Le gouvernement veut financer les "routes solaires"

Le gouvernement veut financer les

Ségolène Royal a annoncé qu'elle allait consacrer 5 millions d'euros à des projets de routes ou de parkings solaires, dont le revêtement produit de l'électricité.





"C'est bon pour la route, ça ne dévore pas d'espace vacant et en même temps ça peut être raccordé directement soit sur le réseau (électrique), soit en autoconsommation", a déclaré la ministre, en inaugurant un premier prototype de plaque de "route solaire", sur le chantier d'une rocade autoroutière à Marseille, la L2.

 

"Je vais débloquer les financements (...) le plus rapidement possible, pour qu'on puisse maintenant, concrètement, avoir un laboratoire grandeur nature", a ajouté S. Royal. Colas a d'ailleurs présenté, l'année dernière, WattWay, le premier concept de revêtement routier photovoltaïque, developpée avec l'Institut national de l'énergie solaire.

 

Les premiers éléments photovoltaïques seront installés sur des parkings ou des bandes d'arrêt d'urgence, en attendant que les modèles de "routes solaires" puissent être homologués pour la circulation classique, a-t-elle précisé, ajoutant que la "route solaire" devrait créer des emplois en France.

 

1000 km de routes solaires dans les 5 ans

 

Mme Royal avait fixé en janvier l'objectif d'installer 1.000 kilomètres de "routes solaires" en France dans les cinq prochaines années. Concrètement, il s'agit de dalles solaires de quelques millimètres d'épaisseur, collées à même le sol et capables de résister au trafic automobile sans s'altérer et produisant de l'énergie.

 

L'électricité produite peut par exemple servir à éclairer un tunnel. Avant que les 1.000 kilomètres de route "à énergie positive" soient construits, le procédé doit encore être testé sur des petites surfaces, de 20 à 50 m2, avec une circulation réduite, et sur des surfaces, de 100 à 150 m2, en faisant circuler des poids lourds, a précisé le ministère.

 

Des "tests sur des surfaces plus importantes en conditions réelles de circulation routière et d'utilisation de l'électricité produite seront ensuite réalisés", a-t-il ajouté.Avant la fin de l'année, un appel à propositions auprès des collectivités et des gestionnaires de voirie sera organisé par le ministère.

 

©Colas



Source : batirama.com / AFP

Articles qui devraient vous intéresser

11 Commentaires


platine
  • par Treompan
  • 0
  • 0

Cher joli coco, je vous le redis déconnectez vous du réseau et arrêtez les aides, notre électricité est déjà bien dure à payer.


argent
  • par Jolicoco
  • 0
  • 0

Je précise ma position à certains: je reste un défenseur du nucléaire. Toutefois, on ne doit pas sous-estimer le photovoltaîque qui fonctionne plutôt bien et dont le prix du Kwh produit se rapproche progressivement de celui du nucléaire. Toutefois, il lui reste encore 4 problèmes à régler: se soustraire de l'environnement réglementaire idiot dans lequels nos politiques l'ont mené, améliorer son intégration paysagère, s'arrêter de produire quand ce n'est plus nécessaire et se doter de moyens d'accumulation compatibles aux besoins pour ne plus dépendre (ou presque) de l'EDF.


or
  • par Stephsea
  • 0
  • 0

Tout est là : https://youtu.be/RjbKYNcmFUw


platine
  • par Remarque
  • 2
  • 0

Encore un projet des financiers-banquiers qui se prétendent entrepreneurs de l'anonymat pour se remplir les poches avec les hauts fonctionnaires et les politicards....


platine
  • par Treompan
  • 0
  • 2

Joli coco je vous cite : le solaire seule énergie conçurente du nucléaire.... Je vous invite à vous brancher sur l'excellent site Eco2mix pour vérifier vos dires, par exemple entre 19h et 8h l'hiver, vous verrez la production de votre champion, zéro plus zéro et cela 12 h par jour et encore le jour où le soleil première centrale nucléaire sur terre daigne se montrer. Je vous le rappelle un morceau de sucre pour une famille de 4 et par an, merci qui ? L'industrie nucléaire Française ...


bronze
  • par bazhudek
  • 1
  • 0

Il y a un truc que je ne pige pas bien ! Il y a quelques mois, la quasi totalité de la classe politique trouvait tous les maux de la terre au photovoltaïque quand c'était sur les toits ... et puis miracle! quand c'est vendu par Bouygues, ça devient tous de suite une méga trouvaille malgré: aucune Analyse du Cycle de Vie( ACV) aucun calcul de retour sur investissement (ROI) un recyclage impossible avec des résines chimiques un rendement catastrophique au regard de ce qui se fait dans le domaine aucune information sur la provenance des puces et l'avis négatif de ses conseillers que Mme la Ministre n'a bien entendu pas écouté ... une fois de plus. Cherchez l'erreur !


argent
  • par Jolicoco
  • 2
  • 0

Décidemment, ces politiques ignares peuvent tout se permettre de dire juqu'au plus débile comme ce projet de couverture de routes et parking. C'est d'autant plus idiot que, si j'en juge par les premiers commentaires, cela ne fera qu'exiter la phobie du photovoltaique qui est pourtant la seule énergie pouvant réellement concourrir face au nucléaire. Mais, pour cela, les capteurs doivent être installés dans des conditions très prècises, à l'opposé de celles décrites qui ne sont qu'un catalogue de prescriptions contraires au bon fonctionnement et à la durabilité de l'instalation. FC, spécialiste en énergies.


- -
  • par caricion
  • 0
  • 0

Ségolène est et restera nulle. Que des idées imbéciles pour un public naïf et des journalistes avec le sens critique d'une huitre. Il y aurait tellement d'idées intéressantes à exploiter ... avec une bonne ministre.


or
  • par Stephsea
  • 1
  • 0

Pour seule preuve de cet ignoble complot qui vise à se servir dans la caisse, d'une manière ou d'une autre, il suffit de noter l'absence du seul chiffre qui nous intéresse, du seul chiffre à regarder, du seul chiffre à connaitre et à retenir : le prix au m² de cette "merveille technologique". Si ce prix montre le bout de son nez dans une publication, le projet est MORT! Si en plus on rajoute à ce cout au m² le rendement réel - qui n'est pas encore scientifiquement connu mais très facile à évaluer comme parfaitement désastreux face aux ombrières ou toitures par exemple - alors, l'idée génialissime est non seulement morte mais enterrée avec les déchets nucléaires, à 500m sous terre, et enterrée avec la Belle Ministre (et tout son staff) qui aura tenté de nous berner pour se faire mousser, et probablement pour d'autres raisons plus obscures. Pour mémoire, le m² de panneau solaire en toiture coute 200€ environ (ça baisse) et produit 130Wcr (ça monte).


bronze
  • par jacky89
  • 0
  • 1

Entièrement d'accord ! Quel gaspillage ! Après avoir ruiné sa région elle cherche à ruiner la France ! Le solaire est une énergie coûteuse intermittente et parfaitement inutile.


or
  • par Stephsea
  • 4
  • 0

Quelle Honte! Comparable à l'Arbre à Vent soutenu par Montebourg ou même à l'avion renifleur. Cette idée de route solaire est une HÉRÉSIE, dont la réussite commerciale est financée par notre argent public. Et pourquoi pas intégrer des cellules au fond des cuvettes de wc ou dans les culottes de Grand-Mère, ou d'autres endroits ou il n'y a que peu de lumière, de manière intermittente et beaucoup de salissures? Les routes sont un des endroits les plus incertains en terme d'ensoleillement, mais aussi un des lieux les plus durs en terme de contrainte, d'usure, de mauvais traitements. On va faire avec MES impôts des routes solaires de milliardaire, mais je vais continuer à défoncer ma voiture sur les nids de poules qui sont là et perdurent depuis des années sur la route de mon travail que nous sommes de milliers à emprunter chaque jours. NON, NON !!! Comment ne pas imaginer derrière une telle ignoble absurdité un vaste complot de corruption? L'état pourrait "obliger" toutes les toitures d'établissement publiques à devenir solaires, avec une efficacité redoutable! Mais les routes... ABSURDE ! INCOMPRÉHENSIBLE ! DONC MALHONNÊTE !

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (654 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique