevé. Ils cherchent à s’adapter en dénichant les solutions les plus économiques pour se chauffer.






L’étude réalisée par OpinionWay pour Andrews Sykes les 21 et 22 novembre 2018 auprès d’un échantillon de 1060 personnes, montre qu’ils sont 57% à privilégier la variation de leur thermostat en fonction des heures de la journée pour faire des économies.

 

Bien que cela soit en effet le meilleur moyen pour ne pas faire augmenter ses factures de chauffage, 35%des personnes interrogées préfèrent maintenir une température constante dans leur logement et 7% choisissent d’éteindre le chauffage en sortant d’une pièce.

 

Les Français ne sont par contre pas tous d’accord quant aux conséquences du froid sur leur santé. 49% d’entre eux pensent que le froid est la première cause de maladie en hiver.

 

Ce chiffre monte à 63% chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans qui considèrent que la baisse des températures est la première cause des maladies en hiver. Bien que le froid ne soit pas la véritable cause de maladie en hiver, cette idée reçue du « prendre froid » reste présente dans l’esprit de beaucoup de Français.

 

Une disparité des informations

 

Par ailleurs, les Français sont aussi une grande majorité à ne pas trouver que les hivers soient de plus en plus rudes (57%). Néanmoins, il y a une disparité sur le ressenti des températures en hiver entre les habitants des villes et des zones rurales.

 

Ainsi, 47% des habitants de l’unité urbaine de Paris et de la région parisienne estiment que les hivers sont de plus en plus froids. Les habitants des petites communes rurales ne sont que 36% à soutenir cette affirmation.

 

Le jugement des Français concernant les informations fournies par les pouvoirs publics est assez négatif. 72% des CSP- estiment qu’ils ne sont pas suffisamment informés par les pouvoirs publics concernant les solutions qui existent pour faire des économies d’énergie (67% pour les CSP+).

 

Faire des économies d’énergie reste important pour un grand nombre de Français (59%). D’ailleurs, 55% d’entre eux déclarent qu’ils seraient prêts à rénover leurs installations s’ils bénéficiaient d’un crédit d’impôt pour les inciter à se lancer.

 

Quel impact sur l’écologie ?

 

En termes d’impact sur l’écologie, ce manque d’informations se ressent dans la perception des meilleures sources d’énergie dans la préservation de l’environnement. Ainsi, 70% des 65 ans et + pensent à tort que le gaz pollue moins que le bois alors que 54% des moins de 35 ans en ont bien conscience.

 

Et même si ces deux solutions se valent quasiment économiquement, Les Français sont majoritaires (74%) à penser que le chauffage au bois est plus économique que le chauffage au gaz.

 

Finalement, bien que les Français ressentent une pression financière face au chauffage, ils estiment que leur logement apparaît comme un endroit idéalement chauffé (69%). Toutefois, près d’un tiers des Français (31%) estiment que chez eux, la température ne convient pas. Pour 20% des Français, il y fait même trop froid.

 

Le froid au travail, un véritable problème

 

Dans les autres lieux fréquentés par les Français, le ressenti est totalement différent. Sur leur lieu de travail, les français sont en majorité insatisfaits des températures. Les salariés Français qui travaillent dans un bureau sont partagés (50%).

Les bureaux font pourtant partie des environnements de travail où le réglage des températures est le plus facile à appliquer. 

 

Les salariés français qui travaillent en usine sont 67% à trouver qu’il fait trop froid sur leur lieu de travail. Quant à ceux travaillant dans un entrepôt, le chiffre grimpe à 76%. Les étudiants sont aussi partagés mais sont une courte majorité à trouver qu’il fait trop froid dans leurs universités/écoles (51%).

 

Dans les autres lieux fréquentés par les Français, et principalement ceux où le contrôle des températures n’est pas à leur portée, il y fait soit trop chaud soit trop froid. Ainsi 57% des Français considèrent que la température ne convient pas dans les centres commerciaux. C’est le lieu où les Français déclarent le plus souvent qu’ils ont trop chaud (49%).

 

https://www.andrewssykes.fr/blog/les-impacts-du-froid-sur-les-francais/


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par copro-paris14
  • 0
  • 0

Ceux qui pensent que le gaz pollue moins que le bois ont raison car le gaz émet moins de particules que le bois. Le gaz émet plus de CO2 puisque c'est une énergie fossile mais le CO2 n'est pas un polluant, c'est un gaz à effet de serre.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (204 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Procédés non traditionnels d’assainissement autonome -  norme 12 566-3 + A1