Béton de chanvre : une nouvelle application pour isoler le bâti ancien !

Béton de chanvre : une nouvelle application pour isoler le bâti ancien !

La rénovation énergétique du bâti ancien est parfois un casse-tête pour les professionnels. Comment isoler efficacement un mur en pierre, irrégulier par nature et souvent dégradé ? Une solution existe avec le béton de chanvre utilisé en doublage intérieur.




 

Le béton de chanvre connaît aujourd’hui quatre applications recensées par les règles professionnelles d’Exécution d’Ouvrage en Béton de Chanvre. Elles précisent les règles de l’art pour l’isolation du sol, de la toiture, la création de murs et l’application d’enduits. Rappelons qu’un béton de chanvre est un mélange de chanvre, plus précisément de chènevotte, et d’un liant à base de chaux. Ses plages de performances sont fonction des dosages en chaux effectués par le maçon.

 

Un fabricant de chaux lance une nouvelle application pour le béton de chanvre : le doublage isolant intérieur*. Une solution très intéressante pour la rénovation du bâti ancien soumis à de multiples contraintes : défauts de planéité ou perméance des murs.

 

Laisser le mur respirer


Le système proposé renforce l’inertie thermique de la paroi tout en conservant les caractéristiques du bâti existant. Il permet au mur de respirer en évitant le phénomène de condensation d’eau à l’intérieur (les murs traditionnels étaient construits sans système de rupture de capillarité). Son épaisseur d’application, de 5 à 20 cm, sera fonction des objectifs énergétiques souhaités, de l’orientation du bâti et de son environnement. Une paroi au nord recevra, par exemple, un béton de chanvre deux fois plus épais qu’une paroi exposée plein sud.

 

Adaptable et souple, ce système peut être mis en œuvre manuellement (jeté truelle ou entre mur et banche) ou mécaniquement (machine à projeter).

 

betonchanvre2.jpgDes formations en 2010


Dès 2010, le fabricant BCB, industriel spécialiste de la chaux aérienne et centre d’expertise Bâtiment du groupe Lhoist, proposera des formations sur l’ensemble du territoire. « Nos formateurs sont des chefs d’entreprises spécialisées dans le bâti ancien, indique Philippe Septier, responsable marketing, qui ajoute : ils transmettent avant tout un savoir-faire aux stagiaires, limités à 10 par session ». Concrètement, les stagiaires se familiariseront avec le dosage en chaux, l’ordre de mise en œuvre des produits dans la bétonnière et le mode opératoire de pose.

 

But de cette formation : rendre les entreprises immédiatement opérationnelles. Le fabricant ne vise d’ailleurs pas uniquement le bâti ancien, puisque tous les marchés (éco-construction, neuf, monuments historiques) sont concernés. « Nos stagiaires sont avant tout issus d’entreprises de 5 à 10 salariés qui cherchent à diversifier leur offre avec de nouveaux savoir-faire… et aujourd’hui, elles n’ont pas de problème avec la crise » conclut Philippe Septier.

 

* qui devrait s’ajouter, après étude, aux règles professionnelles d’exécution des ouvrages en bétons de chanvre.


Source: batirama.com / F. Leroy
 

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (18 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
PC88MR-11


Sous-couche universelle Absolue