La Mostra Convegno ouvre ses portes à Milan

La Mostra Convegno ouvre ses portes à Milan

L'industrie italienne demeure à la pointe pour les radiateurs, les chaudières murales gaz, la climatisation à eau glacée et le traitement d'air en tertiaire.




L'industrie italienne du Chauffage-Ventilation-Climatisation demeure la seconde d'Europe, derrière l'industrie allemande. Le salon de la Mostra Convegno, qui se tient du mardi 18 mars au vendredi 21 mars, met en avant l'inventivité et la résilience des fabricants italiens, qui, même en CVC, demeurent les rois du design.

 

C'est particulièrement évident en ce qui concerne les radiateurs et les ventilo-convecteurs. Il y a dix ans, l'Italie comptait une petite centaine de fabricants de radiateurs en aluminium, en fonte, en acier et une bonne trentaine de fabricants de ventilo-convecteurs aussi bien destinés au tertiaire qu'au logement.

 

Contrairement à la France, il existe en effet en Italie un important marché du ventilo-convecteur en logement. Ce qui explique largement les efforts consentis en matière de maîtrise du bruit et d'esthétique. La crise est passée par , avec son lot de faillites et de concentrations, mais il reste environ 35 industriels du radiateur et une quinzaine de fabricants de ventilo-convecteurs.

 

En radiateurs, Irsap a été le pionnier des émetteurs acier à colonnes, qui reproduisent, en plus doux, plus arrondi, les formes des traditionnels radiateurs fonte. Des marques comme Cordivari se sont fait une spécialité des radiateurs esthétiques en acier, avec une maîtrise particulière de l'acier inoxydable. Chacune de ces marques profite de la Mostra Convegno pour introduire de nouveaux modèles.

 

En parcourant les allées du salon, on découvre toujours plusieurs marques de radiateurs inconnues qui exposent des modèles radicalement nouveaux. En 2012, par exemple, Rondra, un petit industriel italien, présentait un concept de radiateur hors-norme. Sa gamme High Design reposait sur des éléments de base constitués d'une façade d'aluminium et d'une tubulure acier soudée sur la face arrière.

 

Ces éléments de base étaient disponibles en 7 couleurs et infiniment assemblables par leurs 8 orifices disponibles , à raison de deux par face. Ce qui permettait de constituer des radiateurs de formes curieuses, simplement en assemblant lés éléments.

 

Rondra proposait aussi un nipple coudé à angle droit, si bien que le radiateur assemblé pouvait tourner un coin de mur et continuer. Du coup, des marques non-italiennes, comme le britannique Aeon Sculptural Heating, profitent de ce rassemblement et exposent à la Mostra Convegno, alors qu'elles ne vont ni à ISH, ni à Interclima.

 

Chaudières murales : les particularités italiennes

 

L'Italie possède la première industrie européenne de composants de chaudières murales (corps de chauffe, brûleurs, vannes de mélange air-gaz, régulateurs, etc.). C'est aussi le pays européen qui fabrique le plus de chaudières murales gaz, notamment grâce à des fabricants comme Beretta, qui vient d'être acheté par le groupe allemand Viessmann.

 

Beretta commercialisait ses solutions sous sa propre marque, mais il fabriquait aussi pour un grand nombre de marques européennes, dont Atlantic en France. Ariston, propriétaire de Chaffoteaux, est désormais le principal fabricant italien de chaudières murales.

 

Le marché italien des chaudières murales gaz présente une curieuse particularité : environ 25% des ventes correspondent à des générateurs encastrés dans le mur extérieur des maisons et des appartements. Toutes les marques italiennes en proposent naturellement. Mais toutes les marques non-italiennes qui ont de réelles ambitions sur le marché italien en proposent aussi.

 

Il existe ainsi des chaudières encastrables elm Leblanc depuis une vingtaine d'années. Encastrer les chaudières à l'extérieur permet de simplifier l'évacuation des produits de combustion. Les italiens ont même développé des ventouses allongées pour installer les chaudières à l'extérieur sur une loggia. L'encastrement extérieur règle aussi le problème du bruit de fonctionnement, qui n'est plus du tout audible.

 

En maison individuelle, cela simplifie considérablement la maintenance, puisqu'il n'est plus nécessaire d'entrer dans la maison pour entretenir le générateur. Reste, naturellement la question des pertes thermiques plus importantes, même si ces chaudières sont particulièrement bien isolées.

 

Climatisation : nouveaux fluides et recherche du meilleur rendement

 

En climatisation, l'industrie italienne est particulièrement puissante en eau glacée. En 2012, Climaveneta, Aermec, Clivet et Rhossavient introduit un nouveau type de groupe à la Mostra Convegno : des machines thermodynamiques à condensation par eau (eau/eau ou eau glycolée/eau), capables de produire simultanément du chaud et du froid.

 

Elles peuvent être installées à l'intérieur des bâtiments, avec un doublet (forage/rejet) sur nappe phréatique ou des capteurs enterrés verticalement. Pour des bâtiments qui ont besoin simultanément de chaleur et de froid, ces machines sont particulièrement efficaces.

 

En 2014, l'accent sera mis sur la performance des groupes d'eau glacée et l'on devrait voir apparaître un plus grand nombre de groupes d'eau glacée fonctionnant avec de nouveaux fluides, les HFO (hydrofluoro-olefines) appelés à remplacer  les HFC utilisés actuellement (R134a, R410A, etc.), en raison de leurs GWP (Global Warming Power, contribution globale au réchauffement de l'atmosphère) plus réduits que ceux des HFC.

 

Cette année, Climaveneta profitera de la Mostra Convegno pour lancer 13 nouveaux produits, dont des roof-tops, des groupes d'eau glacée, des ventiloconvecteurs et des pompes à chaleur.

 

Le roof-top, une spécialité italienne

 

A propos du conditionnement d'air, les principaux constructeurs italiens offrent des gammes étendues de CTA (Centrales de Traitement d'Air), mais leur vraie spécialité est le roof-top. Un roof-top est une machine indépendante que l'on installe sur le toit.

 

Il qui contient tout le nécessaire pour le traitement de l'air neuf : module ventilation, module extraction d'air intérieur, module de récupération de chaleur entre air neuf et air extrait, groupe froid seul pour le refroidissement de l'air neuf, groupe froid réversible ou chaudière à gaz pour le chauffage de l'air neuf, régulation embarquée et liaison par bus de terrain, voire par téléphone grâce à une carte SIM vers la GTB du bâtiment et l'entreprise chargée de la maintenance.

 

Climaveneta, Clivet, Rhoss, Aermec ont perfectionné ces machines pour les rendre de plus en plus efficaces du point de vue énergétique et dominent l'industrie européenne. Les roof-tops équipent les cinémas, salles de spectacle, hyper- et supermarchés, certains bâtiments de bureaux, les call centers...

 


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (31 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits