BAU 2017 (06) : de nouvelles idées pour de belles façades

BAU 2017 (06) : de nouvelles idées pour de belles façades

Très techniques, animées, en verre, en métal, en terre cuite, … BAU 2017 met en scène les nouvelles façades. © Pascal Poggi





Venus d’horizons techniques très différents, de nombreux exposants à BAU 2017 font assaut de propositions, plus belles les unes que les autres, pour les façades des bâtiments tertiaires neufs ou rénovés.

 

Une nette tendance se dessine avec le grand retour du photovoltaïque en façade. Rappelons que la Directive Européenne sur l’Efficacité Energétique des Bâtiments imposera le nZeb (near-zero energy building ou bâtiment à énergie quasi-nulle) dans  la construction neuve européenne à partir de 2020.

 

La France a fait un pas de plus en optant carrément pour le Bepos ou Bâtiment à Energie Positive en 2018 pour les bâtiments publics neufs, en 2020 pour toute la construction neuve. Il faudra mettre du photovoltaïque partout, y compris sur les façades et, très probablement sur les vitrages.

 

 

Ertex Solar propose une gamme de modules photovoltaïques destinés à une installation en façade, avec des rendements tout à fait honorables. © Pascal Poggi

 

Le retour du photovoltaïque en façade

 

A BAU 2017, le Suisse Ertex, grand spécialiste du photovoltaïque sur mesure, montre une solution deux-en-un : couche extérieure en photovoltaïque transparent, deuxième couche en verre avec des Leds incorporées.

 

Le jour, la façade produit de l’électricité avec des rendements nominaux de l’ordre de 170 Wc/m² avec des cellules en silicium monocristallin espacées, 105 Wc/m² si le PV est en couleur.

 

Quatre couleurs au choix sont proposées pour l’instant : bleu, vert, jaune d’or et mauve. Le soir venu, la seconde couche avec des Leds incorporées est capable d’afficher n’importe quelle image ou message.

 

 

 

Une idée « deux-en-un » chez Ertex : module photovoltaïque transparent au premier plan, verre avec Leds incorporées au second plan. © Pascal Poggi

 

Les « Média Façades »

 

L’idée d’afficher messages et images sur les façades est d’ailleurs reprise par d’autres exposants. Ils appellent ça « Media Façade ». Elles sont capables d’afficher des messages, des images, des vidéos, etc.

 

AGC, par exemple, a vendu sa solution Glassiled – un verre intégrant des Leds monochrome ou RVB et une couche conductrice transparente pour leur alimentation en électricité – à plusieurs transformateurs qui montraient leurs Media Fassade, comme disent les allemands, composées de verre Glassiled.

 

D’autres industriels, dont les allemands GKD et Haver & Boecker, utilisent de l’acier maillé avec Leds incorporées pour afficher un contenu animé. Un mur en mailles d’acier n’est naturellement pas étanche à l’air et à l’eau. Il habille le bâtiment et procure une certaine protection solaire.

 

 

 

Une façade en maille d’acier de l'Allemand Haver & Boecker avec Leds incorporées peut afficher messages, logos, images fixes ou animées. Haver & Boecker a notamment habillé la façade du stade Pierrre Mauroy à Lille © Pascal Poggi

 

 

 

L’Allemand GKD est l'un des grands spécialistes de la maille d’acier en façade, avec ou sans Leds, éventuellement imprimées, etc. Il a réalisé plusieurs beaux chantiers en France. © Pascal Poggi

 

Le sandwich de verre imprimé

 

L’allemand Sedak a une autre idée. Il est capable d’usiner et de transformer des plaques de verre jusqu’à 16 x 3,20 m. Il a donc développé Isomax, une façade de verre en double ou triple vitrage, avec des parties transparentes et des parties opaques.

 

Les parties opaques sont imprimées en usine sur une ou deux faces, avec n’importe quel motif ou couleur. Dans ces parties opaques, Sedak insère de l’isolant sous vide Vacutech, avec en pourtour des espaces souples Edgetech. Résultat, ses panneaux Isomax standars de 2,8 x 4 m ou bien jusqu’à 16 x 3,20 m sur mesure, offrent un Ug de paroi jusqu’à 0,23 W/m.K.

 

Ce sandwich est intégrable dans tous les systèmes de façade de Schüco, Wicona, etc. Un seul panneau de 16 x 3,20 m habille 4 niveaux d’un seul coup. La belle façade est un vaste thème. Notre prochain article traitera des autres solutions de façades de verre, du bardage classique qui ne l’est plus et des solutions métalliques échevelées.

 

 

Sedak propose des panneaux de verre avec parties transparentes et imprimées jusqu’à 16 x 3,2 m, compatibles avec toutes les solutions de façades aluminium. © Pascal Poggi

 

Du verre sous toutes ses formes

 

La troisième tendance est l’emploi du verre. Nous connaissons de longue date le bardage en verre, mais il a évolué. Les industriels savent désormais imprimer n’importe quel motif ou image sur des panneaux de verre de grandes dimensions. STO, la filiale de BASF, montre à Bau son nouveau bardage en verre imprimé



Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (610 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique