Faut-il simplifier le label RGE ?

Faut-il simplifier le label RGE ?

Alors que la Capeb annonce avoir passé le seuil des 5000 Eco artisans, la FFB, favorable au label Reconnu garant de l'environnement, demande une simplification de la procédure.



A la veille de sa mise en place pour le crédit d’impôt transition énergétique au 1er janvier 2015, la FFB et la Capeb, principales organisations professionnelles du secteur se disent favorables au principe d’éco-conditionnalité des aides publiques.

 

La FFB* rappelle dans un communiqué que l’éco-conditionnalité peut redonner confiance aux maîtres d’ouvrage particuliers en leur permettant d’identifier les entreprises compétentes pour réaliser leurs travaux (efficacité énergétique et/ou énergies renouvelables).

 

Autres vertus soulignées par la fédération : le RGE permettra d’éviter les contre-références et d'améliorer la qualité de la mise en œuvre en tenant compte des enjeux énergétiques. Enfin, le label sécurise l’investissement public et évite la création de pseudo-entreprises opportunistes.

 

 

Simplifier le dispositif

 

Afin de permettre une application efficace de ce principe, la FFB demande cependant une simplification du dispositif à travers notamment un audit unique pour l’ensemble des qualifications RGE y-compris liées aux énergies renouvelables.

 

Autre réforme réclamée par la profession, dans le secteur des énergies renouvelables : la diminution du nombre de références exigées et la simplification du système de qualifications et de formations (validation des acquis de l’expérience qui permettrait d’éviter le caractère obligatoire des formations…).

 

Soulignons d’ailleurs l’annonce du report de l’éco-conditionnalité des CEE (certificats d’économie d’énergie) au 1er juillet 2015, qui permettra une montée en puissance plus progressive de l’éco-conditionnalité.

 

*La FFB annonce 1457 entreprises titulaires de la marque Pros de la performance énergétique représentant 32804 salariés (source Qualibat)



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

82 Commentaires


bronze
  • par hr03
  • 1
  • 0

Nous aussi on peut bloquer les péages d'autoroutes vu le nombre d'artisans que nous sommes.


argent
  • par SEH
  • 0
  • 0

Tout à fait .. Le Collectif RGE, pas comme ça est le bon outil pour démarrer et se faire entendre. Si nous sommes suffisamment nombreux, ensuite nous pourrons ensemble aller plus loin. Halte au "Sévice Public" !!!


bronze
  • par Jacques Marouen
  • 0
  • 0

A tous ceux qui ne nous ont pas encore rejoints, pour ce regrouper et tenter de faire bouger les choses (sans casse) adhérez au collectif RGE pas comme çà !!!


platine
  • par Remarque
  • 0
  • 0

@hr03 16/04/2015 10:04:32, les agriculteurs nos dirigeants en n'ont la trouille, alors ils les endorment petits à petits ... Les routiers c'est autre chose ils peuvent en moins de 4 heures paralyser le transit et en moins de 7 jours asphyxier le tissus économique qui reste. Mais les artisans et PME verser les cotisations obligatoires dans une caisse de conciliation avant la date pour assurer le coup ça serait une stratégie à étudier sérieusement, mais là vous allez vous heurter aux organisations professionnelles du système étatique qui vous dissuaderont fortement de le mettre en œuvre en sous entendant des menaces qui pourraient survenir ...


bronze
  • par hr03
  • 0
  • 0

Si on était capable de tous se réunir et faire comme les routiers ou les agriculteurs mais sans faire de casse je pense que ça devrait bouger, mais bon pas pour aujourd'hui.


platine
  • par Remarque
  • 1
  • 0

@Thierry 15/04/2015 21:05:24, ce que vous suggérez, je l'ai proposé il y a une quinzaine d'années à la fédération du BTP, mais cette demande est restée lettre morte et pour cause les syndicats et les chambres consulaires ne sont pas là pour nous représenter, mais pour nous maîtriser d'une certaine sorte et surtout pour imposer la volonté des supérieurs ...


bronze
  • par thierry
  • 0
  • 0

Bien hr03, c'est bien ce que je pense et depuis bien longtemps, nous sommes des artisans mais que de la gueule, dans un de mes commentaires j'ai dis tous ensemble ne payons plus nos charges, rsi, etc. Nous ne sommes que la pour blabatte on n'a pas de c**illes.


argent
  • par SEH
  • 1
  • 0

Oui, mais ils s'en foutent car il y ont intérêt. L'employeur qui respecte le moins la législation du travail et les normes qu'il impose aux autres, c'est l'ETAT. La législation du travail qui s'impose au privé, ne s'applique d'ailleurs pas dans la fonction publique. C'est comme pour les PLU : la plupart des règles ne s'appliquent pas pour la construction de bâtiments publics. Ainsi on vous em****e avec un Velux ou on vous interdit un toit plat et vous voyez se construire à quelques mètres de la et en périmètre protégé, une salle polyvalente moche avec du bardage en tôle et des toits plats ... Cherchez l'erreur.


platine
  • par Remarque
  • 1
  • 0

Je sors un peu du sujet, pour en évoquer un autre qui concerne les artisans et les PME s, c'est le travail au noir. Hier soir il y avait sur M5 une émission sur le sujet avec des doux rêveurs, alors ils ont débattu entre cols blancs ou plutôt entre branle-branle ... Ils ont parlé du travail au noir dans le BTP, dans la restauration, dans les services, etc... Mais jamais ils ont évoqué les travailleurs au noir des fonctions publiques, tels que les profs, instituteurs, gardes forestiers, des forces publiques, etc ... Il faut vraiment être tombé sur la tête pour vouloir entreprendre en France soit il faut rester seul et surtout ne pas conseiller au jeune d'entreprendre dans cette nation qui ne pense qu'à profiter du fruit du travail de l'autre de manière dictatoriale, c'est depuis 1981 que c'est ainsi on a fait miroiter aux gens que l'on pouvait profiter du pain du voisin d'une manière indéfinie, eh bien il va bien falloir que nos branles-branles se rendent à l'évidence.


bronze
  • par hr03
  • 1
  • 0

Bonsoir à tous, tant que nous n'agirons pas tous ensemble rien ne changera.


bronze
  • par François
  • 0
  • 0

Tout à fait d'accord avec SEH et Remarque. Enfin des bonnes paroles. On sait tous à qui profite tous ces trucs, mais chuuuut, sinon on va se faire taper sur les doigts par ces bureaucrates qui n'ont jamais respiré la bonne odeur des poussières des chantiers.


argent
  • par SEH
  • 1
  • 0

Mais si, il y a des artisans satisfaits : on appelle ça des gobe-mouches, ou encore des moutons. C'est fou ce que les gens aiment être tondus !


platine
  • par Remarque
  • 1
  • 0

Christophe 14/04/2015 22:58:19 "Qui sont les journalistes pour ramener une fausse satisfaction des petits artisans ?" C'est ceux qui servent les propagandes de nos politiques depuis plus de 35 ans et notre grande armée de fonctionnaires improductifs qui s'appliquent à mettre l'économie de ce pays à genoux ... Si tous ces branles-branles avaient travaillé pour nous montrer l'exemple, ils seraient surement d'une autre objectivité ... C'est plus facile de construire derrière un ordinateur ou de porter une serviette garnie de Cerfa que de travailler dans BTP ...


argent
  • par SEH
  • 3
  • 0

Vouloir simplifier un dispositif mal conçu, c'est comme mettre un plâtre sur une jambe de bois. Ce truc sert à tout sauf à l'objectif officiellement souhaité. Il induit les maîtres d'ouvrage en erreur. Il est le signe aussi que les élus et les fonctionnaires qui participent de la mascarade sont soit incompétents, soit complaisants. L'un ne valant pas mieux que l'autre. Quant aux mafieux profiteurs, vous savez qui c'est !


- -
  • par Christophe
  • 2
  • 0

Qui sont les journalistes pour ramener une fausse satisfaction des petits artisans?


platine
  • par Remarque
  • 3
  • 0

Ce n'est qu'un coup de commerce tous ces stages pour être qualifiés RGE ou ces qualifications, cela ne sert strictement à rien qu'à vouloir en réalité maintenir des emplois de fonction rémunérés une fois de plus des individus sur le dos des maîtres d'ouvrage et des prestataires. En France, hier j'étais boucher ou autres, aujourd'hui, je suis maçon ou je ne sais quoi, mais à la fin c'est toujours l'artisan, le commerce avec ses clients qui soldent l'addition ...


platine
  • par Remarque
  • 3
  • 0

Bonjour, je connais des maîtres d'ouvrages (particuliers) qui ont fait confiance au RGE et leur bouquet de travaux et en finalité ça leur a fait subir un surcoût sur les travaux de plus 25%, car beaucoup croient que les groupes s'impliquent gracieusement, tout ça c'est des stratagèmes ayant comme seul objectif de spolier des fonds supplémentaires aux prestataires artisans-PME(s) et aux maitres d'ouvrages (privés) ...


bronze
  • par hr03
  • 0
  • 0

Bonsoir, j'étais absent quelque temps, j'ai pris 5 minutes pour voir les commentaires, à ce que je vois c'est à croire que vous êtes tous satisfait tels des moutons.


bronze
  • par thierry
  • 1
  • 0

Bonjour à tous, rien à voir avec le soit disant RGE obligatoire si tu veux travailler et ne pas mettre la clé sous la porte les détecteurs de fumée là obligatoires à partir de mars 2015 quand notre cher Jean Pierre Pernaud TF1 se permet de dire au journal télévisé de 13H que même si vous n'en avez pas vos assurances vous rembourseront quand même, alors là je ne comprend plus rien, vive toutes ces obligations et ces magouilles, franchement c'est le monde à l'envers.


- -
  • par pat
  • 0
  • 0

C'est bon Jacques je suis allé sur le site et j'ai signé, de même que je vais transmettre à des collègues !


bronze
  • par Jacques Marouen
  • 0
  • 0

@pat, @tjp, pour contacter le collectif RGE Pas comme ça!: contact@rge-info.fr www.rge-info.com Plus de 200 adhérents sur toute la france plus de 300 personnes qui suivent nos actions sur Facebook, dont bon nombre d'élus de terrain.


- -
  • par TJP
  • 0
  • 0

Bonjour à HR 03 PEUT TU ME COMMUNIQUER UNE ADRESSE MAIL DE CONTACT? JE SUIS PRET POUR MOBILISATION ANTI RGE ET A MOBILISER DES ARTISANS AUTOUR DE MOI POUR CELA


bronze
  • par hr03
  • 0
  • 0

Merci Jacques à bientôt.


bronze
  • par Jacques Marouen
  • 0
  • 0

@hr03 Soit à l'adresse contact@rge-info.fr Soit à partir du site www.rge-info.com


- -
  • par pat
  • 0
  • 0

OK Jacques dis moi comment faire de mon coté, je peux trouver des artisans qui se joindraient.


bronze
  • par thierry
  • 0
  • 0

Bonjour HR03, c'est bien ce que je disais dans un de mes commentaires : surprise, surprise en plus a se renseigner pour confirmation parait t'il qu'il n'est même pas conforme à la rt2012, moi si quelqu'un est preneur je le donne, tout neuf jamais servi, malheureusement je plaisante vous savez bien que vous êtes obligé de l'acheter alors qu'à l'époque la capeb s'engageait à le prêter gratuitement si besoin mais 350€ x par combien ???


bronze
  • par hr03
  • 0
  • 0

bonjour, pouvez vous me donner les coordonnées pour le collectif et comment s'inscrire. Merci


bronze
  • par Jacques Marouen
  • 0
  • 0

@pat, oui c'est bien l'objectif du collectif, chercher la ou les failles du dispositif. Mais pour cela il faut des moyens. Pour avoir ces moyens, il faut se regrouper. Pour le moment nous comptons un peu plus de 200 adhérents, c'est bien mais pas suffisant. Il nous faut aussi des témoignages de professionnels, de clients,..... pour étayer un dossier. Mais clairement c'est bien sur cette base là que nous travaillons. Aller devant les préfectures et le RSI, ça peut "soulager" mais cela fait rarement avancer le schmilblick. Il faut travailler sur le fond et non seulement sur la forme de la protestation!!


bronze
  • par hr03
  • 0
  • 0

Bonjour, oui Pat peut étre qu'il y a une solution, je me renseigne. Et le racket continue ARFAB se permet d'envoyer une proposition de stage pour apprendre à se servir du logiciel bati-cube ou easy énergie. Ils nous prennent vraiment pour des cons


or
  • par Admin Batirama.com
  • 0
  • 0

Bonsoir SEH, c'est fait, nous vous avons adressé un email avec nos coordonnées, c'est le scandale de trop ! Et ce sans compter la dernière absurdité dont nous venons de prendre connaissance : un rapport*) sur la politique du logement qui invite le gouvernement à augmenter la TVA pour les travaux de rénovation énergétique de 5,5% à 10% ! Bonne soirée à tous. *) une "oeuvre" de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), de l’Inspection générale des finances (IGF) et du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD).


argent
  • par SEH
  • 0
  • 0

Bien sûr, je me ferai un plaisir de vous envoyer une copie du document. Je peux le scanner. Merci de me donner une adresse de courriel pour ce faire. Sincères salutations


or
  • par Admin Batirama.com
  • 0
  • 0

Bonsoir SEH, accepteriez vous de nous transmettre cette demande, nous nous engageons à ne pas communiquer votre identité ? Nous en profitons pour adresser un appel à toute entreprise qui aurait été confrontée à une telle demande. Merci à tous.


argent
  • par SEH
  • 1
  • 0

Ouais, le sévice public n'a pas de limite ! J'ai reçu ce jour un courrier d'un Ministère (EDDE) m'enjoignant de répondre à une enquête sur le prix de revient des logements neufs. Il m'est précisé que répondre à cette enquête est obligatoire. Il faut remplir un questionnaire de cinq pages et joindre une copie de tous les marchés de travaux (12 à 14 lots en moyenne, ce qui réprésente environ 150 à 200 pages à photocopier). J'estime la durée du travail à accomplir à au moins 4H00. Je pense que je vais envoyer un devis d'honoraires pour la réalisation de ces prestations. Non mais, c'est quoi ce délire ? Ces gens, bons fonctionnaires payés pour leurs 35H, s'imaginent que je vais bosser 4 heures gratuitement en plus des 70 que je fais déjà en moyenne par semaine pour une rémunération horaire inférieure au SMIC !!! Quand ces gens vont ils ouvrir les yeux sur la réalité de nos vies ?


- -
  • par pat
  • 0
  • 0

Bonsoir hr03, Jacqques Marouen et les autres je me pose une question ? Est ce que ce procédé ne peut pas être exposé à un bon juriste ? S'agissant de fonds publics distribués aux contribuables dont nous faisons parti, est ce que la loi autorise des associations qui sont forcément privées à juger ce qui à le droit ou pas et à imposer des critères de sélection à des entreprises qui jusque là ont toujours travaillé dans les règles de l'art ! Et qui payent de l'impôt et autre ! Il y a peut être une ouverture dans ce sens, non ?


bronze
  • par François
  • 1
  • 0

Bonsoir à tous, voilà je quitte le monde de l'artisanat ras le bol de travailler pour des pacotilles, de leur RGE et de leur RT2012. Ils ont gagné, une petite entreprise qui ferme de plus. En plus maintenant on reçoit par courrier du RSI qu'il faut cotiser à la chambre du commerce et de l'industrie, c'est bon ça suffit. Je suis fatigué de leurs co***ries et de servir de vache à lait. Bon courage à vous dans l'avenir.


bronze
  • par hr03
  • 1
  • 0

Bonjour, en regardant les commentaires ce matin j'ai compté combien nous étions à désapprouver le RGE et autre racket que nous subissons. En gros 20 artisans ça n'est pas beaucoup vu le nombre d'artisans que nous sommes en France à croire que tout le monde est satisfait. On est loin des agriculteurs et des routiers pour les citer encore une fois comme exemple. Bon je pense que je vais prendre mon fourgon et aller m'installer devant le RSI Auvergne, peut être que d'autres viendront me rejoindre si je ne suis pas au poste de police avant votre arrivée. Sur ce, je vous souhaite une bonne journée, je vais aller gagner un peu de sous pour payer mes charges. Cordialement.


bronze
  • par Jacques Marouen
  • 0
  • 1

Le RGE n'empêchera absolument pas les entreprises étrangères de travailler en France, ce serait d'ailleurs contraire aux règles européennes. Il y aura de la casse même au niveau de ceux qui ont le précieux "sésame". Nous recueillons tous les témoignages sur les délais, les difficultés, les lectures "au pied de la lettre", les "délits de sale gueule" qui peuvent être pratiqués, les radiations à la hussarde, ... Merci de bien vouloir transmettre vos cas expliqués à contact@rge-info.fr.


- -
  • par pat
  • 1
  • 0

Je suis d'accord avec vous je veux bien me joindre à vous, mais je pense que c'est l'opinion publique, nos clients qu'il faut sensibiliser ! Les RGE surfacturent en avançant que le client récupère 30pts de tva et des certificats d'énergie, le ptz n'en parlons pas sur 7000 Euros cela représente un gain de maxi 300 Euros au regard d'un prêt classique à 4 pts et un dossier d'enfer à monter, c'est donc négociable, en leur expliquant la chose on peut recupérer des alliés ! Il en va aussi de leur tranquillité, car qui ira les dépanner après !


bronze
  • par thierry
  • 1
  • 0

HR03, merci ta validation ce sera dans 6 mois comme moi à l'époque ensuite une petite facture de 90€ pour clôturer l'année et après surprise surprise, quant à la capeb qu'elle soit du nord au sud sont propriétaires du logo eco artisan et là le problème je sais de quoi je parle bonne chance à toi non à vous, désolé mais fait des économies pour la cotisation tous les ans du droit d'usage, tu vas être surpris, moi pas payé donc radié.


bronze
  • par hr03
  • 2
  • 0

@Thierry, oui d'accord avec toi, il n'y aura pas grand monde avec nous, mais bon ont est déjà 2. Effectivement certains se sont lancés dans le RGE croyant manger tout le monde est être les rois. He bien dès le lancement il fallait tous dire non. Pour ma part cela fait plusieurs années que j'en parle à des collègues, tous me répondent oui tu as raison mais nous sommes toujours à la case départ. Pour moi j'ai eu la chance de la formation fin octobre car soi disant qu'il y a eu un désistement sinon c'était peut être fin décembre ou début janvier, j'ai le QCM mais maintenant j'attends la validation du dossier qui ne passe pas avant courant mars. Pendant ce temps là j'essuie des refus des clients quand je me rend chez eux pour faire des devis malgré une attestation faite par la CAPEB.


bronze
  • par Jacques Marouen
  • 0
  • 0

@Riton Mais cela c'était couru d'avance comme seule une personne (allez au choix le gérant ou le chef d'agence si plusieurs agences) est soumise à obligation de formation. Ensuite la mise en oeuvre est faite par des ouvriers ou des intérimaires à qui on donne des objectifs de planning qui sont incompatibles avec une prestation de qualité ce qui est pourtant l'objectif affiché du "machin". Que l'on ne vienne pas nous dire "on ne savait pas les son et tes d'alarme ont été tirées dès le mois de juillet à Rennes à l'occasion d'une rencontre avec l'ademe avec le RGE comme seul ordre du jour !!!


- -
  • par lecman
  • 1
  • 0

L’union fait la force, mais quand il s’agit de se bouger pour revendiquer une baisse de charge, une suppression du RGE, de la rigueur contre le travail au noir, il n’y a plus personne. Et ce n’est pas le gouvernement qui changera la donne, ils continuent à se remplir les poches (droite comme gauche) Que du social, et c’est nous qui payons. Combien de temps tiendrons nous encore ?


- -
  • par Daniel
  • 1
  • 0

Voilà je suis artisan charpentier, je fais de l'isolation, je pose des Velux. La première question que posent les clients : "vous êtes RGE?" Je suis pas pour, bien au contraire, mais j'ai bien l'impression que si je veux continuer à travailler je ne vais pas avoir le choix. Chaque moi, le RSI ne me demande pas si je suis RGE, il ponctionne et c'est tout (je parle même pas de l'IS, le CFE etc...).


- -
  • par Riton
  • 1
  • 0

Bonjour, étant qualifié comme manipulateur de fluides frigorifiques sans avoir encore le label RGE,une entreprise qui est RGE m'a contacté pour réparer une fuite sur une pompe à chaleur qu'elle a installé chez un de leur client. Conclusion: on peut avoir le label RGE et être mauvais en réalisation de travaux, avec des risques de pollution par des mauvaises manipulations. Certains qui achètent le label RGE veulent le rentabiliser trop vite, donc ça met en place des business men peu conscienceux. Label gratuit = moins d'arnaque. A bientôt.


- -
  • par Marcopolo89
  • 2
  • 0

Ras le bol de PAYER pour travailler. Ras le bol d'entretenir des structures qui nous emm****nt tout le long de l'année et qui nous coutent. Qualibat, Handibat, etc...


bronze
  • par thierry
  • 1
  • 1

HR03 bravo, enfin un discours de pro seulement comme tu le dis nous bien sur on n'a pas de c***lles, moi je te suis mais rassure toi nous ne serons pas nombreux.


bronze
  • par hr03
  • 4
  • 0

Bonjour à tous J'ai lu vos commentaires et je m'aperçois que comme d'habitude tout un chacun rouspète dans son coin. Prenons exemple sur les agriculteurs (sans casse bien sur) et les routiers, eux au moins ils bougent tous ensemble. Marre du racket du RSI, URSSAF, Impots, taxes diverses et maintenant le RGE. Alors si comme moi vous voulez que ça bouge réunissons nous et allons devant les RSI, les Préfectures, les Impots, CM et autres pour faire part de notre situation. Ceux qui veulent me suivre contactez moi. En attendant je vous souhaite une bonne journée. Cordialement


bronze
  • par emos
  • 1
  • 0

Bonjour à tous, comme je l'ai dit au tout début des réactions, j'ai 60 ans, en retraite au 1 avril, j'essaye de céder ma petite entreprise, et j'arrête, et j'en suis très content, cela fait 40 ans que je travaille, je me suis toujours adapté aux nouvelles contraintes, même si je trouvais quelquefois cela injustifié, je suis installateur gdf, qualibat, rge, cela me permet de continuer à travailler, je persiste pour les entreprises étrangères, surtout en rp, et pas toujours en sous traitance, le patron à son compte avec des ouvriers non déclarés payés 60 € la journée, je n'ai jamais dit que rge allait ralentir le phénomène, néanmoins on en voit beaucoup moins dans le chauffage, cordialement.


bronze
  • par thierry
  • 3
  • 1

Jacques je suis adhérent à la CAPEB depuis 2005 et ce n'est pas elle qui m'a radié c'est Qualibat.


bronze
  • par thierry
  • 0
  • 0

Emos, je ne pense pas on fait appel à ces entreprises bien souvent en sous traitance et il y a de bonnes raisons de le faire pour ceux qui leur demandent : main d'oeuvre pas chère travaillant presque 24 H sur 24. Pour info, dans notre chere et grande capitale il n'y a que ça.


bronze
  • par Jacques Marouen
  • 0
  • 0

Thierry, oui je sais ces coûts et justement le collectif dénonce cela. Je pense que, raisonnablement, l'éco-conditionnalité, on n'y coupera pas tant que dureront les CITE et ÉCO-PTZ ! Par contre le collectif demande à ce que les entreprises n'aient pas à entrer dans le dispositif pour pouvoir travailler (validation du chantier en RGE à l'image des validations Consuel au cas par cas. Que ce soit éco-artisan ou Pros de le performance, tout cela est géré par Qualibat, donc il y a un monopole de fait. Ensuite pour ton cas personnel, il faut que tu prennes le temps de lire méticuleusement le règlement Éco-artisan pour voir si la Capeb 02100 n'a pas commis une erreur en supprimant ta qualification du fait que tu ne soit pas adhérent à cette Capeb. Au besoin, fais toi aider d'un juriste. Et adhère au collectif!


- -
  • par pat
  • 3
  • 0

Emos, c'est clair que tu nous fais bondir ton stage de trois jours c'est un minimum, Qualibat je l'ai été, je connais, tu cotises pour un logo, un pipo d'enfer ! Moi dans mon boulot j'ai 5 stages à suivre et pas tous à 700 € plus derrière les qualifications Qualibat qui suivent, je te garanti que le fafcea ne va pas rembourser tout ! Tu as payé ton éducation, tes formations, diplômes, CAP, BEP ou autres, tu travailles et tu trouves normal q'une bande de guignols viennent te taxer pour avoir le droit de bosser ! Faut se réveiller la ! Le crédit, le taux zero, les certifications tout ça c'est de l'argent du contribuable ! Je me répète ! Tout le monde y a droit et si tu crois que cette foutaise va stopper les polonais et autres la tu rêves désolé ! Ca c'est le super argument CAPEB et autres ! Sans compter que tu vas avoir un audit par an et à tes frais ! Et tu connais le prix ? Je vais te le dire 500 et quelques Euros, super non ! Et si tu n'as assez realisé d'instal on te suprime ta qualif et tu dis amen ? Je dis au mec vous vous croyez ou ? En ajoutant attendez vous à se que ça chauffe il y en aura des collés au mur ! A savoir aussi qu'il y a longtemps les polonais et italiens sont venus bosser ici, ont ils fait mourrir la France ? Je ne pense pas, nombreux d'entre eux sont encore la et travaillent, le problème il n'est pas la, en tout cas, vous qui pensez comme moi, donnez moi une solution, j'adhère !


bronze
  • par emos
  • 0
  • 2

Bonjour à tous, mon commentaire va certainement en faire bondir quelque uns, j'avais déjà réagi au tout début de l'article, je suis RGE, j'ai suivi la formation de 3 jours, j'ai monté mon dossier auprès de Qualibat, rien de très compliqué, formation remboursée, c'est vrai que pour un artisan seul, ce n'est pas évident, mais si vous êtes comme vous le dites tous d'excellents professionnels pourquoi hésiter, si ce label permet d'éloigner quelques entreprises étrangères, polonaises, roumaines, turques ou autres.


bronze
  • par thierry
  • 0
  • 0

Ok Jacques sais tu combien coûte la cotisation annuelle du soit disant droit d'usage de la marque eco artisan et frais auditeur ??? Coût du logiciel et j'en passe sans boire ni fumer et si tu n'estpas difficile 1 semaine à l'étranger en hall exclusif c'est possible.


bronze
  • par Jacques Marouen
  • 0
  • 0

Thierry, ce qui est certain c'est que plus les adhérents au collectif RGE pas comme ça! Seront nombreux, plus ce collectif aura du poids et de la crédibilité. 20 euros c'est le prix de deux paquets de clopes pour ceux qui fument ou de 8 demis de bière (fumer tue et l'abus d'alcool est dangereux pour la santé).


bronze
  • par thierry
  • 0
  • 0

Bien vu Franck seulement pendant ce temps la combien d'entre nous auront mis la clé sous la porte, faute de ne pas avoir pu satisfaire la demande ?


- -
  • par Franck
  • 4
  • 0

Ce qu'il y a de clair en dehors de nos différences, c'est que nous sommes tous contre cette réglementation qui nous oblige à payer pour avoir le droit de travailler et qui ne garantit en rien l'environnement contrairement à son nom. Peu importe qu'on soit artisan, chef de PME ou auto-entrepreneur, RGE ou non, eco Artisan ou Pros de la performance Energétique, ce qu'on sait tous c'est que RGE est un racket qui défavorise les plus petites entreprises. Luttons donc au sein du collectif RGE... pas comme ça! Adhésion 20€. Nous avons déjà déposé des recours et continuons politiquement à œuvrer pour le retrait.


bronze
  • par thierry
  • 0
  • 0

Ok Pat, ce matin me suis rendu chez un client pour un devis de remplacement de chaudière à condensation, quand je le lui ai dis que je n'avais plus le label eco artisan il m'a tout simplement remercié et m'a souhaité une bonne journée, de ton côté comment vas tu faire ???


bronze
  • par François
  • 0
  • 0

Tout à fait d'accord avec toi Pat. Enfin les vérités sortent. Merci à toi pour cette confirmation au sujet de la RGE et RT.


- -
  • par pat
  • 2
  • 0

Bonjour à tous je reviens d'un entretien au sujet de RGE, une honte ! comme certains l'ont dit, c'est payer pour travailler ! mieux encore pour que nos amis, nos voisins, puissent bénéficier d'un crédit d'impôt qui est de l'argent tout droit issu du contribuable, c'est à dire moi, vous, tout le monde ! Imaginez seulement un salarié donnant un chèque à son patron pour qu'il le laisse travailler ! Car on en est la ! Depuis 2 ans le chiffre dans la bâtiment chute, cela grâce à nos chers EDF qui nous pondent des RT à n'en plus finir avec des normes quasi irrealisables ! tout ce montage ne bénéficie qu'aux agences de formation ! Artisan en plomberie chauffage depuis 26 ans je me permet de dire que je connais un peu, j'ai toujours suivi l'évolution des produits et suivi les formations adaptées sans pour cela afficher des autocollants partout pour faire valoir, l'autocollant ne fait pas le savoir faire, ni la qualité du travail ! Jamais un sinistre, jamais un certif gaz refusé ! Et on vient me parler de ce RGE, formations, audit à notre charge tant qu'à faire ! Il faut arrêter le massacre ! La plus grande entreprise de France soit disant ! elle va bientôt compter ses membres sur les doigts de la main ! Tout le monde à le droit au travail ! En France je crois que ce n'est plus le cas !


bronze
  • par François
  • 1
  • 0

Thierry, je comprend ta colère. Mais SEH à raison et il faut savoir que les auto-entrepreneurs sont les plus b**sés Certes pas beaucoup de charges mais y a pas de récupération de TVA, des portes fermées auprès des assurances, des crédits et des refus pour passer la RGE. J'ai 4 CAP, inscrit à la chambre des métiers et des années d'expériences dans le bâtiment, mais dès que l'on dit auto-entrepreneur tout le monde ce braque. Quand on voit ce que le RSI vous prend j'ai peur, donc je reste auto-entrepreneur de 2011 et non de 2009, ce n'est pas la même chose.Voilà Thierry, ok ?


argent
  • par SEH
  • 1
  • 1

Je pense que ce n'est guère le lieu pour poléminquer au sujet des autos et des non autos. Le plus sage est quand même de rester unis, au moins sur le sujet du RGE. Je suis en sarl et je sais que les charges sont moins importantes en auto. Néanmoins, vu les limites du statut, et même avec des charges allégées, on ne gagne quand même pas grand chose en étant auto. Ce statut n'a d'intérêt qu'en démarrage d'activité. Pour en revenir au RGE, je me doute bien qu'il est difficile de faire reculer le système, surtout après une telle mobilisation officielle. Personne n'aime reconnaaître ses erreurs. Il faut donc rester groupés et ne pas lâcher.


bronze
  • par thierry
  • 0
  • 3

A Francois, on ne doit pas avoir le même sens de l'humour. Si tu es auto alors paye autant de charges que nous artisans et après on discute, ok ?


bronze
  • par François
  • 2
  • 1

Pour Thierry.Au sujet des auto de m***e qui font du black comme tu dis, il faudrait arrêter avec tes préjugés. J'ai eu des clients artisans et je peux te dire que côté magouilles et travail au noir ils ont le palmarès (je travaillais chez un grossiste). Si certains artisans râlent (je précise certains) c'est qu'ils ne peuvent presque plus faire du noir et après je les vois manifester auprès de la CAPEB contre tout ça. MDR.


- -
  • par Albert
  • 3
  • 0

"La FFB rappelle...que l’éco-conditionnalité peut redonner confiance aux maîtres d’ouvrage particuliers en leur permettant d’identifier les entreprises compétentes pour réaliser leurs travaux" : c'est FAUX et MENSONGER. Il est même honteux de penser un maître d'ouvrage aussi naïf quand on lui explique les fondements du sytème. "RGE permettra d’éviter les contre-références et d'améliorer la qualité de la mise en œuvre en tenant compte des enjeux énergétiques" : c'est FAUX et MENSONGER puisque seulement 3% des entreprises RGE ont un sinistre. Cela montre que les entreprises sont pratiquement toujours compétentes avant une longue formation généraliste de 3 jours! En tout cas, ces simplifications ne resteront que des mesurettes pour notre environnement.


- -
  • par Christophe
  • 4
  • 0

Je refuse de payer un droit d'aller travailler pour que des gros (EDF Total...) ne payent pas leur amendes carbone.


bronze
  • par thierry
  • 0
  • 3

Bonjour à tous, eco artisan depuis 18 mois, n'ayant pas et pas voulu régler ma cotisation et bien on me retire tout simplement mon appellation. Merci la CAPEB 02100, je vais licencier mon fils, enlever la pub sur mon camion et faire comme tous ces auto de m***e du black. A bon entendeur.


- -
  • par electro
  • 2
  • 0

Le jour ou l'on supprimera toutes les aides, les crédits d’impôts etc... Tout ira mieux les EDF, Total, GDF et compagnie ne feront plus la chasse au CEE. Et toutes les soit disant entreprises à gros volume de CEE, disparaitront et le marché du travail sera plus net, resteront les vrais pros. CAPEB reviens à tes moutons, FFB n'oublie pas d’où tu viens, défendez les entreprises pas le CAC et le Medef.


- -
  • par CHRIS 12
  • 3
  • 0

Pour en rajouter le pire c'est que toutes les grosses boites reines des contre références et de l'escroquerie très largement sponsorisées et adossées à EDF et compagnie sont les premières à payer pour affficher toutes ces co***ries!


- -
  • par Riton
  • 3
  • 0

Pour sensibiliser les gens (installateurs et clients faisant faire des travaux), c'est pas en les taxant de nouveau. Mais surement en obligeant tous ces installateurs à assister à des formations explicites sur l'enjeux réel (pour réduire les rejets de CO2, moins de conso d'énergie ...) payées par nos charges déjà bien assez élevées. Sauf peut-être qu'il y a des intermédiaires qu'on nourrit trop bien !


bronze
  • par François
  • 0
  • 1

RGE, RT2012, un piège à la c*n qui fait couler le bâtiment. C'est trop facile de trouver d'autres fautifs, nos anciens ont fait du très bon travail sans avoir besoin de quelque sorte de label à la noix. Et bien sur on sait à qui ça profite tout ces sous qu'on nous impose à nous artisans pour être labellisé je ne sais quoi et qu'en faire de tous ces labels qui servent à rien.


- -
  • par ADM
  • 0
  • 0

Complètement d'accord avec SEH un Contrôle par un organisme indépendant en amont et aval pour la validation des travaux.


- -
  • par yann
  • 4
  • 0

RGE c'est une fumisterie, à ce rythme nous les artisans on va se faire avaler par les filiales de GDF Veolia EDF... Audit, cotisations, obligations et puis Qualisol, Qualipv', Qualinr, Qualibois, etc. La plomberie est en morceaux. Même les charlots peuvent être RGE.


- -
  • par papa
  • 2
  • 0

Bravo aux organisations professionnelles CAPEB et FFB mais vous devriez plutôt demander le report de cette mesure plutôt que de jouer au tiroir caisse.


- -
  • par Erick
  • 2
  • 0

Entierement d'accord avec SEH pour la procédure. Le jour ou il y aura un bureau de contrôle chez les particuliers comme sur les chantiers, on verra si la pose est vraiment RGE. Vu ce qu'on voit en SAV, c'est pas vraiment le cas. Et que dire des poseurs sous-traitants des grandes chaines comme Yenapasdeux et Leprince Magicien qui adaptent les menuiseries standards à grand coup de tasseaux et d'habillage PVC? Par contre, je suis une chef d'entreprise pas intéressé par le logo : la qualité, on la faisait avant, ce qui doit expliquer que j'ai beaucoup de boulot, même cette année.


bronze
  • par emos
  • 1
  • 2

Bonjour, pour compléter mon message, je suis RGE depuis septembre, cordialement.


bronze
  • par Jacques Marouen
  • 3
  • 0

Oui, il faut à tout prix simplifier ce processus et le rendre aussi plus fiable et moins coûteux. plus fiable pour que les clients puissent reellement apporter du crédit à ce processus, plus fiable pour les pouvoirs publics, afin que les incitations fiscales (eco PTZ et CITE) soient aussi octroyés à bon escient. Actuellement il est fait de telle manière qu'il est très difficile pour une TPE de s'inscrire dans ce dispositif, tels les couts (directs, par l'achat des dossiers, lesfrais de stages, ... et indirects (le manque à gagner dû au temps passé en stage, en montage de dossier) sont importants. On chercherait à évincer les entreprises artisanales de la rénovation énergétique qu'on ne s'y prendrait pas autrement puisque dans l'esprit de certains, l'artisan est forcément au mieux un abruti incapable de réfléchir, au pire un magouilleur à l'esprit retord qui passe son temps à camoufler son incompétence; et qu'à coté seules les entreprises d'une certaine taille, structurées, avec service administratif et commerciaux à temps plein sont vertueuses dans leurs activités (sic). Le RGE est actuellement contreproductif, il faut donc le refondre intégralement.


- -
  • par patrick
  • 3
  • 0

Bonjour à tous, nos representants syndicaux de tous bords ne sont aujourd'hui que les complices d'une élite administratrive confisquative du fruit de notre travail. La Capeb et la FFB ne vivent (grassement dans les sièges parisien) que grace à ce racket organisé,et pas par les cotisations de moins en moins nombreuses d'entreprises que l'on saigne chaque jour. Messieur nos représentants,retirez votre allégence et ?evenez vers ceux qui ont cru en vous !


argent
  • par SEH
  • 3
  • 1

Cher Emos, sachez que parmi les adhérents du collectif "RGE ... pas comme ça", il y a des artisans qui sont dans le même cas que vous. Même si vous prenez une retraite bien méritée, rien ne vous empêche de militer avec nous pour le respect des valeurs démocratiques et constitutionnelles de la France : elle en a grand besoin en ces temps où le pays sombre de plus en plus aux mains des affairistes de tous poils qui ne veulent que nous sucer la moêle tout en prétendant vouloir notre bien.


bronze
  • par emos
  • 2
  • 1

Bonsoir, les entreprises qui comme moi ont suivi la formation et rempli le dossier Qualibat pour obtenir le RGE, vont bientôt être les dindons de la farce, on va donner le label à tout le monde, en 40 ans d'activité j'ai avalé quelques couleuvres, c'est la dernière, je suis bientôt en retraite, bon courage à tous...


argent
  • par SEH
  • 1
  • 0

Bien sûr, il faut que les aides de l'Etat, financées par les contribuables, soient allouées à des travaux bien faits. Mais pourquoi faire aussi compliqué pour valider la qualité des travaux ? Et aussi pourquoi exclure de fait bon nombre de professionnels compétents ? Il existe des solutions simples, peu couteuses et qui n'excluent personne sauf les incompétents. Voir par exemple la procédure de validation des assainissments non colectifs : un BET prescrit, un service public contrôle et donne son accord, en amont et en aval. Si c'est bon, ça passe, si c'est mauvais il n'y a pas d'attestation de conformité. C'est simple et efficace. Quant à la formation RGE, qui n'est tout au plus qu'une sensibilisation, ce n'est pas avec ça que les professionnels deviendront compétents, si ils ne le sont pas déjà. La formation, ça commence à l'école et ça se continue dans l'exercice professionnel et tout la vie. Et ça ne concerne pas que les chefs d'entreprises qui ne sont pour beaucoup qu'intéressés par le fait de coller le logo sur le camion (c'est vendeur): il faut que tous les ouvriers soient formés.


- -
  • par Franck
  • 7
  • 0

Evidemment que la FFB et la Capeb sont favorables à RGE, ça leur rapporte tellement (formations oragnisées par les OP, location de salle, vente de leur label...). La véritable question c'est "est-ce que les adhérents de base de ses organisations y sont favorables?". Les chiffres de la FFB sont éloquents 1457 entreprises représentant 32800 salariés, ça fait une personne formée sur 22 dans l'entreprise en moyenne et ça suffit pour faire croire que la qualité de mise en oeuvre va suivre???

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2396 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Pose collée de carrelage en travaux neufs - NF DTU 52.2