Les ingénieurs de l'ISA BTP agrandissent une école au Tadjikistan

Les ingénieurs de l'ISA BTP agrandissent une école au Tadjikistan

En mars, 56 étudiants ingénieurs de l'ISA BTP (promo 2018) s'envoleront pour le Tadjikistan afin d'agrandir une école à Mingijar avec des procédés bioclimatiques et antisismiques. Ils lancent un appel aux dons.



Depuis plus de 20 ans, l'Institut Supérieur Aquitain du Bâtiment et des Travaux Publics forme des ingénieurs dans les domaines du bâtiment, de l'énergie, des travaux publics et maritimes en impliquant ses élèves dans de nombreux stages réalisés tout au long de leur cursus. 

 

Ouverte à l'international, elle donne la possibilité à ses étudiants de se mobiliser à travers le monde, leur permettant par la même occasion d'acquérir expérience et savoir-faire pour une meilleure insertion professionnelle.

 

Dotée d’une forte éthique, l’ISA véhicule des valeurs de tolérance, de respect et de partage auprès de ces futurs ingénieurs. Il est d’ailleurs prévu dans leur dernière année de réaliser un projet humanitaire afin de mobiliser toutes leurs connaissances et compétences acquises lors des cours et des stages effectués.

 

La promotion 2018 au Tadjikistan pour construire une école

 

©Human'Isa

 

Les 56 élèves de la promotion se sont engagés en partenariat avec l’ONG Groupe énergies renouvelables environnement et solidarités (Geres) dans l’agrandissement de l’école du village de Mingijar situé dans le district de Rudaki à l’est du Tadjikistan.

 

Ils sont chargés de réaliser le projet de la conception à la construction, en mettant en application toutes les facettes de leur formation allant de la technique utilisée, en passant par le choix des matériaux ou encore le management et la communication à faire autour du projet.

 

Les étudiants ont redoublé d’inventivité et de créativité afin de trouver les fonds pour mener à bien ce projet ainsi qu'une collecte ouverte à tous sur helloasso. Pour ce faire, ils se sont constitués en association loi 1901 « Human’Isa » qui est la marque déposée de l’action humanitaire des promotions successives de l’école.

 

Les tâches à accomplir pour cette mission ont été réparties à travers 5 commissions (communication, évènementiel, financement, logistique, conception) afin de garantir une meilleur efficacité.

 

L’ONG Geres impliquée dans la vie locale

 

Créée en 1976, l'ONG est spécialisée dans les énergies renouvelables et la protection de l’environnement. Implantée en France près de Marseille, elle intervient tant en France qu’en Europe, en Afrique et en Asie avec pour objectif d’améliorer les conditions de vie des habitants tout en préservant les ressources naturelles et de promouvoir l’entrepreneuriat local. Son action permettrait à 1000 foyers d’améliorer leurs conditions de vie.

 

Pays de l’Ex-URSS, le Tadjikistan reste à ce jour l’un des plus pauvres avec 74% de la population vivant sous le seuil de pauvreté. Les conditions climatiques sont extrêmes tant en hiver qu’en été.

 

Avec une forte natalité, 4 à 5 enfants par femme, Mingijar a vu augmenter la fréquentation de son école entre 6.6% entre 2016 et 2017. L’école qui accueille les 214 élèves est située sur une zone sismique maximale et ne bénéficie d’aucune isolation thermique rendant les conditions d’apprentissage extrêmement difficiles. Elle menace de s’effondrer.

 

Deux bâtiments bioclimatiques et isolés contenant 3 classes chacun

 

©Human'Isa

Sur un terrain de 400 m2, deux bâtiments bioclimatiques et isolés contenant trois classes chacun seront construits. Ils devront répondre aux normes parasismiques afin que les élèves puissent étudier en toute sécurité et dans de bonnes conditions.

 

Les étudiants mettront en application leurs savoirs et techniques pour réaliser ce projet et devront prendre en compte les contraintes géographiques liées au climat très froid en hiver et très chaud en été ainsi que les ressources locales.

 

©Human'Isa

 

Les habitations bioclimatiques construites par le Geres serviront d’inspiration sur l’isolation thermique, les apports de la lumière, et la gestion de la chaleur. Une étude sismique a été faite pour s’assurer du dimensionnement parasismique du bâtiment.

 

Le permis de construire a été déposé en décembre dernier et la construction commencera le 5 mars prochain. Un évènement est organisé le 18 janvier à 18h à l'amphithéatre de l'UFR science du campus de Montaury d'Anglet (64600) pour présenter le projet. 

 

Pour plus d'informations : https://www.humanisa.net/

 

Et la collecte (de 1 à 100 euros) ouverte à tous sur helloasso.



Source : batirama.com / Aurélia de Courtois / Photo d'ouverture : ©Human'Isa

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (528 votants)
Oui
Non
 

Boutique