Isuzu D-Max Space : un pick-up moderne et malin !

Isuzu D-Max Space : un pick-up moderne et malin !

Nous vous avions présenté, dans Batirama n°446 daté août/septembre 2013, la nouvelle gamme D-Max d’Isuzu. Voici la vraie nouveauté de la gamme :
le Space.





Ce pick-up à cabine approfondie possède des portes arrière à ouverture inversée. Moins larges que celles du double cabine bien connu, elles sont bien pratiques pour accéder aux petits sièges arrière. Avec ses quatre places et sa grande benne, c’est le modèle qui offre le meilleur compromis pour les artisans. Il devrait, d’après Isuzu France, être la version la plus vendue.

 

Un nouveau châssis plus solide

 

Isuzu a travaillé en profondeur avec en plus d’un nouveau châssis plus solide, une carrosserie inédite qui témoigne de beaucoup de modernité en matière de style. Les formes sont désormais agréablement galbées, avec un physique nettement plus imposant que la génération précédente. ­Toutes les dimensions on été revues à la hausse avec, par exemple, 26 cm supplémentaires, pour atteindre 5,30 m de long.

 


A l’aise en tout-terrain

 

 

Le Dmax y évolue avec les seules roues arrière motrices. Pour passer de 4x2 à 4x4 (longue ou courte), il suffit désormais de tourner une molette située près du levier de vitesses. Il se joue alors sans mal des terrains les plus défoncés grâce à sa transmission 4x4 enclenchable, sa gamme de vitesses courtes et sa garde au sol de 22,5 cm.

 

Sur les routes dégradées et sinueuses, il donne l’impression qu’il préfère rouler en charge plutôt qu’à vide où l’arrière a tendance à sautiller. Des réactions qui existent aussi sur les pick-up concurrents. Une fois chargé, le comportement devient plus neutre et plus rassurant pour le conducteur, même néophyte.

 

Stable en ligne droite, ce pick-up met en confiance son conducteur. Si ses performances sont correctes, notamment en reprises, l’allonge du moteur reste celle d’un camion : relativement discret et vigoureux à bas régime, il est plus décevant une fois lancé. Les rapports de boîte sont tellement longs que la sixième est difficile à tenir, même sur autoroute.

 

La conception des suspensions est très classique et ces dernières se montrent plutôt confortables avec des ressorts hélicoïdaux à l’avant et des lames plus longues à l’arrière. S’il est à l’aise en tout-terrain, la ville en revanche n’est pas son domaine. Avec une longueur de 5,30 m, un empattement de plus de 3,05 m et un diamètre de braquage de 12,40m, les manœuvres urbaines sont… difficiles !

 

Malgré ses lignes plus modernes, ce pick-up se positionne surtout comme véhicule utilitaire. Un engin agréable et efficace, mais qui garde certains inconvénients d’un utilitaire de l’ancienne génération. Comme le volume ­sonore important et une sobriété toute relative : la consommation approche les 9 litres au cent.

 

Assemblée en Thaïlande, le D-max est avant tout un outil conçu par des professionnels pour des professionnels. Le cœur de métier d’Isuzu étant le véhicule industriel et principalement le camion léger (voir Bâtirama n°438).

 

Motorisation

 

Le nouveau moteur est un 4 cylindres 2,5 litres ­Diesel Common Rail bi-turbo de 163ch à 3600 tr/mn avec un couple de 400 Nm à 1 400 tr/min. Il offre la même puissance que l’ancien 3 litres. La distribution, par exemple, n’est pas assurée par une courroie crantée à la durée de vie limitée, mais par une cascade de pignons bien plus noble et surtout incassable.

 

Cette mécanique associée à une nouvelle boîte 6 vitesses, permet au Dmax une consommation mixte de 7,4 l con­tre 8,4 l pour l’ancien bloc de même puissance, tout en étant respectueuse des nouvelles normes de pollution Euro 6.




Allongement des bennes

 

 

Les professionnels apprécieront l’allongement des bennes. En simple et double cabine, le D-Max propose des bennes parmi les plus longues de ces catégories.
Ce n’est malheureusement plus le cas avec la cabine ­approfondie que nous essayons. Avec 1,795m, sa benne est plus courte que celles de la concurrence. Pas de beaucoup, un centimètre ou deux. Mais quand même…

 

Sa largeur (1,530m) et sa hauteur (0,465m) sont dans la bonne moyenne. Avec une charge utile de 1.105 kg et un poids tracté de 3 tonnes, il se situe par contre dans le haut du panier et sa vocation d’utilitaire n’est plus à établir avec un tout nouveau châssis plus solide, plus large et surdimensionné. Cela nous donne un engin avant tout taillé pour le monde professionnel et qu’Isuzu annonce pour un usage de 500.000km.

 

Un intérieur sobre et robuste

 

 

Plus moderne, le D-Max est aussi plus malin avec ces portes arrière antagonistes qui s’ouvrent à 90° et facilitent l’accès aux strapontins arrières : même si le Space est considéré comme un pick-up quatre places, les ceintures de sécurité en sont la preuve, on ne peut pas parler, ici, de sièges ! Y installer deux personnes semble mission impossible, sinon pour de très courts trajets.

 

Mais cet espace permet le transport de plusieurs bagages ou de tous types d’objets. Et il est complété par deux coffrets dissimulés sous les assises des sièges arrière. Chose impossible dans la version simple cabine. La présentation intérieure est bonifiée et ne déparerait pas dans une voiture particulière. Le dessin de la planche de bord est sobre, les plastiques rigides de bonne facture et les assemblages soignés évoquent la robustesse.

 

Les multiples rangements sont bien placés et vastes. Ainsi, au tableau de bord, deux boîtes à gants superposées à ouverture antagoniste (comme les portes !) résument cette philosophie.

 

 

Caractéristiques techniques

 

Motorisations

  • Cylindrée : 2.500 cm3 avec turbo à double étage
  • Puissance : 8 CV – 163 ch (pour tous les modèles)
  • Couple : 400 Nm/1 400-2.000 tr/min.
  • Emission :
    • 194 g CO2/km boîte 6 ;
    • 220 g CO2/km boîte auto
  • Consommation mixte : 7,4 l/100 km pour boîte 6 et 8,4 l/100 km pour boîte auto

 

Dimensions

  • Space :
    • Longueur : 5,295 m
    • Largeur : 1,860 m hors rétro
    • Hauteur à vide : 1,780 m
    • Empattement : 3,095 m
  • Charge utile : 1 105 kg
  • Capacité de remorquage : 3?000 kg

 

La gamme

  • Trois finitions :

Satellite ; Planet ; Solar

 

Prix HT

  • Space Cab Satellite 4x4 : 21 300 € ;
  • Space Cab Planet 4x4 : 23 850 € ;
  • Space Cab Solar 4x4 : 25 200?€ ;
  • Space Cab Solar 4x4 BVA : 26 340 €.



Source : batirama.com / Mirco Benassi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (901 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Installations électriques et de communication des bâtiments d’habitation