New-York : l’Oculus de Calatrava est enfin ouvert au public

New-York : l’Oculus de Calatrava est enfin ouvert au public

Après 12 ans de travaux et 4 milliards de dollars, le nouveau Transportation Hub de Manhattan a ouvert en mars dernier.



Souvenons-nous, le matin du mardi 11 septembre 2001, un attentat abattait les Twin Towers de Manhattan. Très vite, le Port Authority of New-York and New Jersey, propriétaire du foncier, décidait de lancer le projet d’un nouveau World Trade Center avec, en son centre, une gare ferroviaire reliant le métro à la ligne régionale PATH.

Le concours pour la gare fut remporté par l’architecte espagnol Santiago Calatrava, connu pour le design audacieux de ses bâtiments, mais aussi pour leurs nombreuses pathologies. Ce “Transportation Hub” a ouvert début en mars avec 7 ans de retard.

 

 

©Port Authority of New-York and New Jersey

 

Une cathédrale

 

L’Oculus, la salle des pas perdus de cette nouvelle gare, est un bâtiment sur quatre niveaux, dont trois en sous-sol. Sa partie émergente évoque, selon l’architecte, la silhouette d’une colombe lâchée par les mains d’un enfant. Elle se compose de 22 000 tonnes d’acier et d’un volume non-publié de marbre blanc.

 

Comme souvent, dans les conceptions de Calatrava, la structure est largement autant décorative que structurelle. L’Oculus est une cathédrale de 350 pieds (106,68 m) de long, 50 m de hauteur, offrant un volume vide dans lequel on pourrait loger une cathédrale.

 

Cet espace et ses branches latérales est loué par Westfield Cop., un promoteur de centres commerciaux. Il va y aménager environ 33 000 m² de boutiques et de restaurants.

 

 

©Port Authority of New-York and New Jersey

 

Plus de 100 m de verrière

 

Au sommet de l’Oculus, tout au long du faîte de la toiture, une verrière apporte la lumière du jour. Elle est ouvrable et motorisée. Elle participera à la ventilation naturelle, lorsque le temps le permettra.

 

Mais elle sera également ouverte chaque année le 11 septembre en mémoire des victimes de l’attentat. Le dépassement de budget n’est pas imputable seulement à l’architecte, loin de la là. Le Maître d’Ouvrage a mal suivi son chantier et pris plusieurs décisions coûteuses.

 

Santiago Calatrava a cependant décidé d’utiliser de l’acier fabriqué en Italie du nord, pour un surcoût de 474 millions de dollars … L’emploi de marbre blanc à l’intérieur, plutôt glissant lorsqu’il est mouillé, laisse présager un budget d’entretien colossal.

 

 

©Port Authority of New-York and New Jersey

 

 

Source : batirama.com / Pascal Poggi / Phot d'ouverture : © Port Authority of New-York and New Jersey

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2245 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique



Écrans souples de sous-toiture