Le nouveau prêt à taux zéro sur les rails

Le nouveau prêt à taux zéro sur les rails

Le premier prêt à taux zéro nouvelle formule (PTZ+) vient d'être signé en Seine-Saint-Denis.  Le gouvernement s'est fixé pour objectif 380.000 bénéficiaires par an, soit deux fois plus qu'avec l'ancien dispositif. Et d''autres propositions en faveur du logement pourraient voir le jour à court terme, selon Christine Lagarde.





Avant son discours à Rosny-sous-Bois, le Premier ministre s'est rendu dans la ville voisine de Gagny pour visiter une maison achetée avec l'aide d'un PTZ+ qui sera offert à tous les candidats à l'acquisition d'un premier logement. Le coût pour l'Etat devrait passer de 1,2 milliards d'euros " à plus du double", a indiqué M. Fillon. Une enveloppe maximale a été fixée à 2,6 milliards d'euros par an.

 

Le PTZ+, mis en place depuis le 1er janvier, avait été annoncé en septembre par Nicolas Sarkozy. Il fusionne le prêt à taux zéro, le crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt (une réforme de juillet 2007 qui s'est avérée très coûteuse pour l'Etat) et le Pass foncier. Les montants des prêts, supérieurs à ceux en vigueur auparavant, dépendront de la localisation, de la performance énergétique du logement, de son statut (neuf ou ancien) et de la composition de la famille.

 

De son côté, Christine Lagarde, ministre de l'Economie, s'est exprimée sur l'amélioration de l'offre de logements en France, qui constitue selon elle "un véritable problème". Ce sujet fera l'objet cette année d'un "grand chantier" gouvernemental avec des propositions "de court terme" a t-elle annoncé.

 

"Il me paraît indispensable (...) que nous puissions ouvrir, de la manière la plus interministérielle possible, le grand chantier de l'immobilier en France", a-t-elle affirmé au cours d'un colloque organisé par l'assureur-crédit Coface à Paris."Nous avons un véritable problème d'offre de logements qui nécessite des réponses à multiples facettes", a-t-elle estimé, assurant qu'elle ferait, en coordination avec le ministère du Logement, "un certain nombre de propositions de court terme".

 

La ministre a ajouté qu'il faudrait parvenir "aux conditions d'une amélioration de l'offre très significative". Selon Christine Lagarde, "il ne s'agit pas seulement de droit d'urbanisme, il ne s'agit pas seulement de fluidifier les transactions, il s'agit aussi de réfléchir aux outils financiers, aux outils fiscaux". Elle a cité la "très grande avancée" représentée à ses yeux par le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+).

 

Source : batirama.com / AFP

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (27 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits