NF DTU 58.2 – Plafonds tendus

NF DTU 58.2 – Plafonds tendus

Dans le cas des plafonds tendus, les cloisons ne sont pas maintenues par les plafonds.



Domaine d’application

 

Le NF DTU 58.2 « Plafonds tendus » donne les conditions de mise en œuvre des plafonds tendus fixés à l’aide d’un dispositif d’ancrage. Il s’applique à tous les locaux dans une construction neuve ou en aménagement de locaux existants.

 

Le NF DTU 58.2 ne vise pas la fixation des encastrements et séparateurs au-delà de 1 m. Il est applicable dans toutes les zones climatiques ou naturelles françaises, y compris en climat tropical humide.

 

La version en vigueur de ce NF DTU, à la publication de cette fiche, est celle de décembre 2007.

 

Matériaux visés

 

Les exigences que doivent respecter l’ensemble des composants nécessaires à la mise en œuvre des plafonds tendus (fixation, dispositifs d’ancrage, etc.) sont données dans la partie 1-2 du NF DTU 58.2.

 

Mise en œuvre : l’essentiel

 

Conception

La conception du plafond tendu, des dispositifs d’ancrage ainsi que des fixations doit tenir compte des conditions d’exposition du local :

 

  • humidité ;
  • agressivité du milieu ambiant ;
  • exposition aux UV ;
  • etc..

 

Du fait de ses propriétés d’élasticité, le plafond tendu est une solution adaptée aux zones sismiques. Il doit être conforme à la règlementation française en termes de réaction au feu. Le type de fixation doit être choisi en fonction de la nature du support et des contraintes environnementales et techniques.

 

Les vérifications avant la mise en oeuvre

 

Avant toute mise en œuvre d’un plafond tendu :

  • une reconnaissance doit être faite au niveau :
    • de la nature et de l’état de surface du support récepteur du plafond tendu ;
    • des contraintes environnementales et techniques du local ;
    • de l’étanchéité à l’air du plénum. Elle doit être correctement réalisée, en particulier au niveau des volets roulants, gaines de VMC, etc. ;
  • les enduits en plâtre ou de mortier de liants hydrauliques doivent être « secs à l'air » (humidité maximale de 5 % en masse d'eau rapportée à la masse de l'enduit sec, mesurée à l’aide d’un humidimètre de surface) ;
  • les vitrages doivent être posés et les locaux mis à l'abri des intempéries.

 

Dans le cas de locaux en ambiance négative, la mise en œuvre du plafond tendu ne pourra se faire que si :

  • le local est libéré ;
  • la réfrigération est arrêtée ;
  • le plafond tendu est à l’abri des chocs.

 

Pour la réalisation des plafonds, un plan doit être réalisé en vue de dessus, en indiquant la source lumineuse principale et l’accès principal de la pièce :

  • plafonds tendus confectionnés :
    • précision des dimensions : ± 0,5 cm si > 50 cm, sinon ± 0,2 cm ;
    • d’une manière générale : la forme du plafond doit être reproduite sur une feuille en identifiant précisément les angles intérieurs et extérieurs, dans le sens des aiguilles d’une montre, en commençant par l’angle situé à gauche de la lumière dominante (appelé angle de référence) ;
  •  plafonds tendus semi-confectionnés :
    • précision des dimensions périphériques : ± 1 cm ;
    • la forme du plafond doit être reproduite sur une feuille en projection verticale.

 

Etapes de mise en œuvre des dispositifs d’ancrage :

  • traçage de la ligne de pose du dispositif d’ancrage sur le support à la hauteur choisie ;
  • mise en place de niveau des profilés (tolérance de rectitude : ± 3 mm sur une règle de 2 m). Les joints de raccordement et le désaffleurement entre 2 éléments doivent être inférieurs à 0,5 mm ;
  • mise en œuvre de cales de rattrapage ou tasseaux en cas de support avec imperfections ;
  • fixation solide du profilé ou des lisses sur le support. Le nombre, la section et l’espacement des fixations sont fonction des efforts exercés par le plafond tendu mais leur répartition doit être tel que le plafond ne doit pas se déformer ou tomber en cas de présence d’une attache défectueuse.

 

Les températures à respecter

 

Qu’ils soient constitués de feuilles simples ou multicouches, les plafonds tendus doivent être préférablement mis en œuvre dans un local hors gel, clos, couvert et hors poussières.

 

Avant mise en place, il est recommandé de stocker le plafond tendu, dès réception, dans son emballage d’origine à une température supérieure à 15°C.

 

Avant d’ouvrir le colis, le local doit être porté à une température supérieure à 30°C à l’aide d’un générateur à air chaud afin d’assouplir le plafond tendu (encore dans son emballage). Ce n’est qu’à ce moment-là que le plafond sera sorti de son emballage et déroulé. L’angle du plafond qui correspond à l’angle de référence est indiqué par l’étiquette d’identification. C’est lui qui sera accroché en premier.

 

Le reste du plafond sera mis en œuvre en suivant le sens des soudures. Les fixations aux pinces de maintien doivent se faire à l’avancement de la pose. Une fois le plafond entièrement posé, le local doit rester un certain temps à une température comprise entre 40 et 50°C au niveau du plafond.

 

Trois types de dispositif d’ancrage peuvent être envisagés :

  • par accrochage ;
  • par enclenchement (sur profilé apparent ou pas) ;
  • par pincement.

 

Les plafonds tendus peuvent être également constitués de tissus enduits ou constitués de fils enduits ou monofilaments. Dans ce cas, ils sont mis en tension, de manière uniforme sur toute la périphérie du plafond, à l’aide de fixations élastiques ou de dispositifs d’ancrage par pincement.

 

De manière générale, leur largeur n’excède pas 7 à 9 m avec une surface limite aux alentours de 150 à 200 m². Des dispositions particulières seront à prendre en cas de besoin de passage d’éléments ponctuels (bouches d’aération, éclairages, etc.).

 

Les liaisons entre plafond et appareils d’éclairage, de conditionnement d’air, etc. font l’objet d’un paragraphe spécifique dans le NF DTU.

 

N.B. : Cette fiche rapporte l’essentiel du NF DTU 58.2. Elle ne se substitue en aucun cas à ce document normatif. Pour tout complément souhaité sur ce type de mise en œuvre, consultez le DTU disponible auprès de l’AFNOR ou du CSTB.

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2166 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer