Cure de jouvence (dorée) pour la Bonne Mère, symbole de la cité phocéenne

La statue dorée veille sur la cité phocéenne depuis plus de 150 ans. © Benjamin_bagnis / BagDrone

L'iconique statue de la "Bonne Mère", surplombant la basilique Notre-Dame-de-la-Garde et la ville de la Marseille, va être redorée, comme tous les 30 ans, lors d'un chantier de près de 2,5 millions d'euros.




L'iconique statue de la "Bonne Mère", surplombant la basilique Notre-Dame-de-la-Garde et la ville de la Marseille, va être redorée, comme tous les 30 ans. Ce sera la cinquième fois depuis le XIXe siècle, lors d'un chantier de près de 2,5 millions d'euros, comme l'a annoncé ce mardi 14 mai le cardinal Jean-Marc Aveline. Un appel aux dons est lancé.

 

 

"Oh, bonne mère !"

Emblématique de la ville de Marseille et en partie fondatrice de son identité, jusque dans ses expression ("Oh, bonne mère !"), la statue dorée, vierge à l’enfant de plus de onze mètres de haut et de près de dix tonnes, veille sur la cité phocéenne comme un phare, juchée depuis plus de 150 ans sur la plus haute colline de la ville.

Notre-Dame-de-la-Garde, surnommée "la Bonne Mère", demeure le lieu le plus visité de la ville de Marseille (près de deux millions de visiteurs annuels). La Bonne Mère doit donc se présenter sous son meilleur jour, et se refaire régulièrement une beauté dorée. Et ce d'autant plus qu'endommagée durant la Seconde Guerre mondiale, elle est régulièrement abîmée par la pollution et, bien évidemmet, le mistral. Ainsi, une rénovation s'impose tous les 30 ans, les dernières ayant eu lieu en 1897, 1936, 1963 et 1989, selon Xavier David, l'architecte chargé du chantier. Jean-Marc Aveline, l'archevêque de Marseille, espère que les évolutions technologiques pourront permettre cette fois-ci à la rénovation de tenir "pendant plus de 30 ans."

 

Le cardinal Jean-Marc Aveline. © Diocèse de Marseille

 

 

 

30 000 feuilles d'or 23 carats

Les travaux sur la statue de la Vierge à l'enfant vont s'étaler sur 10 mois, entre septembre 2024 et janvier 2025, sans que cela ne nécessite une fermeture au public. Xavier David a précisé que la dorure se ferait "dans un milieu confiné, c'est-à-dire qu'on monte un échafaudage, une boîte en fer qui va envelopper" la statue, qui sera alors à l'abri de la pollution urbaine et marine. Ce "travail très soigneux" lui permet d'espérer que la dorure tiendra cinquante ans.

 

30 000 feuilles d'or 23 carats seront appliquées sur la statue par "une équipe de cinq à six doreurs", a précisé l'architecte. © Marseille Tourisme

 

 

Le chantier concernera également la structure métallique de la statue, le clocher, les anges du clocher ou encore le nettoyage de la crypte.

 

 

 

Un appel aux dons

Comme pour les campagnes précédentes, le diocèse de Marseille lance un appel aux dons, aux particuliers, aux collectivités locales comme aux entreprises : "on compte sur le cœur de nos Marseillaises et Marseillais", explique Édouard Detaille, responsable mécénat au diocèse. Des mécènes se sont déjà engagés, comme l'armateur CMA CGM du milliardaire Rodolphe Saadé, basé à Marseille.

Le nom de chaque donateur, quelle que soit la somme donnée, sera inscrit sur un ex-voto en forme de cœur, a annoncé le diocèse.

Le cardinal Jean-Marc Aveline a insisté sur "l'importance symbolique de Notre-Dame-de-la-Garde", assurant que la Bonne Mère évoquait aux Marseillais des valeurs d'accueil et de dignité.



Source : batirama.com / AFP / Laure Pophillat / Photo de Une : © Benjamin_bagnis / BagDrone

L'auteur de cet article

photo auteur Laure Pophillat
Laure Pophillat est rédactrice web polyvalente depuis plusieurs années. Curieuse, éclectique et investigatrice, tous les thèmes pertinents (et donc passionnants) l’intéressent ! Pour Bâtirama, elle rédige avec bonheur sur un large spectre de sujets couvrant l’entièreté de la filière BTP (actualités, conjoncture, réformes, innovations, etc.). Elle apprécie notamment réaliser des portraits de femmes et d’hommes engagés, inspirés et inspirants, dans un environnement, celui du BTP, toujours en mouvement.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (12 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits