Weber poursuit sa croissance dans les mortiers industriels et rénove Sorgues

Weber poursuit sa croissance dans les mortiers industriels et rénove Sorgues

Weber, leader sur le marché des mortiers industriels, a rénové son site de Sorgues (84), l’un des 15 sites de production de la division appartenant au groupe Saint-Gobain.





Confronté à une demande croissante de produits, le site a profité de l’acquisition d’une parcelle pour s’étendre, revoir son organisation et moderniser l’unité de production. Cette rénovation qui a duré 4 ans a permis d’augmenter la surface totale du site et de la surface d’exploitation de 30 % (soit 34 500 m2).

 

Les responsables en ont profité pour améliorer l’accueil client, modifier les flux logistiques pour plus de sécurité et revoir les lignes de palettisation et de houssage. Soit un investissement total de presque 5 millions d’euros. L’usine qui emploie 54 personnes distribue à l’année 120 000 tonnes de produits (avec une production de 80 000 tonnes) pour un chiffre d’affaires de près de 28 M€.

 

Le site Weber situé à Sorgues est le 5e en termes de production parmi les 15 sites que compte Weber au total. Rappelons que Weber créé en 1901 est présent sur les marchés des mortiers industriels (notamment enduits de façade) et de colles à carrelage. Leader en France, la marque bénéficie d’une implantation dans 51 pays incluant outre l’Europe, l’Amérique du sud, l’Afrique, et réalisait un CA supérieur à 2 milliards d’euros en 2014..

 

Une forte présence territoriale

 

Si la marque doit assurer une forte présence territoriale avec ses sites de production, c’est pour une raison simple : ses produits sont pondéreux (sacs de 15 à 25 kg selon les produits) et ne peuvent donc pas être déplacés sur de trop longues distances.

 

Il faut donc « accompagner » le client en lui proposant des points de livraison de produits proches de ses chantiers et/ou hangars de stockage pour les négociants. Créé en 1967, le site de Sorgues a vu son marché se développer fortement au cours des dernières années, ce qui a justifié un agrandissement commencé il y a 4 ans.

 

Il couvre les marchés de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, (Paca) le Languedoc, la Drôme l’Ardèche et de la Corse. Simple centre logistique dans les années 60, le site s’est rapidement transformé en centre de production pour gagner en rentabilité. Sa spécialité : il réalise pour moitié son chiffre d’affaires dans la colle à carrelage, et pour l’autre moitié, dans les enduits de façade et autres mortiers.

 

Ventes de colles à carrelage importantes

 

« Les ventes de colles à carrelage sont plus élevées dans notre région par rapport à la moyenne nationale » explique Bruno Mamias, directeur commercial régional. Les travaux en carrelage sont en effet importants dans la région avec l’apparition de nouveaux formats de carreaux et donc de besoins techniques particuliers, selon le responsable qui cite en outre certains marchés spécifiques tels que celui de Monaco.

 

Ces produits sont vendus à une clientèle de distributeurs locaux/négociants en matériaux et d’entreprises du bâtiment (façadiers et carreleurs). Outre le réaménagement du site, l’industriel a investi dans une nouvelle « ligne de palettisation (1,4 million d’euros) afin de se préparer à des marchés futurs » explique Charlotte Fanny, directrice générale chez Weber.

 

D’ailleurs, un nouveau quai de chargement spécifique a vu le jour pour les containers dédiés à l’export en partance de Marseille à destination de l’Afrique, l’Asie et les Dom-Tom.

 

De nouveaux services pour les clients !

 

Le fabricant a profité de la rénovation du site pour déployer ses nouveaux services, dont le « drive », une zone d’auto-enlèvement permettant de venir charger les produits sans contrainte de temps, en dehors des heures d’ouverture du site.

 

A noter également le service « enlèvement » qui moyennant un rendez-vous pris en journée garantira au client un temps de chargement réduit sur le site. Enfin, parmi les autres prestations, notons le service de mise à la teinte des enduits développé sur le site (qui offre aux artisans la possibilité de commander des produits à la couleur sur mesure et prêts dans la journée !).  

 

Weber propose enfin une académie pour ses clients pour se former aux techniques de l’isolation thermique par l’extérieur, "une technique récente en France, selon Charlote Fanny". Le fabricant compte 5 centres de formation en France, dont un basé à Chambéry, le plus proche actuellement du site de Sorgues.



Source : batirama.com / F. Leroy

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (609 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Ossatures métalliques