La ZAC de Bercy-Charenton sur les rails

La ZAC de Bercy-Charenton sur les rails

Le Conseil de Paris a lancé la procédure devant permettre la création à l'horizon 2014 d'une Zone d'aménagement concertée (ZAC) dans le secteur de Bercy-Charenton (XIIe arrondissement).




La Ville envisage dans ce territoire de 63 hectares, composé essentiellement d'emprises ferroviaires, la création de 690.000 de surfaces de plancher, dont 40% dédiés au logement et 60% à des bureaux et commerces. Des espaces verts et des circulations douces sont également prévus, l'un des objectifs poursuivis étant de renforcer les liaisons entre les quartiers environnants.

 

Le calendrier prévoit la création de la ZAC fin 2014, la libération des terrains et la réalisation des infrastructures entre 2015 et 2020, et la construction des logements et équipements après 2020. La délibération adoptée par les conseillers de Paris précise les objectifs poursuivis dans le secteur et fixe les modalités de la concertation publique dans la perspective de la création de la ZAC.

 

Le candidat EELV à la mairie de Paris Christophe Najdovski a regretté à l'occasion de son examen un "rendez-vous manqué pour le logement", après le rejet par la majorité municipale d'un voeu des Verts demandant que 50% de la programmation soient dédiés au logement. "Nous étions partis sur une répartition 50/50 mais les études ont montré que ce serait difficile compte tenu de la configuration du site. Nous ne souhaitons pas faire de logements le long des voies ferrées", a souligné la Ville.

 

La conseillère de Paris UMP Valérie Montandon a de son côté à nouveau demandé la réalisation d'études sur la couverture des rails, sans obtenir satisfaction. "Au départ nous n'écartions aucune hypothèse, y compris celle de couvrir les voies, comme nous l'avons fait à Paris Rive gauche. Mais pour des raisons de parti pris technique et urbain, nous avons mis de côté cette possibilité", a expliqué la Ville.

 

"Le caractère ferroviaire du site représente certes une contrainte, mais il peut aussi être un atout en terme de paysage, comme nous en ont convaincu les architectes. Le coût de travaux de couverture serait en outre faramineux", a-t-elle précisé.




Source : batirama.com / AFP

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits

Customer 360

Usystem Roof OS (ex. Trilatte) & Usystem Roof OS Comfort
Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (191 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits