Une web série pour promouvoir les actions de prévention

Une web série pour promouvoir les actions de prévention

L’OPPBTP lance une campagne de vidéos-témoignages de 10 chefs d’entreprises illustrant le slogan : « la prévention, ça rapporte ! ».





L’organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) lance cette semaine une campagne de vidéos témoignages : "La Prévention, ça rapporte !". Une web série en 10 épisodes, destinée à convaincre près de 200000 entreprises du BTP que la prévention est à la portée de chacun et qu'elle est rentable.

 

Une campagne présentant des cas concrets, en phase avec l’environnement et la réalité des entreprises, pour guider de façon pratique les professionnels dans leurs actions de prévention.

 

La prévention des risques est un enjeu majeur pour améliorer la sécurité et la santé des travailleurs du BTP. Pourtant, de très nombreux acteurs du secteur considèrent qu'elle représente toujours un coût pour l’entreprise.

 

Pour faire face à cet apriori, l’OPPBTP mène, depuis 2010, une étude microéconomique lui permettant de mesurer précisément les coûts mais aussi les gains enregistrés suite à la mise en œuvre d'actions de prévention.

 

La prévention, ça rapporte !

 

La nouvelle campagne "La prévention, ça rapporte !" en est l'illustration et la démonstration en images. En effet, cette web série de 10 épisodes courts et impactant présente des actions concrètes de prévention.

 

Elle laisse la parole aux entreprises du BTP ayant engagé des actions de prévention (10 témoignages d'entreprises de peinture, plomberie, maçonnerie, terrassement...). Elle apporte ainsi la preuve que cette dernière est non seulement vertueuse sur un plan humain mais également bénéfique économiquement.

 

Sur un ton dynamique et humoristique, les professionnels ciblés se laisseront guider en images vers un "cas" leur ressemblant et leur donnant toutes les clés pour rendre leur entreprise plus performante. Chaque vidéo témoignage se conclut par une invitation à accéder aux différents cas étudiés par l’OPPBTP disponibles sur www.preventionbtp.fr

 

200 000 entreprises visées

 

Pour diffuser cette web série, l'OPPBTP a mis en place un dispositif complet et innovant lui permettant de toucher plus de 200 000 professionnels en mariant web (webnews, emailing, site www.preventionbtp.fr...) et réseaux sociaux (compte tweeter @preventionbtp, page Facebook PréventionBTP, chaîne Youtube PreventionBTP...).

 

Par ailleurs, dans le cadre du partenariat liant Point.P Matériaux de Construction et l'OPPBTP, la web série sera également relayée, chaque mois, en avant-première, sur l'ensemble des supports d'informations de l'enseigne (page Facebook, webnews...). Cette diffusion offrira l’opportunité d'adresser à un très grand nombre de professionnels des messages positifs et accessibles, luttant contre les idées reçues sur la prévention.

 

Une étude terrain

 

L’OPPBTP s’est investi dans une approche comptable et détaillée de cas d’actions de prévention réalisées par des entreprises de BTP en France. L’objectif était de valoriser précisément non seulement les coûts mais aussi les gains enregistrés suite à ces actions et de mesurer l’amélioration des conditions de travail des salariés concernés.

 

Cette étude porte, à l’heure actuelle, sur 66 entreprises, couvrant 90 % des métiers du secteur, au sein desquelles 170 actions de prévention ont été analysées en détail : Chaque cas a été caractérisé selon l’entreprise (taille, métier...), le type d’action engagée (organisation, matériel, humain), le risque concerné,

 

Un bilan économique par action a été établi, sur la base d’une analyse avant/après de tous les postes impactés par l’action. De même, un bilan prévention met en évidence et caractérise les résultats obtenus en matière de prévention (risque éliminé ou réduit).

 

« Les conseillers qui analysent les retombées des actions de prévention tiennent compte de l’environnement de l’entreprise et de sa réalité, confie Joël Poix, Chef de projet à l’OPPBTP. Résultat : les chefs d’entreprise sont d’autant plus à l’écoute. Ils souhaitent savoir combien rapporte ce qu’ils ont investi dans la prévention. »

 

Des actions profitables à toutes les entreprises

 

L’étude menée par l’OPPBTP depuis 2010 révèle un rendement global de 2,20, ce qui signifie concrètement que pour 100 euros engagés dans une action de prévention, l’entreprise retire 220 euros de gains, soit un excédant de 120 euros.

 

Ce résultat est d’autant plus probant dans les TPE (entreprises de moins de 10 salariés) où le rendement global est supérieur à 3. Les résultats consolidés (2014) de l’étude, davantage nourris par les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et TPE, prouvent que la prévention est à portée de toutes les entreprises.

 

Ils montrent que les petites structures sont celles qui ont les meilleurs rendements : elles enregistrent un retour sur investissement très rapide à un an et demi en moyenne pour un investissement d’environ 5 000 euros.

 

Les entreprises rencontrées ont utilisé ces gains au mieux de leur situation : pour recruter, pour investir, pour maintenir leur marge et leur compétitivité face à l’augmentation générale des coûts.

 

Voir le premier épisode de la web série consacré à l’entreprise de peinture SARL Daunay Rimbault, dirigée par William Levent qui a entièrement revu ses modes opératoires et fait l’acquisition d’une table de coupe basculante. Résultat : des conditions de travail sensiblement améliorées et 5 000 euros d’économisés.


 

Source : batirama.com

 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

3 PRODUIT(S) POUR OPPBTP


Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (900 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Procédés non traditionnels d’assainissement autonome -  norme 12 566-3 + A1