Logements BBC 2013 : quels matériaux et équipements ?

 Logements BBC 2013 : quels matériaux et équipements ?

Depuis le 1er janvier 2013, la RT 2012 impose aux constructions neuves le niveau BBC (50kWh d’énergie primaire/m2/an). Promotelec dresse le bilan des grandes tendances en 2013.





Dans le cadre de son observatoire du confort dans l’habitat, Promotelec édite pour la troisième année, son retour d’expérience sur la construction de Bâtiments Basse Consommation (BBC).



Les modes constructifs qui prédominent le marché des maisons individuelles label BBC sont la brique avec 49% et le béton (incluant le parpaing) avec 32,5%. Même constat sur le marché des logements collectifs où la brique représente 45,5% du marché et le béton, 32,1%.



Par ailleurs, la maturité des entreprises pour traiter l’étanchéité à l’air du bâti est confirmée. En revanche, un nombre important de logements n’atteindraient pas les exigences actuelles fixées par la RT 2012 relatives à l’accès à l’éclairage naturel.



Domination du gaz et baisse du solaire


 
Pour le chauffage comme pour l’eau chaude sanitaire (ECS), les solutions gaz restent dominantes. Cette énergie permet de chauffer 3/4 des logements individuels et collectifs et de produire l’eau chaude sanitaire pour 2/3 des logements de l’échantillon.



L’électricité arrive en seconde place avec 15% des logements individuels et collectifs : 50% d’entre eux sont équipés de systèmes thermodynamiques, les 50% restants utilisent des solutions à effet joule.



On observe également le recours massif à une distribution du chauffage par la boucle d’eau chaude (90% des logements) dans des bâtiments bénéficiant d’une isolation renforcée, ce qui requiert un système de régulation très performant. Les solutions solaires (thermiques et photovoltaïques) quant à elles, voient leurs parts de marché baisser.


 
Priorité à la VMC simple flux et à l’ITI



La ventilation mécanique contrôlée simple flux est toujours la solution préférée des maîtres d’ouvrage. Le bouquet « Chauffage chaudière gaz + ECS chaudière gaz + VMC simple flux hygro B» domine dans le logement collectif privé (64,30 %), mais en maison individuelle, cette solution est dorénavant challengée par le bouquet pompe à chaleur + ECS thermodynamique.


Il semblerait que la RT 2012 induise un retour à l’isolation thermique par l’intérieur (contrairement aux bâtiments BBC RT 2005 qui avaient laissé une large place à l’isolation thermique par l’extérieur) : elle représente plus de 60% des parts de marché.


 
Concernant les systèmes de chauffage et ECS , Promotelec note plusieurs changements notoires sur les modes de production du chauffage et de l’eau chaude sanitaire  telle l’émergence de nouvelles solutions, comme la pompe à chaleur double service, ou chaudière hybride.



Les réseaux de chaleur renouvelables plébiscités



Autres changements : les raccordements aux réseaux de chaleurs renouvelables tant pour la production du chauffage que de l’eau chaude sanitaire sont de plus en plus plébiscités. Enfin, le recours aux systèmes thermodynamiques progresse.


 
Toutefois, sur la qualité bioclimatique des opérations, l’étude de la qualité bio climatique des bâtiments (Bbio) met en évidence des marges de progrès possibles.



(1) Analyse sur 46 897 logements collectifs certifiés BBC RT 2005 en 2013 - 14 590 logements individuels certifiés niveau BBC RT 2005



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

5 Commentaires


- -
  • par dd69
  • 0
  • 0

C'est bien de penser au bois, il ne faut pas oublier que le bois est le seul matériaux n'ayant pas de fiche déclarative environnementale et sanitaire, contrairement à la terre cuite, au béton cellulaire et au béton. Quand à l'association d'une ventilation double flux et de panneaux de bois dont le liant est la colle, élément chargé en composant organique volatile c'est super pour la santé.


- -
  • par chris
  • 0
  • 0

cht a raison le bois encore une fois oublier pour le double flu il fau savoir que au bout d' 6 mois a 1 an on respire de lair sale car l'entretien ne pratiquement jamai fais cose que les trois quart des apareil sons place dans les comble et son oublier par necligence ou pour son acce car les grand contructeur ne reflechise pas beaucoup


- -
  • par chris
  • 0
  • 0

cht a raison le bois encore une fois oublier pour le double flux il faut savoir qu'au bout de 6 mois à 1 an on respire de l'air sale car l'entretien n'est pratiquement jamais fait parce que les trois quart des appareils sont placés dans les combles et sont oubliés par négligence ou parce que difficiles d'accès car les grands constructeurs ne réfléchissent pas beaucoup.


- -
  • par FITOUR
  • 0
  • 0

Comment peut on évaluer, hors mis part ratio national, une consommation primaire RT par quantité d'énergie finale consommée ?


- -
  • par cht
  • 1
  • 0

Encore une fois le bois est oublié ! Même s'il n'est pas en tête des résultats il serait intéressant de donner le volume.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1553 votants)
Oui
Non
 

Boutique

Chauffe-eau solaire individuel - NF DTU 40 & DTU 43

Isolation thermique extérieure par enduit sur isolant PSE