Vinci voit son bénéfice net bondir au premier semestre

Vinci voit son bénéfice net bondir au premier semestre

Le groupe Vinci annonce un bond de plus d'un quart de son bénéfice semestriel et confirme ses prévisions annuelles, grâce à une activité dynamique sur les chantiers, l'exploitation d'autoroutes et d'aéroports.





Entre janvier et juin, le bénéfice net de Vinci s'est établi à 1,3 milliard d'euros, en hausse de 26,2% par rapport à la même période de l'an dernier. Son chiffre d'affaires a progressé de 6,7% à 19,8 milliards.

 

Signe que le groupe a accéléré sa dynamique, le chiffre d'affaires a même gagné 8,3% sur le seul deuxième trimestre. "Fort de ces bons résultats et de la solidité de son modèle de développement, Vinci aborde la deuxième partie de l'année avec sérénité et confirme la perspective d'une hausse de son chiffre d'affaires et de ses résultats pour 2018", a déclaré Xavier Huillard, PDG de Vinci.

 

Le groupe fait progresser ses résultats dans ses deux grands pôles d'activité : le "contracting", qui regroupe ses activités de travaux, et les concessions, qui concernent l'exploitation d'autoroutes et d'aéroports.

 

Activité en progression dans les infrastructures énergétiques

 

Dans le premier domaine, nettement majoritaire dans les revenus du groupe, le chiffre d'affaires gagne près de 7%, notamment grâce à une forte hausse dans sa branche spécialisée dans les infrastructures énergétiques. Celle-ci s'explique en partie par de multiples acquisitions, mais l'activité reste en progression sans en tenir compte.

 

Seule ombre au tableau, la branche construction voit ses recettes stagner et même décliner un peu à périmètre comparable. Indicateur des perspectives du groupe, en particulier pour ce qui est du "contracting", le carnet de commandes progresse nettement, de 7% sur le semestre.

 

Dans les concessions, le groupe voit également ses revenus nettement avancer : ils prennent plus de 6%, grâce à un trafic en hausse dans les autoroutes (+2,3%) et, bien plus encore, dans les aéroports (+9,3%) même si ces derniers enregistrent un ralentissement par rapport au premier semestre 2017.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits





Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (654 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique