Ween mène l'offensive avec son thermostat connecté

Ween mène l'offensive avec son thermostat connecté

La start-up Ween a bouclé une levée de fonds "d'un montant supérieur à 2 millions de dollars" pour commercialiser son thermostat connecté révolutionnaire...



Crédit Agricole Alpes-Provence, le fonds régional PACA Investissement et la banque publique d'investissement Bpifrance ont participé à ce premier tour de table de la jeune pousse basée à Aix-en-Provence. Une partie des fonds a également été recueillie via la plateforme de financement participatif SmartAngels, précise Ween.

 

Le thermostat conçu par Ween n'a pas besoin d'être programmé ou d'étudier les habitudes des habitants d'un logement puisqu'il règle la température du lieu en localisant le téléphone portable de ses utilisateurs "pour réagir automatiquement aux allées et venues", explique la société, créée en 2014.

 

Une forme de goutte d'eau

 

L'objet, en forme de goutte d'eau, "intègre aussi la détection de présence et l'apprentissage des horaires" pour pouvoir être utilisé même lorsque les occupants d'un pièce "n'ont pas de smartphone", précise-t-elle.

 

"Avec la somme réunie, nous allons pouvoir déployer notre plan commercial", a affirmé Nathanaël Munier, cofondateur de Ween et directeur de la technologie. La start-up prévoit en effet de distribuer son produit dès cette année dans les enseignes d'électronique et de bricolage.

 

Rappelons que le monde des thermostats connectés et intelligents ne cesse d'évoluer et de s'enrichir depuis deux ans, avec de nouvelles offres issues tant du monde des industriels classiques du secteur que de start up nouvellement créées...



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

3 Commentaires


- -
  • par thierrynounours
  • 0
  • 0

Il serait peut-être utile de rappeler à ces concepteurs un certain nombre des lois fondamentales de la thermique. Actuellement (et d'ailleurs comme chez tous les autres), ce produit n'est que du pipeau communicant et surement pas une régulation programmation digne de ce nom et capable de GERER un chauffage, comme la variation en fonction de la température extérieure par exemple. Un gadget qui peut être utile, mais cela reste un gadget.


- -
  • par techologis
  • 0
  • 0

Je leur souhaite du succès dans leur projet. Mais je n'y crois qu'à moitié. La fonctionnalité phare mise en avant peut facilement être ajoutée par les acteurs déjà présents sur le marché depuis qq temps: Nest, Netatmo et Qivivo par exemple. S'ils ne l'ont pas fait c'est d'ailleurs que ce n'est peut-être pas si trivial que ça en a l'air.


- -
  • par Arnos
  • 1
  • 0

Bonjour, La détection de présence ne suffit pas car il faut anticiper l'inertie du logement et du système de chauffage. Les systèmes intégrant une régulation de type PID (proportionnel, intégral, dérivé) avec auto-apprentissage de l'inertie (comme la série Siemens REV) offrent un très bon confort avec économies d'énergie. A ce jour, je n'ai vu aucun système connecté avec ce type de régulation intelligente. Et quid de la précision de la régulation (variation temporelle ou coefficient d'aptitude) de ce système pour valorisation en RT2012 ?

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2182 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer