Le marché de l’isolation progresse bien

Le marché de l’isolation progresse bien

Le marché de l’isolation a progressé de façon notable en volume, selon TBC : les ventes augmentent de 6% environ en 2014… et ce n’est pas fini.



Porté par un contexte favorable à l’augmentation des épaisseurs, que ce soit en construction neuve (avec la RT2012 qui renforce les besoins d’isolation) mais aussi en rénovation, le marché de l’isolation se porte bien avec + 6 % (en m3)

 

La progression des ventes d’isolants est moins significative en superficie (en m²) en France. Le marché serait en hausse de 0,7% en 2014. La tendance est globalement la même, si l’on regarde l’ensemble des ventes d’isolants aux murs (+0,8%) et les isolants destinés aux toitures & combles(+0,6%).

 

Le marché de l’isolation thermique des toitures reste le premier débouché et représente plus de 55% des ventes totales (contre 45% pour les murs) en France en 2014.

 

Un

marché tiré par la rénovation

 

Les ventes d’isolants ont reculé en construction neuve l’année dernière, que ce soit pour les murs ou pour les toitures & combles.

 

En cause, le repli prononcé des dépôts de permis de construire, en résidentiel et en non-résidentiel dans une moindre mesure et le contexte économique qui pèse tout autant sur le moral des Français que sur celui des investisseurs.

 

Ainsi sur le marché de l’isolation des murs : le neuf et la rénovation jouent à présent au coude à coude, alors que sur celui de l’isolation des toitures & combles, les ventes en rénovation sont largement majoritaires.

 

ITE et isolants biosourcés

 

L’isolation par l’intérieur reste la technique la plus répandue, même si celle-ci a eu plutôt tendance a reculé depuis 2011. C’est bien la progression de l’isolation par l’extérieur qui tire le marché de l’isolation des murs et permet à l’ensemble des ventes d’isolants destinés aux murs de se maintenir.

 

L’isolation thermique par l’extérieur progresse en part de marché, et représente aujourd’hui environ le quart du marché de l’isolation thermique des murs.

 

L’étude montre que, dans un contexte pourtant complexe, les isolants bio-sourcés s’en tirent bien. Les ventes en superficie (m²) ont progressé de près de 6% entre 2012 et 2014, et représenteraient sur l’ensemble des ventes (murs et toiture) plus de 8% du marché.

 

Des prix en hausse ?

 

TBC a interrogé les répondants sur l’évolution des prix des isolants au cours des 12 derniers mois.

 

Si près d’un distributeur interrogé sur deux juge que les prix des isolants (fourniture uniquement) ont globalement augmenté durant les 12 derniers mois, du côté des entreprises, ils sont 42% à estimer que les prix (fourniture + pose) sont restés stables.

 

Le marché que les répondants voient le plus progresser est celui de l’isolation des murs par l’extérieur. Près des deux tiers des distributeurs voient une hausse (dont 26% une hausse de plus de 10%). Enfin, c’est plus de la moitié des entreprises interrogées qui pensent que les ventes vont se développer en ITE.

 



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits





Articles

Votre avis compte

Le secteur du bâtiment irait mieux depuis quelques mois, qu'en pensez-vous ? (2325 votants)
Oui, la reprise est bien là, les carnets de commandes se remplissent à nouveau
Non, le contexte économique reste très défavorable
Il est trop tôt pour se prononcer
 

Boutique

Installation d'assainissement autonome - NF DTU 64.1

Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation