BAU 2017 (07) : de nouvelles idées pour de belles façades (suite)

BAU 2017 (07) : de nouvelles idées pour de belles façades (suite)

Verre, terre cuite, métal, voici un aperçu des façades autoportantes à BAU, ainsi que des nouveaux bardages. Pour une fois, les couleurs sont très présentes. © Pascal Poggi





Continuons la présentation d’idées, commencée dans notre précédent article, pour réaliser de belles façades. Iconic Skin a ainsi renouvelé la paroi sandwich pré-isolée. Tout le monde connaît les parois auto-portantes en acier/mousse de polyuréthane/acier. Des km² sont fabriqués chaque année et posées pour construire ou rénover des chambres froides.

 

Iconic Skin remplace l’une des peaux en acier par du verre. Il est ainsi parfaitement légitime de détourner cette technologie, au départ industrielle, pour l’utiliser sur les façades de bâtiments tertiaires ou de logements collectifs.

 

Les panneaux Iconic Skin sont disponibles avec plusieurs épaisseurs pour obtenir différentes résistances thermiques.

 

Les panneaux pré-isolés et auto-portants de Iconic Skins portent une face en verre, disponible en différentes couleurs et de dimensions 8 x 2 m en standard, 16 x 3 m au maximum.

 

 

Les sandwiches de verre de Iconic Skin

 

Concernant les sandwiches de verre, Iconic Skin les dénomme « GSP » pour Glass Sandwich Panels : ils peuvent atteindre jusqu’à 16 m de longueur sur 3 m de largeur au maximum. Il est possible d’intégrer des ouvrants.

 

Et les GSP sont compatibles avec toutes les structures de façades aluminium, dont Hueck Trigon, Schüco ou Wicona. Par conséquent, Iconic Skin explique que l’on peut disposer ses GSP aussi bien verticalement, fermant jusqu’à 4 étages d’un coup, ou bien horizontalement pour constituer des garde-corps sous une rangée de fenêtres, par exemple.

 

Il est également possible de les disposer verticalement et horizontalement à la fois sur une même façade, en utilisant diverses couleurs pour constituer de belles façades animées. Du point de vue de la tenue dans le temps, la face extérieure ou les deux faces, d’ailleurs, sont en verre trempé, l’un des matériaux les plus durables qui soit.

 

 

Iconic Skin sait aussi poser son verre en bardage. Soit de manière classique devant une paroi ventilée, soit en garantissant l’étanchéité à l’eau grâce à une pose tuilée.

 

 

Sedak, évoqué dans l’article précédent, et Iconic Skin s’associent pour de grands projets ; Iconic Skin fait appel aux exceptionnels possibilités de Transformation de Sedak.

 

L’aluminium doré de Novelis

 

A côté du verre, BAU 2017 a permis de découvrir plusieurs offres de bardage en aluminium, dont le nouveau J57S à anodiser ou le J73A pré-anodisé de Novelis. C’est une feuille d’aluminium anodisée, disponible dans 22 teintes, plus des finitions spécifiques comme le doré.

 

Le J57S/J73A peut s’employer de plusieurs manières en bardage devant une façade ventilée : sous forme de plaques, de cassettes ou de panneaux avec fixations apparentes, sous forme de cassettes avec fixations dissimulées ou de plaques soudées à l’ossature secondaire pour rendre leur accrochage invisible.

 

 

L’aluminium J57S de Novelis habille la façade du nouveau siège du groupe Belge d’Ingénierie en équipements et machines-outils Cockerill Maintenance & Ingénierie. C’est un ancien bâtiment industriel, rénové et rajeuni grâce à sa façade dorée.

 

Alucobond, faire du vieux avec du neuf

 

Alucobond a pris un autre parti. L’entreprise exposait à BAU 2017 sa gamme Vintage de revêtements aluminium reproduisant quatre matériaux anciens patinés : cuivre vert de grisé, Acier COR-TEN, métal oxydé, béton ancien. Ces matériaux sont cintrables, ce qui permet d’épouser des formes architecturales audacieuses. Ils sont également classés A2, incombustibles selon EN 13501-1.

 

Alucobond a également présenté sa collection Façade Design, imprimable et formable à la fois, pour des façades 3D. Ainsi que son nouveau système de fixation par collage Alucobond® by tesa®. Il fait appel à la bande adhésive double-face tesa® ACXplus 70200, mise au point par tesa.

 

Cet adhésif invisible résiste à des charges de 770 kg/m², soit environ 4,5 fois la vitesse du vent moyenne à 20 m de hauteur sur la surface d’un bâtiment, pour des températures extérieures allant de -40 à + 120°C.

 

 

Ceci n’est pas du tout une vieille façade ayant besoin d’un bon ravalement ! C’est l’une des quatre finitions du tout nouveau revêtement patiné d’Alucobond.

 

 

Schüco a acheté une entreprise spécialisée dans l’architecture textile. Voici FACID, leur première offre, aussi bien pour la réhabilitation que pour la construction neuve. La toile est fournie par Ferrari et assure une certaine protection solaire. Ce produit devrait être en vente en France dès l’automne 2017.

 

 

Trespa a dévoilé à BAU 2017 trois nouveaux revêtements pour bardage en façade ventilée. Dans la collection Trespa Meteon Focus apparaissent Santiago, qui reproduit l’abstraction d’un décor urbain, et Brooklyn, fortement inspiré des traces éphémères que la pluie, le vent ou la poussière laissent sur les façades. Lumen Metallics, troisième nouveauté, est disponible en 4 teintes et trois finitions pour favoriser les jeux de lumières sur les façades.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (610 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique