DTU 59.1 et 59.4 : reconnaître vos subjectiles avant travaux

DTU 59.1 et 59.4 : reconnaître vos subjectiles avant travaux

Le peintre, ou le poseur de revêtement, ne doit pas accepter de travailler dans des conditions qu'il n'aurait pas dû retenir, ou il devient responsable des anomalies ou des malfaçons des corps d'états qui l'ont précédés.






 

A chacun son règlement : pour les travaux de finition, les DTU 59.1 et 59.4 (respectivement les normes Afnor NF P74.201 et NF 974.204) indiquent, de façon précise, les caractéristiques que doivent présenter les subjectiles au moment où l'entreprise doit intervenir. Ce sont les chapitres V "Subjectiles" des CCT des deux documents précités qui fournissent les informations à chaque type de subjectiles. La mise en peinture ou la pose d'un revêtement ne pourra être exécutée que si les ubjectiles satisfont aux prescriptions suivantes, en fonction des types de supports concernés.
 

Source : batirama.com/R. Cresson Directeur de l'Iref





 

operation2.jpg





 

Humidité inférieure à 5% en poids.

Dureté Shore C supérieure à 45 (plâtres classiques) à 80 (plâtres durs), à 65 (plâtres projetés).

pH entre 6.5 et10.5.

Planitude :

• local : flèche maximale 1 mm sous le réglet de 20 cm.

• générale :

- 10 mm sous la règle de 2 mm pour un dressage sans nu ni repère.

- 5 mm pour un dressage avec nus et repères.

2/ A base de liants hydrauliques 

 

Supports sains, propres...

Humidité inférieure à 5%, en poids, pH inférieur ou égale à 13.

Aspect, planitude, aplomb :

• flèche maximale 1 cm sous le règle de 2 m pour les enduits courants ;

• flèche maximale 0.5 cm pour les enduits dressés entre nus et repères ;

• enduits exempts de cloques, fissures ;

• joints rectilignes, arrêtes nettes ;

• tolérance de verticalité : maximum 15 mm sur 3 m ;

• qualités de parement des bétons :

 

- élémentaire : aucune exigence de planéité ;

- ordinaire : 15 mm maximum sous la règle de 2 m et 6 mm maximum sous la règle de 20 cm

- courant : 7 mm maximum sous la règle de 2 m et 2 mm maximum sous la règle de 20 cm

- soigné (exigé pour les parements extérieurs destinés à rester bruts ou à être peints) : 5 mm maximum sous la règle de 2 m et 2 mm maximum sous la règle de 20 cm

 

3/ Eléments manufacturés

 

Humidité maximale, en poids : béton cellulaire (10%) pierres (8%) fibres-ciments (15%)

Planitudes :

• carreaux de plâte : 0.5 mm, maximum sous le réglet de 20 cm et 5 mm, maximum sous la règle de 2 m 

• panneau de hauteur d'étage : 1 mm, maximum sous le réglet de 20 cm et 5 mm, maximum sous la règle de 2 m ;

• éléments de plafond : 0.6 mm, maximum sous la règle de 2 m (pour les plâtres à épiderme cartonné et parements lisses fixés) ; 3 mm, maximum sous la règle de 2 m (staff et plafonds suspendus) ; 5 mm, maximum sous la règle de 2 m (plâtre à épiderme cartonné et parements lisses fixés).

 

4/ Bois et dérivés

 

Supports sains, propres, exempts d'exsudation (résine, huile, phénol, acide, tanin...), de microorganismes...

Humidité maximale :

• bois utilisés en extérieur : 18% pour les bois massifs et 12% pour les panneaux et lambris ;

• bois utilisés en intérieur : 10%

Les éventuels traitements (hydrofuges, ignifuges, insecticides...) doivent être signalés à l'entreprise de finition.

Bois poncé lorsque destinés à être vernis.

Rabotés machine lorsque destinés à être peints, lasurés ou vernis en finition.

 

5/ Supports métalliques

 

Supports sains, propres, exempt de rouille, calamine...

En travaux neufs, les subjectiles ferreux doivent être traités en atelier par sablage au degré de soins Sa 2.5 minimum, et avoir reçu une couche primaire antirouille (pouvant assurer une protection anticorrosion pendant 6 mois aux intempéries). 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (96 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique