Prévention : les apprentis seront encore mieux formés

Prévention : les apprentis seront encore mieux formés

Le CCCA-BTP et l’OPPBTP renforcent leur partenariat afin de renforcer la formation des apprentis sur les questions de santé et sécurité au travail.





René Chauvet, président du CCCA-BTP et Jean-Claude Guyard, président de l’OPPBTP ont signé le 2 avril 2014 le 2e avenant de la convention cadre de partenariat liant les deux organismes, initiée en 2012 pour renforcer la formation en santé et sécurité au travail pour tous les apprentis des métiers du BTP.

 

Suite à l’accord national professionnel du 3 juillet 2013 relatif aux priorités des branches du BTP en matière de formation professionnelle initiale et d’apprentissage, ce renouvellement s’inscrit dans la mise en œuvre de la politique globale d’amélioration de la santé et sécurité au travail.

 

Elle vise notamment à développer un socle commun minimum de connaissances et de compétences en matière de prévention des risques professionnels, qui sera intégré à toute formation aux métiers du BTP.

 

Le référentiel défini pour ce nouveau socle commun de connaissances et de compétences permettra de déterminer ce que les jeunes doivent maîtriser a minima dans l’exercice de leur métier.

 

Désormais, quel que soit le diplôme préparé, l’objectif est que tous les apprentis du BTP bénéficient du même niveau de connaissances et de compétences en matière de prévention des risques.

 

Jusqu’à présent, les différents types de formation à la prévention des risques professionnels étaient surtout basés sur des objectifs réglementaires, définis  en fonction du diplôme préparé (formation CACES pour la sécurité routière, formations de secourisme...).

 

Les deux partenaires s’engagent également à poursuivre en 2014 et 2015 leurs actions communes : la sensibilisation des apprentis à la prévention des risques professionnels, avec l’événement « 100 minutes pour la vie » dans les CFA, l’accompagnement des maîtres d’apprentissage pour améliorer la qualité de l’accueil et de la formation des jeunes en entreprise, la diffusion d’outils pédagogiques auprès des formateurs, dont les modules « Zoom chantiers ».

 

Source : batirama.com

 

A propos du CCCA-BTP


Le CCCA-BTP, Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux publics, association nationale, professionnelle et paritaire, coordonne, anime et contribue au financement de 103 centres de formation d’apprentis (CFA) du BTP. En 70 ans, le réseau de l’apprentissage BTP a formé deux millions d’apprentis et présente une offre de formation du CAP au BTS, dans 25 métiers du bâtiment et des travaux publics. Le réseau accueille chaque année 60 000 jeunes formés dans 45 000 entreprises partenaires.

 

A propos de l'OPPBTP


L’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) a pour mission de sensibiliser les professionnels du bâtiment et des travaux publics à la prévention des risques et à l’amélioration des conditions de travail. Chaque année, les 344 collaborateurs accompagnent les entreprises avec des actions de conseil, de formation et d’information à travers 6 500 actions de conseil auprès de 8 000 entreprises, sur plus de 6 000 chantiers, la formation de 24 000 professionnels du BTP et 30 000 apprentis, des actions d’informations pratiques et illustrées



 

Articles qui devraient vous intéresser

1 Commentaire


- -
  • par Aude
  • 1
  • 0

La formation pour la prévention des risques est indispensable. Merci pour cette information, Aude de www.tigergrip.com

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (610 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

La fabrication du bâtiment 2